24 octobre 2019 à 04:37:05

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Niveau d'endettement

Démarré par dvd76, 04 janvier 2014 à 20:20:45

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

dvd76

Les forumistes "modérateurs, administrateurs et les membres",

je me suis permis d'ouvrir un sujet car je me pose des questions:

Comment peux t-on contracter autant de crédit en quelques année ou plus et avoir une mensualité cumulée de 1000, 2000 voir 10000euros?

Attention, ce n'est qu'une question ignorante ! loin de moi de juger les personnes etc ..mais je voudrais comprendre comment peux t-on arriver à ce stade? et comment se fait-il qu'on puisse arriver à ouvrir tant de crédits !

Pour rappel, nous avons déposé un dossier mi décembre dernier.

A vos commentaires tout en échange constructif, cool et ouvert.

xxl!

zorah0412

perso, je ne vois pas trop l'intérêt de ce fil........ :P
Désolée ;)



Les exemples de surendettement et de ses causes ne manquent pas sur ce forum.... ;)


et 10 000 euros de mensualité, de mémoire, ce serait inédit... ;)
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

dvd76

Citation de: zorah0412 le 04 janvier 2014 à 20:24:31
perso, je ne vois pas trop l'intérêt de ce fil........ :P
Désolée ;)

Les exemples de surendettement et de ses causes ne manquent pas sur ce forum.... ;)

et 10 000 euros de mensualité, de mémoire, ce serait inédit... ;)


Oui certes mais j'ai vu des sommes de 6000euros ..j'ai un pressentiment que mon post va froisser la plupart d'entre vous mais ce n'est pas du tout ma volonté  >:(

zorah0412

Citation de: dvd76 le 04 janvier 2014 à 20:29:20
Citation de: zorah0412 le 04 janvier 2014 à 20:24:31
perso, je ne vois pas trop l'intérêt de ce fil........ :P
Désolée ;)

Les exemples de surendettement et de ses causes ne manquent pas sur ce forum.... ;)

et 10 000 euros de mensualité, de mémoire, ce serait inédit... ;)


Oui certes mais j'ai vu des sommes de 6000euros ..j'ai un pressentiment que mon post va froisser la plupart d'entre vous mais ce n'est pas du tout ma volonté  >:(



pas du tout!  ;)


mais toutes les histoires relatées sur ce forum expliquent le pourquoi du surendettement des forumeurs et les causes sont multiples et variées ;)
Donc tout est écrit déjà noir sur blanc dans les fils ;)
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

Persévérance

Je comprends pas trop bien l'objectif de ce fil en fait ... car l'origine (causes, raisons ...) des surendettements est détaillée sur les fils donc pourquoi créer un sujet spécifique ?

Le "niveau" d'endettement n'a de sens, en plus, que si on tient compte des ressources ... car être endetté à 6000€ quand on en gagne 1000 ou 10 000 n'est pas la même problématique du tout.

Après si c'est pour distinguer surendettement actif, passif, ... et/ou expliquer le cercle vicieux des crédits successifs effectués pour rembourser les crédits existants, là aussi c'est très largement débattu sur les fils il me semble  ;)

Donc quel(s) est (sont) vos objectifs / interrogations ?
Je vais finir par réussir à essayer d'arriver de ne plus paniquer dans le vide

bisane

Il y a un adage qui dit fort justement on ne prête qu'aux riches...
Arme à double tranchant qui peut parfois se retourner contre eux... enfin, rarement contre les "vrais" riches.

Vos mensualités dépassent de plus de 7 fois votre capacité de remboursement.
Si l'on transpose, quelqu'un qui en a une de 1 000 € peut se retrouver avec 7 000 € de mensualités.

C'est parfaitement caricatural, mais, en gros, c'est le système...  :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

dvd76

Citation de: bisane le 04 janvier 2014 à 22:27:50
Il y a un adage qui dit fort justement on ne prête qu'aux riches...
Arme à double tranchant qui peut parfois se retourner contre eux... enfin, rarement contre les "vrais" riches.

Vos mensualités dépassent de plus de 7 fois votre capacité de remboursement.
Si l'on transpose, quelqu'un qui en a une de 1 000 € peut se retrouver avec 7 000 € de mensualités.

C'est parfaitement caricatural, mais, en gros, c'est le système...  :P


oui c'est vrai, c'est le système!

Citation de: Persévérance le 04 janvier 2014 à 21:57:53

Donc quel(s) est (sont) vos objectifs / interrogations ?


Pas d'objectifs visé mais je m'interroge sur la quantité de crédits qu'une personne peut contracter sur quelques années rapprochés. Les fameux 33% ne sont jamais respectés lors de la signature?

bisane

Ca ne veut pas dire grand chose, 33%, ni pour les crédits, ni, par exemple, pour un loyer...
C'est un seuil théorique et très relatif !  :P

Si vous gagnez le SMIC, 33%, c'est déjà trop...
Si vous gagnez 10 000 € par mois, ben... il en reste pas mal pour les dépenses courantes !  >:D
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

dvd76

Citation de: bisane le 04 janvier 2014 à 23:51:22
Ca ne veut pas dire grand chose, 33%, ni pour les crédits, ni, par exemple, pour un loyer...
C'est un seuil théorique et très relatif !  :P

Si vous gagnez le SMIC, 33%, c'est déjà trop...
Si vous gagnez 10 000 € par mois, ben... il en reste pas mal pour les dépenses courantes !  >:D


oui oui bien-sur  ;D mais les endettés sur ce forum et en général ne gagnent pas 10 000euros?
Les dizaines de "tableau" que j'ai pu lire, les gens ont des revenus "modestes". Je ne parle pas des chèques impayés, des loyers en retard ou autre charges car selon moi c'est la conséquence des nombreux crédits contractés qui engendrent les grosses difficultés de paiement.

bisane

Et donc, au fond, quelle est votre question ?

Sans en deviner pleinement la portée, j'aurais tendance à dire que l'engrenage va plus ou moins loin...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

feufolette

05 janvier 2014 à 00:56:59 #10 Dernière édition: 05 janvier 2014 à 01:01:38 par feufolette »
1/ le ratio  de 33% ne veut rien dire ; c'est la notion de "reste à vivre"  qui compte. Pour un banquier classique et un ménage de 3 personnes il fallait 1500 € en 2010. Pour un courtier en rachat de crédit c'était 300 € par personne. 


reste à vivre "bancaire" = revenu mensuel moins loyer moins impôts moins pensions alimentaires versées moins remboursement de crédit


2/ à un moment de votre vie vous pouvez gagner 2500 € chacun, l'un se retrouve au chômage, l'autre en grave maladie (je caricature volontairement).  Pour vous aider à passer ce cap difficile, votre conseiller bancaire bien intentionné vous agrandissait votre réserve ou transformait votre découvert bancaire( on touche les IJ de la sécu  à 100% et  tout de suite c'est bien connu ) en "réserve" dont il omettait de vous dire que les 19 ou 20% vous mettait le premier doigt dans l'engrenage.


3/ comment arriver à souscrire autant de prêts ?


Via internet c'était très facile . Très peu d'organismes de crédit  demandaient les copies des relevés de banque où auraient pu paraître les échéances des autres prêts en cours ce qui incite à l'omission de déclaration (la turpitude chère aux avocats adverses), juste votre signature pour attester la véracité de vos dires et se blinder le jour où vous ne pourrez plus payer...

Vous empruntez à l'alien, société fille de paribasienne, pour continuer à honorer les échéances de la mère.
Bizarrement pas de blocage : Ils ne croisent pas leurs fichiers internes, ou ils le font mais font semblant de ne pas savoir, ils n'ont rien à perdre.... :
 
Dans les 19% du taux  est déjà incluse la prime de risque liée à votre défaillance programmée et si vous pouvez plus payer ben avec une IP ils auront une rente perpétuelle puisque vous payerez des intérêts jusqu'à la fin de votre vie (si vous êtes plus aisé et avec un bon avocat vous avez de meilleures chances d'exploser le mur des créanciers)


Quand on veut bouffer sans aller au resto du coeur, que l'on paye des impots sur de l'argent que l'on ne touche pas (csg, part patronale des mutuelles à effet rétroactif au 1/1/2013), la taxe d'habitation qui double d'un seul coup parce que l'ancien maire de la commune a souscrit des prêts "toxiques" pour financer le centre culturel la piscine ou la nouvelle école), que pour aller bosser il vous faut une voiture qui pue, côute cher en entretien et en carburant, que le prix du carburant a augmenté de xxxx % quand les rémunérations stagnent, que même en école primaire la photo de classe le voyage scolaire se paye, je cite pour mémoire edf, l'eau l'assainissement les poubelles, les assurances le téléphone internet bref toutes choses qui n'existaient pas quand ma grand mère allait aux champs et mon grand père menait sa charette avec sa mule dans la forêt des gemmeurs qui chassaient le lapin et ramassaient les champignons pour se nourrir...


Ce n'est pas forcément les échéances des crédits que vous vous êtes mis sur le Q qui vous empêchent de payer vos charges courantes, c'est souvent que les charges ont évolué à la hausse plus vite que les rémunérations et que le différentiel a été compensé par du crédit. Ensuite c'est l'engrenage habituel du "souscrire un nouveau " pour "payer les anciens" et ça devient exponentiel.
 


Pour certains le départ est lié à un accident de la vie, un choc émotionnel (vous perdez un gosse, votre conjoint se barre avec votre meilleur(e) ami(e) , vous subissez une maladie grave , vous basculez dans les achats compulsifs, l'addiction au jeu à l'alcool )
Comme l'a écrit justement persé, il y a suffisamment de lettres de saisines et de résumés de vie sur les fils du forum pour faire le tour de tous les motifs qui peuvent amener au surendettement.


Quant aux moyens techniques, vous n'avez qu'à lire les comptes rendus des décisions sur la responsabilité du prêteur et la mauvaise foi du débiteur. Selon que l'on se place côté créancier ou débiteur, on n'a pas la même subjectivité...


 





l'artiste est menteur mais l'art est vérité (François Mauriac)

bisane

Citation de: feufolette le 05 janvier 2014 à 00:56:59ma grand mère allait aux champs et mon grand père menait sa charette avec sa mule dans la forêt des gemmeurs qui chassaient le lapin et ramassaient les champignons pour se nourrir...

T'es vachement plus vieille que tu ne le parais !  >:D >:D >:D


Mais... CQFD, en tout cas dans une certaine perspective !  ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

feufolette

non, à l'époque ils se mariaient à 16 ans  15 ans et trois mois pour les filles et avaient 4 gosses à 25 ans (main d'oeuvre gratuite ). Moi j'ai reculé les stats  ou reculé devant les responsabilités lol .....
l'artiste est menteur mais l'art est vérité (François Mauriac)

tichat40

05 janvier 2014 à 01:10:38 #13 Dernière édition: 05 janvier 2014 à 01:16:16 par tichat40 »
En même temps, dans la région, se sont pas modernisés à la même vitesse que le reste de la patrie  >:D  >:D

Ceci dit ... bien résumé mâm Feuf ... même si je trouve certains aspects trop très politiquement correctement développés  ;D  >:D  ;D

catsen

ok avec Feuf


dvd  j'ai vu des très gros salaires à découvert bien plus tôt que nous dans le mois et les banques leur accordent sauf que c'est vrai quand ils perdent leur job ils ont droit comme nous à 23 mois d'allocations pertes d'emploi limitées à un certain pourcentage plafonné


quand à l'engrenage quand votre salaire ne suffit pas à payer les charges normales si vous faites un emprunt vous aggravez votre situation et un 2ème pour pouvoir payer le 1er et ainsi de suite

pour ma part j'ai fait un prêt relais, la banque n'a pas analysé ma situation financière assez finement et n'a pas vu que si je ne vendais pas ma maison je ne pourrais pas rembourser ce prêt relais . Si elle l'avait fait je n'aurai pas eu le prêt...... 

donc ça les arrange bien ils savent qu'ils récupèreront et de toute manière,  comme les magasins qui incluent 10 % dans les prix pour le vol, les boites de crédit sont d'une part assurées sur les pertes mais tiennent aussi compte comme l'a dit Feuf, des prêts qui ne seront pas remboursés dans leur taux d'intérêt

Il y a aussi des donnant donnant, entre les fournisseurs de crédit et les grosses enseignes, je veux dire par là qu'un grand magasin fournisseur de meubles  case pour xxxxxxx€ dossiers de crédit donc le créancier accepte de temps en temps un dossier qui ne devrait pas être accepté


c'est le jeu
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

En haut