20 octobre 2019 à 11:53:25

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Les créanciers n'ont pas tous les droits : défendez-vous !

Démarré par bisane, 14 juin 2010 à 23:50:51

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

bisane

14 juin 2010 à 23:50:51 Dernière édition: 02 janvier 2011 à 11:50:03 par bisane »
Inutile de rappeler que certains créanciers ou agents de recouvrement et autres Inspecteurs Juridiques (je rappelle au passage que cette profession n'a pas d'existence légale) abusent de leur "pouvoir" pour procéder à des actes d'intimidation caractérisés.

Vous avez beau avoir des dettes, et rencontrer éventuellement des difficultés de paiement, ces organismes n'ont pas tous les droits... et surtout pas quand ils agissent en tant que soit-disant huissiers,se jouant ainsi d'une confusion de fonction !
Ces pratiques sont inadmissibles et inacceptables !  ???

Ces pratiques sont résumées dans ce billet : Pressions, intimidations, harcèlement, mensonges, menaces des sociétés de crédit

Je vous renvoie par ailleurs aux 2 principaux billets qui détaillent les droits, obligations, et "limitations" des créanciers et huissiers :
¤ du harcèlement des créanciers et autres officines de recouvrement...
¤ Recouvrement amiable des créances - une profession encadrée et réglementée

ainsi qu'à ces différents courriers et/ou plaintes :
¤ Plainte pour harcèlement moral et atteinte à la vie privée - surendettement
¤ "Plainte" pour usurpation de fonction et arguments (menaces) faussement juridiques
¤ Recadrage des créanciers - réponse aux courriers et rappel à la loi
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

zorah0412

Pour avoir appris à mes dépends aujourd'hui sur un autre sujet que les commissariats de quartier ne prenaient plus les plaintes et qu'il fallait se rendre au commissariat central  pour ce faire  (et attendre éventuellement sur un banc durant 3 h30 ;D )


Une autre solution:


vous pouvez déposer une pré-plainte en ligne:


https://www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr/


vous choisissez votre département et là uniquement,  votre commissariat de quartier. ;)
Vous serez convoqué à une date et heure précises

mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut