Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement
19 octobre 2018 à 08:22:50

Les vieux couples

Démarré par coco81, 10 juin 2016 à 19:29:02

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

coco81

Certains vont se dire mais si est ce qu' elle a à parler de sa vie privée sur un forum de surendettement! Comme il y a cette rubrique je me permets
Mon mari et moi sommes un vieux couple de 27 ans
Je suis partie fin 2012 car j avais envie de vivre vibrer aimer
Mon couple c était une mort à petit feu
Ce que j ai vécu pendant la séparation m à permis de comprendre que il m est impossible dbaimer et d être aimée
Mon seul amour est min mari mais je pense que j aime le souvenir de ce que nous avons vécu au début pas ce qu' il est devenu
Il n est pas bavard et ne l à jamais été je ne peux pas lui reprocher
Il n y a plus d intimité car le désir n y est plus
Je suis revenue car dans mon enfance ilnm banque la sécurité au apporté un père et puis nous avions desbpv d argent
Ma vie à 50 ans c est un mouroir
Je fais le parallèle avec la vie de ma mère
Presque la même
Des psy j en ai vu
Pour le couple
Pour moi
Je sais que je ne peux pas vivre sans lui mais nous sommes amis pas amant
Je me sens mal
Je sais que il y a pire
J ai un job auquel je me raccroche mais déjà il y a quelques années je le demandais pkoinjbme levais le matin
Et c est revenu
Au fond de moi j aimerai aimer à nouveau mais il y a un lien qui me lie à mon mari
Désolée de vous embeter

Comailles

11 juin 2016 à 10:47:35 #1 Dernière édition: 12 juin 2016 à 07:25:18 par bisane »
Difficile de répondre à un message comme celui ;)

Chaque histoire est tellement différente.

Je rebondis juste sur une phrase qui correspond a ce que j'ai pu ressentir:

Citation de: coco81 le 10 juin 2016 à 19:29:02

Je sais que je ne peux pas vivre sans lui



Il y a quelques années, les médecins ont diagnostiqué une terrible maladie à mon conjoint.
et ce sentiment de "ne pouvoir vivre sans lui", je l'ai terriblement ressenti.
Au point d'en être totalement paniquée, "paralysée".

J'ai donc vu un psy.
Ce sentiment n'a pas disparu mais j'ai pu l'apprivoiser.
J'ai compris que cette peur était naturelle qu'il me fallait donc l'acceptée sans qu'elle me paralyse.
Peu à peu, j'ai donc pu accepter qu'il me faudrait vivre sans lui.

Puis le destin a fait que la maladie l'a emporté en janvier dernier.
Au delà de la tristesse, j'ai eu la preuve que je pouvais vivre sans lui et donc vivre seule avec moi.

Avant qu'il ne meure, j'avais déjà fait le deuil de notre relation.
Et ce deuil là, il est loin d'etre facile mais il est nécessaire.

Apprendre à vivre avec soi même me semble indispensable, pour pouvoir vivre sereinement et surtout un jour etre et aimer à nouveau.


Nous avions beaucoup échangé à ce sujet avec mon conjoint.
Certes, c'est le destin qui nous y avait obligé, certes ce fut difficile de le faire mais très enrichissant.
Et pourtant c'était aussi un grand "taiseux".


Travailler sur ce sentiment avec vous même!
50 ans n'est pas vieux!

BRUYERE

Vous n'embêtez nullement Coco, cette section est faite pour tous les échanges qui ne concernent pas directement le surendettement (ou du moins ses aspects pratico-pratiques..)

Sur le fond de votre post.. que vous répondre sans tomber dans les banalités ?? Partir, revenir, les psys.. vous semblez avoir tout tenté..

Ce que j'en retiens cependant, et qui me parait le plus important :
Citation de: coco81 le 10 juin 2016 à 19:29:02
Je sais que je ne peux pas vivre sans lui


A partir de ce constat.. il doit être possible de (re) construire une relation qui ne soit ni toxique, ni étouffante..
Même si c'est difficile..

Et de commencer à anticiper sur le moment où du fait de la retraite vous vous retrouverez forcément dans un tête à tête qui risquerait d'être bien pesant si vous n'avez pas d'ouverture sur l'extérieur ..

Je n'ai hélas pas de baguette magique.. juste quelques années de plus que vous  ;) ;)  et vous souhaite de parvenir à renouer un dialogue et à garder la complicité de ces années partagées..

:-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-*
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

coco81

Merci bruyère c est gentil

coco81

Merci comailles
Vous m inspirez le respect

bisane

Je ne sais pas pourquoi, en vous lisant, c'est cette "fable" qui me revient à la mémoire... et que je retranscris très mal !  :P
Une chose cependant me semble certaine : on ne nous apprend pas à nous aimer nous-même, ce qui nous conduit à bien des "travers"...



Je m'essaie donc à retranscrire la fable, dont je répète que j'ignore pourquoi elle s'impose à moi en la circonstance... mais je me dis que ce n'est surement pas pour rien !  ;)


Deux moines, ayant fait voeu d'abstinence, comme il se doit  >:D , se promènent...
Ils croisent une femme, sans doute belle et désirable (ça, je ne me rappelle plus du tout comment la fable l'aborde !  ;D ) sur le gué d'une rivière.
Celle-ci leur demande de l'aider à traverser les flots.
Ni une ni deux, l'un des moines l'embarque ( ;D ) sur ses épaules et l'amène sur l'autre rive.
Fin de l'épisode...  >:D


Quelques heures (jours ?) plus tard, l'autre moine interpelle le transporteur :
Tu as fais voeu d'abstinence, et pourtant tu l'as portée ?
C'est exact... mais moi, je n'ai fait que lui rendre service. Et je l'ai déjà oubliée. Alors que toi, des heures (des jours ?) après, tu continues à penser à elle !


Je crois qu'on a tous dans nos greniers de belles femmes que l'on a portées sur nos épaules... ou que l'on aurait aimer porter !  :-\
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

coco81

J'aime beaucoup cette fable.

Vicky

Citation de: bisane le 12 juin 2016 à 07:38:38
Je ne sais pas pourquoi, en vous lisant, c'est cette "fable" qui me revient à la mémoire... et que je retranscris très mal !  :P


La voilà dans son intégralité

Zen it The Piggyback Ride

"À s'entêter à agripper un charbon ardent dans sa main, on ne fait que se brûler davantage" à méditer ... ;)
s'il y a un problème, il y a une solution, s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

yveline

Super fable, j'aime beaucoup

coco81

Bonsoir j'ai i un coup de cafard énorme énorme
Est il possible de se confier sur des thèmes privés ? J en ai gros sur le coeur
Parker de sexualité sans entrer dans le détail
Dire pourquoi le couple ne va plus

bisane

Ben c'est vous qui voyez, hein ?  ;)

Mais j'espère avant tout que le moral va remonter !
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

coco81

Merci bisane mais la on a une m...qui nous tombe dessus
Je vous laisse le soin de le classer au thème approprié
Nous sommes partisnune semaine voir mes parents qui habitent à 300 km et hier au retour la vieille 406 de mon mari s est arrêté net sur la route
Plus rien ne répondait
Donc elle a été remorquée puis nous avons été rapatriés chez nous
Sachant que la voiture à 395 000 km et que la mienne en aautant nous attendons le diagnostic du garage dans la semaine
Nous espérons que elle sera réparable et que le montant ne sera pas énorme car pas le moyens de faire d grosses réparations
Aussi j vais une question à vous poser
Est il possible le de demander à la BDF une autorisation d un petit crédit pour l achat d une voiture d occasion
Voilà j attends vos réponses
Merci

Caren

Citation de: coco81 le 26 juin 2016 à 20:09:32
Je vous laisse le soin de le classer au thème approprié

Peut-être serait-il tout simplement judicieux que vous repreniez vous-même le chemin de votre fil propre pour exposer ces circonstances et leurs conséquences sur vos finances, et y poser vos questions relatives à la bdf...

Bon courage Coco !

coco81


bisane

Citation de: Caren le 26 juin 2016 à 20:22:56
Peut-être serait-il tout simplement judicieux que vous repreniez vous-même le chemin de votre fil propre pour exposer ces circonstances et leurs conséquences sur vos finances, et y poser vos questions relatives à la bdf...

Voilà qui est fait;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut