Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement
16 octobre 2018 à 05:56:09

Comprendre

Démarré par Amadeus, 21 octobre 2016 à 09:07:13

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

Amadeus

21 octobre 2016 à 09:07:13 Dernière édition: 21 octobre 2016 à 09:19:17 par Amadeus »
bonjour, je lis depuis un moment vos messages. Je me pose pleins de questions, je me demande comment on peut arriver à une telle situation? sachant qu au bout ce sera l enfer pour ces gens. Les sommes d argent pretees sont astronomiques , les gens ne reflechissent pas , car si on gagne peu , à la fin ce sera l enfer ces sommes empruntees non? Je ne juge personne , je ne comprends pas ces sommes astronomiques empruntees. Les organismes prêteurs incitent les gens à s enterrer. On m a propose plusieurs fois de me prêter de l argent , ce qui m a choqué , ils ne vous demande rien comme papiers, je n ai rien accepte...bien cordialement

agathe

Il existe de tout, des personnes qui ont des besoins et recours aux credits Pour satisfaire leurs envies (maison, cuisine aménagée,jardin, voyage, camping car), d'autres qui se créent une position sociale et doivent maintenir à tout prix leur image,d'autres qui voient leur situation s'améliorer à terme (évolution de carrière, heritage), d'autres qui voient tous s'effondrer (divorce, maladie,chômage) et quî ne peuvent plus faire face et replongent dans les credits avant de se décider à déposer un dossiér, des grands parents qui se surendettent pour les petits enfants et des personnes qui ne savent pas du tout gèrer.

BRUYERE

Citation de: Amadeus le 21 octobre 2016 à 09:07:13
Je me pose pleins de questions, je me demande comment on peut arriver à une telle situation?


Excellente question .. Je me la pose encore bien souvent .. >:(

Et encore plus difficile d'y répondre avec un regard "extérieur" et de comprendre ...
Plein de raisons en  fait : classiquement d'abord  ce qu'on l'on nomme les "accidents de la vie" : chômage prolongé, maladie invalidante, divorce .. les 3 pouvant hélas se cumuler .. >:(

Autre cas de figure : les personnes à très faibles revenus qui même sans crédits ont déjà du mal à faire face aux charges incompressibles : il est parfois très difficile de  financer la moindre dépense supplémentaire et le premier crédit est tellement facile .. ensuite c'est vite l'engrenage ..

Il y a ensuite les gens a priori sans problème au départ .. (bien que personne ne le soit jamais tout à fait  ;).)  premiers crédits pris sans souci (cartes de magasin souvent, tellement commodes.. crédit pour une voiture ou de l'electro ménager..) On maitrise très bien au début .. puis il suffit qu'il y ait une (ou plusieurs ..) failles dans le joli décor et le dérapage arrive insensiblement .. >:(

çà peut se passer sur des années (pratiquement 20 ans pour moi . >:(;) avec des hauts et des bas : rachat de crédit qui fait envisager un nouveau départ,  remboursements partiels quand on peut .; mais çà ne suffit jamais .. les réserves restent ouvertes, vous permettent de faire face à tous les imprévus (en règle générale un imprévu est toujours quelque chose de négatif .. >:() et peu à peu, vous laissez filer, espérant toujours un miracle qui va tout arranger ..

ce qu'il faut bien comprendre c'est qu'au départ les sommes ne sont pas astronomiques ... elles vont le devenir à partir du moment où vous n'arrivez plus à maitriser le processus : c'est là que l'argent devient en quelque sorte "virtuel"... et que vous ne pensez plus qu'à ne pas avoir d'impayés et à ce que personne ne sache .. >:(
C'est, à peu de choses près je pense, les mêmes symptômes que l'alcoolisme : vous êtes dans le déni, vous avez honte et vous savez qu'il faudrait tout arrêter... mais comment faire ? >:(

A ce niveau, inutile de dire que tout raisonnement  bien cartésien comme le vôtre est juste du domaine de l'impossible.. ;)





Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

Amadeus

21 octobre 2016 à 21:12:31 #3 Dernière édition: 21 octobre 2016 à 21:17:52 par Amadeus »
bonsoir, en tout cas merci de m avoir repondu. Des campagnes de prévention pour eviter d en arriver à ces extrêmes , avec des personnes qui accepteraient de parler de leurs chutes, la denonciation de credits si facilement obtenus , même faire un film pour montrer aux gens ce que peut devenir une vie de surendettement, l attitude des creanciers etc.... , en refroidirait plus d un. Une anecdote, j ai decide d ouvrir un compte dans une autre banque, donc , on m appelle pour me dire que ma carte est arrivee etc... La conseillere me reçoit gentiment et me donne ma carte, je lis avant de signer et en même temps elle me dit que j ai le paiement au comptant ou à credit de 1000 euros, alors je lui dit mais je n ai jamais demandé une carte comme ça , elle etait gênee , je lui ai dit de me refaire la carte sans ces options , en fait, il nous incite à faire des credits. Sur ma nouvelle carte decouvert autorisé de 4000 euros sans m avertir  , j ai refusé , j avais 5000 euros d argent sans avoir rien demandé. Bien cordialement


Vicky

Citation de: Amadeus le 21 octobre 2016 à 21:12:31
La conseillere me reçoit gentiment et me donne ma carte, je lis avant de signer et en même temps elle me dit que j ai le paiement au comptant ou à credit de 1000 euros, alors je lui dit mais je n ai jamais demandé une carte comme ça , elle etait gênee , je lui ai dit de me refaire la carte sans ces options , en fait, il nous incite à faire des credits. Sur ma nouvelle carte decouvert autorisé de 4000 euros sans m avertir  , j ai refusé , j avais 5000 euros d argent sans avoir rien demandé.

Bravo à vous pour votre vigilance bbbo
Perso, je suis devenue comme vous mais après avoir bien galéré pendant de nombreuses années pour essayer de m'en sortir coûte que coûte... ;)
s'il y a un problème, il y a une solution, s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

Amadeus

bonjour, c est gentil, de toute evidence , je ne depense pas ce que je n ai pas . Je vis simplement à la campagne sur mes terres. Je ne juge personne, je voulais comprendre , j ai lu souvent ici que des personnes pensaient aux cadeaux de noel pour leurs enfants et petits-enfants , je me suis posee la question à savoir quand on a pas assez d argent pour noël pour des cadeaux , le plus important c est d avoir ses enfants pres de soi et ses petits-enfants c est le plus beau cadeau que l on puisse avoir , la famille unie et même les enfants peuvent comprendre . La societe pousse à la consommation , ils ont même inventer la fête des grands-mères pour faire depenser les gens. Les gens ont oublié les vraies valeurs de la vie, une balade en forêts à ramasser les champignons, le bruissement des feuilles , une journee à pique niquer en famille etc... et en faite les personnes pensent que le bonheur se trouve dans les futilites . Je pense creer un jardin potager pour les gens en difficultes dans les bouches-du-rhône . J ai beaucoup de terres surtout dans le vaucluse. J aide beaucoup les animaux en saison je donne des fruits etc... et aussi un peu d argent. ce que j ai à vous dire c est que le plus important c est les moments que vous passez avec vos familles , nous devons profiter de chaque jour de notre vie. J aiderai aussi ici des gens qui le voudront bien, vous donnez des fruits , legumes etc... sans aucun jugement . bien cordialement...

Vicky

Je vis aussi à la campagne et suis bien d'accord avec vous, la famille c'est le principal et pour moi c'est une valeur sûre.
Beaucoup sur le forum ont compris qu'il n'est pas nécessaire de dépenser de grosses sommes pour faire plaisir à leurs enfants ou petits-enfants, il y a des plaisirs simples comme vous en citez qui valent tout l'or du monde ;)

Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'on ne devient pas surendetté par choix et ça ne se fait pas du jour au lendemain. Dans notre cas, à mon mari et moi, ça s'est fait progressivement.
Au départ, 2 bons salaires ... toutes les portes s'ouvrent, on nous accorde tout ce qui est possible et imaginable ... quand j'y repense ... découvert de 2000 €, on fait des petits crédits mais qui sont tout à fait dans nos possibilités de remboursement.
Tout va très bien et puis brusquement les ennuis commencent, les aléas de la vie comme on les appelle ... entre autre, mon mari qui a commencé à travailler très jeune et a exercé un métier très difficile dans les TP ... qui passé la cinquantaine, va se retrouver en quelques années en invalidité catégorie 2 ... vous imaginez la suite >:(

En tout cas merci pour cette piqure de rappel qui peut être utile à beaucoup.
s'il y a un problème, il y a une solution, s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

En haut