accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Auteur Sujet: Lettre de saisine enavantoute  (Lu 1281 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne BRUYERE

  • Global Modérateur
  • Océan
  • *
  • Messages: 30143
  • Sexe: Femme
Lettre de saisine enavantoute
« le: 23 novembre 2016 à 17:22:48 »
Madame, Monsieur,

Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnées aux articles   L-711-1 et suivants du code de la consommation car nous nous trouvons actuellement dans l'incapacité de faire face à nos dettes. 

 
Nous sommes mariés, et nous avons 5 enfants dont 3 encore à notre charge.Nos professions sont pour Mr, agent d'exploitation spécialisé dans la fonction publique en CDI et pour Mme, assistante maternelle indépendante. 

 
Nos ressources mensuelles  sont de 3873,00 € correspondant : au salaire de Mr pour un montant mensuel de 2018 € (montant variable d'un mois à un autre ) + du salaire de Mme 1097 € (sans compter les frais d'entretien et repas perçus au titre des enfants qu'elle accueille variable selon les mois) + 295,00 € de Madame perçus au titre de l'allocation de Retour à l'emploi + 463,00 € au titre des prestations familiales.

Nos charges mensuelles et impôts s'élèvent à 655,59 €  (à noter que nous nous sommes basés pour les charges mensuelles de gaz et électricité de  l'année 2015/2016 car nous sommes dans l'attente de connaître le nouveau tableau mensualisé fin décembre concernant l'électricité après passage du relevé.)
Le montant des crédits en cours s'élèvent à 123985 € (dont 50557 € pour l'immobilier de notre habitation) et le montant des crédits mensuels s'élèvent à 3106,32 €.

 
Nous avons contracté au fil des années plusieurs crédits. Le 1er a été souscrit lors de notre retour en 2001 en Métropole alors qu'il n'y avait qu'un seul revenu au foyer, le temps de trouver un emploi pour Monsieur. Ensuite nous avons contracté auprès de notre banque, un prêt automobile, puis  un prêt immobilier pour notre maison dans laquelle nous vivons, un prêt crédit / épargne, qui nous a servi pour l'agrandissement de la maison, mais également pour des travaux,  pour les réparations de la voiture et aujourd'hui pour finir les mois et également un prêt crédit en réserve qui nous a été conseillé à l'époque  par notre banque. Ensuite et au fur et à mesure du temps, nous avons contracté d'autres prêts dans d'autres organismes de crédits. A l'époque pour le besoin des études de nos 2 grands enfants,  puis pour remplacer une voiture qui ne pouvait plus être réparable, pour combler les revenus diminués temporairement de Madame lors de son arrêt de travail par maladie à partir de 2014, mais également suite à ses diverses interventions chirurgicales au cours de ces 2 dernières années, diminuant ainsi temporairement sa faculté de travailler.  A ce moment nous avons eu un laisser aller par rapport à l'état de santé de Madame, en trouvant par cela une  solution de facilité à un moment donné de notre vie, et nous nous sommes laissés aller , en oubliant  de tout  compter (pour payer les factures à venir par exemple) et nous nous en sommes servis pour régler ce que nous devions (comme les impôts fonciers pour lesquelles nous étions pas mensualisés avant  2016)  et terminer les fins de  mois. Puis après le décès du père de Madame début 2016, toujours plongés dans ce laisser aller d'une triste vie, nous avons continué à   contracter  de nouveaux prêts dans l'intention de rembourser d'autres prêts (chose que nous avons fait mais qui n'a pas servi car nous avons repris dans les 2 crédits que nous avions remboursé), mais également des travaux à la maison afin d'améliorer les conditions de travail de Madame pour les enfants qu'elle accueille au nombre de 3 et 4 prévus en février 2017.  Par notre négligence de  ne pas vouloir voir le danger dans lequel nous sommes arrivés aujourd'hui, nous avons puisé également dans les réserves disponibles pour continuer à pouvoir rembourser les mensualités de nos créanciers. 

 
En juillet dernier le retour à la réalité s'est effectué lors de la dernière hospitalisation pendant ses congés de Madame afin qu'elle puisse continuer à travailler (passant outre son arrêt de travail et  ne plus perdre en salaire) , plus l' accident de travail de Monsieur (qui est toujours en arrêt avec maintien de son salaire excepté ses primes d'astreintes et heures supplémentaires).
Nous avons pris rendez-vous avec notre banque pour essayer de trouver une solution et qui nous a dirigé vers un courtier en rachat de crédits, car notre conseiller n'avait pas de solutions à nous proposer. Nous avons donc annulé les précédentes demandes effectuées auprès d'autres courtiers de rachats de crédits pour laisser notre dossier au courtier conseillé (qui travaillait auparavant dans la banque où nous sommes),  mais toutes nos demandes ont été refusées.
Dans l'intervalle, nous avions pris contact avec une assistante sociale, qui nous a conseillé de faire un dossier de surendettement. Nous aurions pourtant souhaité terminer de payer notre crédit immobilier qui se termine dans 6 ans et  prolonger les autres crédits  sur un départ minimum de remboursement de 15 ans.  Ainsi, nous n'aurions pas dépasser le taux d'endettement accepté par les banques tout en tenant compte également dans 6 ans,  des  revenus revus à la baisse, par  la diminution des prestations familiales et la crainte éventuelle de la diminution des revenus de Madame.

 
Notre autre difficulté, est le fait que si nous vendons notre maison afin d'effacer nos dettes,  cela nous mettrait dans de plus grands soucis financiers.  En effet, la maison est   l'outil de travail de Madame en qualité d'assistante maternelle ayant eu récemment un agrément pour l'accueil de 4 enfants (au lieu de 3 précédemment). Si nous vendons la maison , Madame perd son travail (donc ses revenus) et ne peut pas toucher d'indemnités pour la raison de sa perte d'emploi.
Il sera également impossible de trouver un logement en tenant compte de la composition de notre famille avec 3 enfants à charge, mais également avec les critères demandés par la profession de Madame, pour l'accueil de 4 enfants avec un loyer inférieur ou égal à notre mensualité actuelle de notre crédit immobilier.
Ces dernières semaines, nous avons bénéficié de l'aide de notre famille afin de pouvoir payer nos créances, mais ce n'est qu'un temps, d'où notre demande urgente d'étudier notre dossier suite à nos erreurs commises.


 
Vous constaterez que dans l'état actuel des choses nous ne pouvons plus honorer nos créanciers sans mettre en péril l'équilibre financier de notre foyer et assurer ses besoins vitaux. Nous ne pouvons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission. 
Nous nous en remettons donc à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle et nous nous tenons  à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Nous vous remercions de votre attention et nous vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées. 


 

 
 fil principal

 
« Modifié: 26 décembre 2016 à 17:59:42 par Caren »
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

En ligne Smilysoul

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 25231
  • Sexe: Homme
Re : Lettre de saisine enavantoute
« Réponse #1 le: 23 novembre 2016 à 17:59:52 »
Quelque peu élaguée  >:D

Madame, Monsieur,

Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnées aux articles L 711-1 et suivants du code de la consommation car nous nous trouvons actuellement dans l'incapacité de faire face à nos dettes. 

Nous avons contracté au fil des années plusieurs crédits afin d'assurer notre retour en métropole en 2001 puis achat d'un automobile suivi d'un prêt pour l'achat de notre maison, d'autres pour différents travaux d'amélioration et études de nos enfants.

Madame a depuis 2014 a subi diverses interventions chirurgicales au cours de ces 2 dernières années diminuant ainsi temporairement sa faculté de travailler. 
 
Accident de travail de Monsieur (qui est toujours en arrêt avec maintien de son salaire excepté ses primes d'astreintes et heures supplémentaires). (date ?)

Notre crédit immobilier qui se termine dans 6 ans mais nous n'avons pu le renégocier sur quelques années supplémentaires qui nous auraient permis d'assurer nos remboursements.
 
Si nous vendons notre maison afin d'effacer nos dettes,  cela nous mettrait dans de plus grands soucis financiers.  En effet, la maison est l'outil de travail de Madame en qualité d'assistante maternelle ayant eu récemment un agrément pour l'accueil de 4 enfants (au lieu de 3 précédemment). Si nous vendons la maison , Madame perd son travail (donc ses revenus) et ne peut pas toucher d'indemnités pour la raison de sa perte d'emploi.
Il sera également impossible de trouver un logement en tenant compte de la composition de notre famille, mais également avec les critères demandés par la profession de Madame, pour l'accueil de 4 enfants avec un loyer inférieur ou égal à notre mensualité actuelle de notre crédit immobilier.

Nous sommes mariés, et nous avons 5 enfants dont 3 encore à notre charge.
Nos professions sont pour Mr, agent d'exploitation spécialisé dans la fonction publique en CDI et pour Mme, assistante maternelle indépendante. 
 
Nos revenus sont de XXXX euros pour des charges mensuelles de XXXX euros, un montant de dettes de 123 985 euros pour des mensualités totales de XXXX euros.


Vous constaterez que dans l'état actuel des choses nous ne pouvons plus honorer nos créanciers sans mettre en péril l'équilibre financier de notre foyer et assurer ses besoins vitaux. Nous ne pouvons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission. 
Nous nous en remettons donc à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle et nous nous tenons  à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Nous vous remercions de votre attention et nous vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.
« Modifié: 26 décembre 2016 à 18:00:40 par Caren »
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

Hors ligne enavantoute

  • Ruisseau
  • *
  • Messages: 107
Re : Lettre de saisine enavantoute
« Réponse #2 le: 23 novembre 2016 à 18:37:28 »
En effet, il manque la date qui est le 20 juillet 2016,nous allons la rajouter au courrier, et attendons d'autres suggestions pour que la lettre soit plus claire ..
« Modifié: 26 décembre 2016 à 18:01:15 par Caren »

Hors ligne enavantoute

  • Ruisseau
  • *
  • Messages: 107
Re : Lettre de saisine enavantoute
« Réponse #3 le: 23 novembre 2016 à 19:04:21 »
Superbe la correction de notre lettre qui permet d'être plus claire et que j'écris ici avec quelques modifications supplémentaires  pour avoir à nouveau  vos avis (Nous allons chercher le dossier demain mais pour ne pas faire d'erreur,  nous nous donnons quelques jours pour constituer correctement avec toutes les pièces demandées classées par sous-dossiers  avant son envoi,) Nous mettons "" les autres modifications ou rajout dans l'attente de vos avis. Madame doit-elle indiquer les frais d'entretien et de nourriture qui varie d'un mois à un autre, et doit-on aussi indiquer que les revenus mensuels de MR sont variables d'un mois à un autre ?




Madame, Monsieur,

Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnées aux articles L 711-1 et suivants du code de la consommation car nous nous trouvons actuellement dans l'incapacité de faire face à nos dettes. 

Nous avons contracté au fil des années plusieurs crédits afin d'assurer notre retour en métropole en 2001 puis achat d'un automobile suivi d'un prêt pour l'achat de notre maison, d'autres pour différents travaux d'amélioration et études de nos enfants, "différents crédits pour essayer de recouvrer d'autres crédits, le dernier crédit remonte début juillet 2016 pour les travaux d'amélioration d'habitation."

Madame a depuis 2014  subi diverses interventions chirurgicales au cours de ces 2 dernières années diminuant ainsi temporairement sa faculté de travailler. 
 
Accident de travail de Monsieur" le 20 juillet 2016" (qui est toujours en arrêt avec maintien de son salaire excepté ses primes d'astreintes et heures supplémentaires).

Notre crédit immobilier se termine dans 6 ans, "mais nous n'avons pas pu renégocier les autres crédits sur quelques années supplémentaires qui nous auraient permis d'assurer nos remboursements".
 
Si nous vendons notre maison afin d'effacer nos dettes,  cela nous mettrait dans de plus grands soucis financiers.  En effet, la maison est l'outil de travail de Madame en qualité d'assistante maternelle ayant eu récemment un agrément pour l'accueil de 4 enfants (au lieu de 3 précédemment). Si nous vendons la maison , Madame perd son travail (donc ses revenus) et ne peut pas toucher d'indemnités pour la raison de sa perte d'emploi.
Il sera également impossible de trouver un logement en tenant compte de la composition de notre famille, mais également avec les critères demandés par la profession de Madame, pour l'accueil de 4 enfants avec un loyer inférieur ou égal à notre mensualité actuelle de notre crédit immobilier.

Nous sommes mariés, et nous avons 5 enfants dont 3 encore à notre charge.
Nos professions sont pour Mr, agent d'exploitation spécialisé dans la fonction publique en CDI et pour Mme, assistante maternelle indépendante. 
 
Nos revenus sont de XXXX euros pour des charges mensuelles de XXXX euros, un montant de dettes de 123 985 euros "(dont 50557 € pour notre prêt immobilier habitation) "pour des mensualités totales de XXXX euros.


Vous constaterez que dans l'état actuel des choses nous ne pouvons plus honorer nos créanciers sans mettre en péril l'équilibre financier de notre foyer et assurer ses besoins vitaux. Nous ne pouvons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission. 
Nous nous en remettons donc à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle et nous nous tenons  à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Nous vous remercions de votre attention et nous vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.
« Modifié: 26 décembre 2016 à 18:01:50 par Caren »

Hors ligne enavantoute

  • Ruisseau
  • *
  • Messages: 107
Re : Lettre de saisine enavantoute
« Réponse #4 le: 23 novembre 2016 à 19:14:28 »
Est ce que nous devons rajouter que nous avions pris rendez-vous avec notre banque qui n'avait pas de solution apportée que celle d'un courtier en rachat de crédit, dont notre dossier qui lui a été confié à obtenu que des refus, suivi d'un rendez-vous auprès d'une assistante sociale qui nous a conseillé d'ouvrir un dossier de surendettement ?
« Modifié: 26 décembre 2016 à 18:02:19 par Caren »

En ligne Smilysoul

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 25231
  • Sexe: Homme
Re : Re : Lettre de saisine enavantoute
« Réponse #5 le: 23 novembre 2016 à 19:18:04 »
Est ce que nous devons rajouter que nous avions pris rendez-vous avec notre banque qui n'avait pas de solution apportée que celle d'un courtier en rachat de crédit, dont notre dossier qui lui a été confié à obtenu que des refus, suivi d'un rendez-vous auprès d'une assistante sociale qui nous a conseillé d'ouvrir un dossier de surendettement ?
non c'est inutile  ;)
« Modifié: 26 décembre 2016 à 18:10:31 par Caren »
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

Hors ligne enavantoute

  • Ruisseau
  • *
  • Messages: 107
Re : Re : Re : Lettre de saisine enavantoute
« Réponse #6 le: 23 novembre 2016 à 19:35:35 »
Est ce que nous devons rajouter que nous avions pris rendez-vous avec notre banque qui n'avait pas de solution apportée que celle d'un courtier en rachat de crédit, dont notre dossier qui lui a été confié à obtenu que des refus, suivi d'un rendez-vous auprès d'une assistante sociale qui nous a conseillé d'ouvrir un dossier de surendettement ?
non c'est inutile  ;)


Merci beaucoup pour votre grande aide et votre prise en charge nous concernant et pour le travail que nous donnons. Nous avons refait la lettre en tenant de votre modification et nous avons mis ENTRE GUILLEMETS""certaines autres  modifications  et nous souhaitons avoir votre avis ?  . Mme doit-elle indiquer les frais d'entretien perçus au titre des enfants qu'elle accueille qui varie d'un mois à un autre selon leur présence, et Mr doit-il indiquer que ses revenus sont variable d'un mois à un autre ?
« Modifié: 26 décembre 2016 à 18:11:14 par Caren »

Hors ligne enavantoute

  • Ruisseau
  • *
  • Messages: 107
Re : Re : Re : Re : Lettre de saisine enavantoute
« Réponse #7 le: 23 novembre 2016 à 19:48:43 »

Est ce que nous devons rajouter que nous avions pris rendez-vous avec notre banque qui n'avait pas de solution apportée que celle d'un courtier en rachat de crédit, dont notre dossier qui lui a été confié à obtenu que des refus, suivi d'un rendez-vous auprès d'une assistante sociale qui nous a conseillé d'ouvrir un dossier de surendettement ?

non c'est inutile  ;)



Merci beaucoup pour votre grande aide et votre prise en charge nous concernant et pour le travail que nous donnons. Nous avons refait la lettre en tenant de votre modification et nous avons mis ENTRE GUILLEMETS""certaines autres  modifications  et nous souhaitons avoir votre avis ?  . Mme doit-elle indiquer les frais d'entretien perçus au titre des enfants qu'elle accueille qui varie d'un mois à un autre selon leur présence, et Mr doit-il indiquer que ses revenus sont variable d'un mois à un autre ?



Revoici donc la lettre modifiée avec votre aide


Madame, Monsieur,



Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnées aux articles L 711-1 et suivants du code de la consommation car nous nous trouvons actuellement dans l'incapacité de faire face à nos dettes.  Nous avons contracté au fil des années plusieurs crédits afin d'assurer notre retour en métropole en 2001 puis achat d'un automobile suivi d'un prêt pour l'achat de notre maison, d'autres pour différents travaux d'amélioration et études de nos enfants, "différents crédits pour essayer de recouvrer d'autres crédits, le dernier crédit remonte début juillet 2016 pour les travaux d'amélioration d'habitation."


Madame a depuis 2014  subi diverses interventions chirurgicales au cours de ces 2 dernières années diminuant ainsi temporairement sa faculté de travailler.   
Accident de travail de Monsieur" le 20 juillet 2016" (qui est toujours en arrêt avec maintien de son salaire excepté ses primes d'astreintes et heures supplémentaires).


 Notre crédit immobilier se termine dans 6 ans, "mais nous n'avons pas pu renégocier les autres crédits sur quelques années supplémentaires qui nous auraient permis d'assurer nos remboursements". 


Si nous vendons notre maison afin d'effacer nos dettes,  cela nous mettrait dans de plus grands soucis financiers.  En effet, la maison est l'outil de travail de Madame en qualité d'assistante maternelle ayant eu récemment un agrément pour l'accueil de 4 enfants (au lieu de 3 précédemment). Si nous vendons la maison , Madame perd son travail (donc ses revenus) et ne peut pas toucher d'indemnités pour la raison de sa perte d'emploi.


Il sera également impossible de trouver un logement en tenant compte de la composition de notre famille, mais également avec les critères demandés par la profession de Madame, pour l'accueil de 4 enfants avec un loyer inférieur ou égal à notre mensualité actuelle de notre crédit immobilier.Nous sommes mariés, et nous avons 5 enfants dont 3 encore à notre charge.


Nos professions sont pour Mr, agent d'exploitation spécialisé dans la fonction publique en CDI et pour Mme, assistante maternelle indépendante.   Nos revenus sont de XXXX euros pour des charges mensuelles de XXXX euros, un montant de dettes de 123 985 euros "(dont 50557 € pour notre prêt immobilier habitation) "pour des mensualités totales de XXXX euros.


Vous constaterez que dans l'état actuel des choses nous ne pouvons plus honorer nos créanciers sans mettre en péril l'équilibre financier de notre foyer et assurer ses besoins vitaux. Nous ne pouvons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission. 


Nous nous en remettons donc à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle et nous nous tenons  à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.


Nous vous remercions de votre attention et nous vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.
« Modifié: 26 décembre 2016 à 18:12:08 par Caren »

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 128389
  • Sexe: Femme
Re : Lettre de saisine enavantoute
« Réponse #8 le: 23 novembre 2016 à 20:30:10 »
Messages vides et redites enlevés.

Non, il ne faut pas déclarer les frais d'entretien. Il ne s'agit pas d'un revenu.


Madame, Monsieur,

Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnées aux articles L 711-1 et suivants du code de la consommation car nous nous trouvons actuellement dans l'incapacité de faire face à nos dettes.  Nous avons contracté au fil des années plusieurs crédits afin d'assurer notre retour en métropole en 2001 puis pour l'achat d'une automobile suivie d'un prêt pour l'achat de notre maison. Les autres ont été contractés pour réaliser différents travaux d'amélioration et pour financer les études de nos enfants. Notre dernier crédit remonte début juillet 2016 pour les travaux d'amélioration d'habitation. [nécessités par le travail de Mme ?]

 Monsieur est agent d'exploitation spécialisé dans la fonction publique en CDI et Mme est assistante maternelle indépendante.   Nos revenus sont de XXXX euros pour des charges mensuelles de XXXX euros, un montant de dettes de 123 985 euros (dont 50557 € pour notre prêt immobilier habitation) pour des mensualités totales de XXXX euros.
Nous sommes mariés, et nous avons 5 enfants dont 3 encore à notre charge.

Madame a depuis 2014  subi diverses interventions chirurgicales qui ont eu pour conséquence de diminuer  temporairement sa faculté de travailler.   
Monsieur a été victime d'un accident de travail le 20 juillet 2016 et est toujours en arrêt avec maintien de son salaire excepté ses primes d'astreintes et heures supplémentaires.

Notre crédit immobilier se termine dans 6 ans. Toutes nos tentatives de restructuration de l'ensemble de nos prêts ont échoué.
Il est à souligner que notre logement est également l'outil de travail de madame, qui vient d'obtenir un quatrième agrément et qu'il nous serait très difficile de retrouver des conditions équivalentes en location.

Vous constaterez que dans l'état actuel des choses nous ne pouvons plus honorer nos créanciers sans mettre en péril l'équilibre financier de notre foyer et assurer ses besoins vitaux. Nous ne pouvons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission. 

Nous nous en remettons donc à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle et nous nous tenons  à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Nous vous remercions de votre attention et nous vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.
« Modifié: 26 décembre 2016 à 18:05:11 par Caren »
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Hors ligne enavantoute

  • Ruisseau
  • *
  • Messages: 107
Re : Re : Lettre de saisine enavantoute
« Réponse #9 le: 23 novembre 2016 à 20:40:01 »
Messages vides et redites enlevés.

Non, il ne faut pas déclarer les frais d'entretien. Il ne s'agit pas d'un revenu.


Madame, Monsieur,

Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnées aux articles L 711-1 et suivants du code de la consommation car nous nous trouvons actuellement dans l'incapacité de faire face à nos dettes.  Nous avons contracté au fil des années plusieurs crédits afin d'assurer notre retour en métropole en 2001 puis pour l'achat d'une automobile suivie d'un prêt pour l'achat de notre maison. Les autres ont été contractés pour réaliser différents travaux d'amélioration et pour financer les études de nos enfants. Notre dernier crédit remonte début juillet 2016 pour les travaux d'amélioration d'habitation. [nécessités par le travail de Mme ?]

 Monsieur est agent d'exploitation spécialisé dans la fonction publique en CDI et Mme est assistante maternelle indépendante.   Nos revenus sont de XXXX euros pour des charges mensuelles de XXXX euros, un montant de dettes de 123 985 euros (dont 50557 € pour notre prêt immobilier habitation) pour des mensualités totales de XXXX euros.
Nous sommes mariés, et nous avons 5 enfants dont 3 encore à notre charge.

Madame a depuis 2014  subi diverses interventions chirurgicales qui ont eu pour conséquence de diminuer  temporairement sa faculté de travailler.   
Monsieur a été victime d'un accident de travail le 20 juillet 2016 et est toujours en arrêt avec maintien de son salaire excepté ses primes d'astreintes et heures supplémentaires.

Notre crédit immobilier se termine dans 6 ans. Toutes nos tentatives de restructuration de l'ensemble de nos prêts ont échoué.
Il est à souligner que notre logement est également l'outil de travail de madame, qui vient d'obtenir un quatrième agrément et qu'il nous serait très difficile de retrouver des conditions équivalentes en location.

Vous constaterez que dans l'état actuel des choses nous ne pouvons plus honorer nos créanciers sans mettre en péril l'équilibre financier de notre foyer et assurer ses besoins vitaux. Nous ne pouvons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission. 

Nous nous en remettons donc à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle et nous nous tenons  à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Nous vous remercions de votre attention et nous vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.


Merci encore pour votre intervention. Oui les travaux ont été nécessaires dans la profession de madame, qui ont permis d'augmenter le nombre d'accueil en créant 2 chambres supplémentaires, des sécurités supplémentaires et un point d'eau supplémentaire obligatoire. Devons nous le spécifier dans le courrier ?
« Modifié: 26 décembre 2016 à 18:05:30 par Caren »

Hors ligne agathe

  • Océan
  • *****
  • Messages: 14813
  • Sexe: Femme
Re : Lettre de saisine enavantoute
« Réponse #10 le: 23 novembre 2016 à 20:41:54 »
Oui spécifiez le dans le dossiér, celà justifie le pret.
« Modifié: 26 décembre 2016 à 18:05:48 par Caren »

Hors ligne enavantoute

  • Ruisseau
  • *
  • Messages: 107
Re : Re : Lettre de saisine enavantoute
« Réponse #11 le: 23 novembre 2016 à 20:48:59 »
Oui spécifiez le dans le dossiér, celà justifie le pret.


Merci beaucoup pour votre aide....
« Modifié: 26 décembre 2016 à 18:06:08 par Caren »

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 128389
  • Sexe: Femme
Re : Lettre de saisine enavantoute
« Réponse #12 le: 24 novembre 2016 à 07:44:09 »
Rajoutez juste ceci dans la lettre de saisine :
Notre dernier crédit remonte début juillet 2016 pour les travaux d'amélioration d'habitation, rendus indispensables par les exigences de confort et de sécurité liées à l'obtention du quatrième agrément de madame.
Et joignez un petit dossier annexe avec les explications et les justificatifs.
« Modifié: 26 décembre 2016 à 18:06:28 par Caren »
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Hors ligne Kouet-Kouet

  • Ruisseau
  • *
  • Messages: 51
Re : Lettre de saisine enavantoute
« Réponse #13 le: 24 novembre 2016 à 15:12:22 »
Bonjour,


quand j'avais demandé mon dossier pour la 1ere fois, j'étais seule et j'ai fais avec les moyens du bord, vous avez beaucoup de chance de pouvoir solliciter l'aide du forum cependant je crois qu'il est important que ce courrier vous représente, ce n'est pas qu'un courrier administratif avec des chiffres mais un ensemble entre informations indispensables mais aussi votre VIE. Une partie doit être personnelle et sortant de vos tripes.
Hormis ça, j'ai un peu de mal à comprendre comment les organismes de prêts vous ont prêté de l'argent en juillet compte tenu de votre situation déjà surendetté ? ont-t-ils fait une analyse complète de vos capacité d'emprunt ? Votre taux de surendettement est déjà plombé, qu'est-ce qui les a autorisé à vous accorder un crédit ?? peut-t-être, il serait tps de prendre rdv chez un avocat pour savoir, jusqu'au quel crédit, les organismes de prêt vous les ont accordé en respectant le dépassement de votre taux d'endettement. La nullité des contrats pour vous avoir poussé à la l'endettement peut aussi vous soulager et n'empêche pas le dépôt de votre dossier de surendettement dès aujourd'hui.
Pour vos véhicules, il faudrait que votre véhicule récent ai une valeur démesurée pour être saisi. Après tout, vous aussi devez travailler (un jour l'arrêt pour accident de travail sera fini) donc il vous faut le vieux véhicule pour vous s'y rendre.
« Modifié: 26 décembre 2016 à 18:06:45 par Caren »

Hors ligne BRUYERE

  • Global Modérateur
  • Océan
  • *
  • Messages: 30143
  • Sexe: Femme
Re : Lettre de saisine enavantoute
« Réponse #14 le: 24 novembre 2016 à 15:24:04 »
Bonjour Koue-Kouet,

C'est très sympathique à vous de vouloir ainsi aider d'autres forumeurs  ..

Deux remarques toutefois : au sujet du dernier prêt, le prêteur n'a certainement pas été regardant et n'a probablement pas demandé les 3 derniers relevés de compte ..
Cependant, comme il y a fort à parier que la famille  difficilevie n' a pas non plus déclaré la totalité de ses encours .. grande prudence sur ce type de conseil.... >:(
Et un avocat çà se paye : sans AJ pas sûr que ce soit la priorité pour cette famille .. >:(

Par ailleurs,
Une partie doit être personnelle et sortant de vos tripes.

Ce n'est pas ce qui est attendu par les gestionnaires BDF.. qui ont énormément de travail et doivent donc aller rapidement à l'essentiel .. ;)
Mais ne vous inquiétez pas : les principes de rédaction des lettres de ce fil ont été élaborés sur les conseils de gestionnaires BDF et de responsables d'association contre le surendettement  ..


Merci en tous les cas de votre implication  ;)
« Modifié: 26 décembre 2016 à 18:07:09 par Caren »
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer