22 novembre 2019 à 05:46:00

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Lettre Francke

Démarré par Francke, 24 janvier 2017 à 14:10:20

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

Francke

24 janvier 2017 à 14:10:20 Dernière édition: 24 janvier 2017 à 14:12:12 par Francke »

Bonjour,
Voilà un premier jet mais elle est encore trop longue, je ne peux pas rentrer les salutations , la ponctuation n'est pas top et j'ai l'impression de ne pas avoir transmis la gravité de la situation, en gros elle ne me plaît pas. Soyez indulgentes je ne suis pas très doué pour tout ça  ::)

BRUYERE

Lettre mise en ligne pour plus de commodité

Elle est en effet trop longue et beaucoup trop détaillée..
Retour dans la soirée pour un sérieux élagage ;)

Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement de surendettement mentionnée L 711-1 et suivants du Code de la consommation.
Je travaille à la mission et n'ai pas de contrat fixe donc mes revenus sont totalement imprévisibles et variables avec malheureusement des mois sans revenus parfois, c'est d'ailleurs pour cela que j'ai souscrit aux crédits à la consommation.
Jusqu'à présent je gérais plutôt bien tous mes paiements mais il y a un an l'employeur pour lequel je travaille principalement m'a conseillé de déménager pour me rapprocher de Paris, j'habitais auparavant dans la Loire, avec la promesse de plus de travail .
J'ai donc trouvé un appartement à mon adresse actuelle mais à 80 Km de Paris, ce déménagement a eu un coût important pour lequel mon employeur m'a avancé personnellement les frais, frais qui se montaient à 3500 euros entre l'agence,caution, loyer,déménagement..
Nous avons donc emménagé et les soucis ont commencé, chaque mois je devais rembourser 500 euros à mon employeur pour les frais, à cela se sont ajoutés les frais d'essence car je parcoure en moyenne 150 km par jour parfois 7 jours/ 7 juste pour quelques heures, notre loyer à doublé par rapport au précédent avec moins d'aide au logement, les frais de nourriture, d'énergie  tout a doublé.
Les premiers mois j'arrivais encore à gérer grâce à ma banque qui m'accordait beaucoup de facilités et mes salaires qui étaient parfois très bons.
Au bout de quelques temps ma banque a changé de politique et a décidé de rejeter tout ce qui se présentait hors découvert et des frais très importants m'ont été facturés chaque mois , en moyenne 250 euros par mois et l'argent que je mettais pour mon crédit voiture ou mes prélèvements servaient à payer ces frais , je devais donc redéposer de l'argent pour mes factures il me manquait donc de l'argent pour mettre de l'essence par exemple , j'ai donc commencé à régler mes courses par chèque auprès de service de livraison à domicile qui encaissent les chèques en moyenne 15 jours après , ce qui fait que je commençais chaque mois avec un acompte , les chèques de courses et les frais bancaire en moins sur ma paie.
Au fil du temps les problèmes s'accumulant sur mon compte, mon découvert a été supprimé et j'ai donc pris la décision d'ouvrir un nouveau compte pour que ma paie ne passe pas en quasi totalité dans le remboursement de ce découvert et les frais bancaires.Ma nouvelle banque m'a accordé un découvert qui nous a permis de sortir la tête des ennuis durant un mois.
Les mois étant difficiles nous nous sommes mis à faire des paiements en 4 fois pour acheter de l'électronique ou informatique dans le but de le revendre, pour une petite mensualité par mois nous obtenions le triple durant un mois, plus récemment nous en avons fait dans le but illusoire d'équiper ma compagne pour se former au nail art à domicile mais ce furent de très mauvaises décisions qui ont fini de nous pousser au surendettement pourtant je pensais sincèrement pouvoir faire face à tout ces paiements.
Après tout ça je pouvais encore assurer mes paiements difficilement mais depuis le début de l'année mon patron m'a avertit qu'il n'y aurait plus autant de travail et que je ne pourrais pas espérer un salaire supérieur à 1500 euros chaque mois dorénavant, d'après le calcul de mes heures ce sera même moins pour le mois prochain. Et pour compliquer notre situation ma femme qui percevait 630 euros de complément libre choix d'activité et qui participait au paiement du loyer ou frais scolaire et nourriture a perdu ce revenu aux 3 ans de ma fille et ne perçoit plus rien .
Je me retrouve donc à devoir régler toutes les factures et charge avec mon seul salaire et 3 personnes à charge dont mes deux enfants de 3 et 12 ans et ce n'est plus possible, la banque me menace de saisir ma voiture qui est primordial pour mon travail et je n'arrive plus à régler les mensualités de mes crédits sans prendre sur mes charges courantes.
Ma femme et moi ne restons pas inactifs face à cette situation , pour sa part elle a déposé de nombreux cv et demandes et à la possibilité de faire une demande d' assistante maternelle à domicile mais cela nécessite quelques frais d'aménagement pour accueillir des enfants, n'ayant pas les moyens de le faire actuellement j'ai mis ce projet en suspend.
Quant à moi ayant un Cv solide et une grande expérience dans mon travail, je recherche activement un travail plus stable et mieux rémunéré.


Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

Francke


Merci Bruyere,
En effet c'est difficile de tout résumer en si peu de lignes et surtout de convaincre de la nécessité de ma demande, votre aide me sera précieuse.
Sur mon post principal j'expliquais que j'ai mentit à ma deuxième banque en leur disant que je n'avais pas d'autre CCp, dois je le justifier dans ma lettre et leur expliquer pourquoi ?

BRUYERE

24 janvier 2017 à 17:58:31 #3 Dernière édition: 24 janvier 2017 à 18:16:25 par bisane »
Madame, Monsieur,

Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement de surendettement mentionnée L 711-1 et suivants du Code de la consommation.

Travaillant à la mission,  mes revenus sont totalement imprévisibles, pouvant même entrainer des mois sans aucune ressource..
J'avais cependant réussi à gérer correctement cette situation jusqu'à l'an dernier où, espérant travailler davantage, j'ai déménagé de la Loire à la Région Parisienne.
J''ai trouvé un appartement à 80 Km de Paris, mais ce déménagement a eu un coût important (3500€) pour lequel mon employeur m'a avancé personnellement les frais.

Il était convenu que lui rembourserais cette somme à raison de 500 euros par mois, mais à cela se sont ajoutés les frais d'essence car je parcours en moyenne 150 km par jour parfois 7 jours/ 7 juste pour quelques heures, et un loyer et des frais plus élevés qu'en province .

J'ai d'abord pu faire face grâce à des salaires assez élevés et aux facilités de caisse accordées par ma banque.
Mais, au  bout de quelques temps, leur politique commerciale ayant changé, sont venus les premiers rejets, entrainant d'importants frais bancaires (250€ par mois en moyenne ) et me forçant à recourir à des acomptes et à jongler avec ma trésorerie.

Au fil du temps les problèmes s'accumulant sur mon compte, mon découvert a été supprimé et j'ai donc pris la décision d'ouvrir un nouveau compte pour que ma paie ne passe pas en quasi totalité dans le remboursement de ce découvert et les frais bancaires. Ma nouvelle banque m'a accordé un découvert qui nous a permis un court répit.

Toutes ces difficultés nous ont peu à peu conduits au surendettement, ayant recours à des achats en 4 fois pour du matériel divers, matériel revendu rapidement afin de nous procurer de la trésorerie.

Notre situation s'est définitivement dégradée au début de l'année : l'activité de mon secteur se dégradant mon patron m'a averti que je ne pourrais plus espérer un salaire supérieur à 1500 euros chaque mois.
Par ailleurs, ma femme ne  perçoit plus depuis (date à préciser)  les 630 euros de complément libre choix d'activité.

Ma femme et moi ne restons pas inactifs face à cette situation. Elle a pour sa part  déposé de nombreux CV et souhaiterait obtenir l'agrément pour être  assistante maternelle à domicile mais cela nécessitant quelques frais d'aménagement, ce projet ne peut actuellement aboutir.

Quant à moi ayant un CV solide et une grande expérience dans mon travail, je recherche activement un travail plus stable et mieux rémunéré.

Je ne pourrai cependant, pas me sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission.
Je m'en remets donc à votre bienveillance afin de m'aider à trouver une solution qui corresponde à ma situation actuelle
Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Je vous remercie de votre attention et  je vous prie d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées


Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

Francke


Ah bien oui c'est plus clair et plus agréable à lire, merci !
Citation de: Francke le 24 janvier 2017 à 17:39:31

Sur mon post principal j'expliquais que j'ai mentit à ma deuxième banque en leur disant que je n'avais pas d'autre CCp, dois je le justifier dans ma lettre et leur expliquer pourquoi ?



Vous en pensez quoi j'en parle , je ne dis rien ?

bisane

Elle me paraît bien cette lettre !
Inutile d'apporter une quelconque précision sur le compte bancaire.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Francke

14 février 2017 à 14:08:32 #6 Dernière édition: 15 février 2017 à 08:09:17 par bisane »

Bonjour,
En relisant ma lettre je me demande si je ne devrais pas plus justifier les derniers achats en 4 fois du mois dernier, qu'en pensez-vous ?
Et je dois rajouter le fait que je loue du matériel électroménager par une société de crédit et que je ne souhaite pas rompre ce contrat pour ne pas tout racheter , mais je ne sais pas comment le présenter , auriez-vous des conseils ?
Merci beaucoup

BRUYERE

Vous n'avez pas besoin de trop rentrer dans les détails dans la lettre de saisine.

Fournissez dans le dossier tous vos justificatifs d'achat et pour les locations, joignez une annotation manuscrite
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

Francke

D'accord, donc je joins une petite annotation sur le contrat de location directement.

En haut