17 juillet 2019 à 00:15:41

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

INFORMATION SUR LA CONTESTATION DES MESURES IMPOSEES

Démarré par Nicos, 27 mai 2019 à 23:21:51

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

bisane

Citation de: Nicos le 05 juillet 2019 à 00:04:56J'ai quand même l'impression que les services de surendettement de certaines banques ne sont pas gérés par des juristes.
Bien sûr ! Et chaque employé ne peut pas "tout" connaître.
Mais rien n'empêche qu'à un moment donné une "remontée" informatique permette à l'un ou à l'autre de s'apercevoir qu'il y a comme un truc qui cloche...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Nicos

Bonsoir

Toujours dans le cadre de mon plan, sont mentionnés deux prêts avec effacement total, en fin de plan (84 mois) - d'ici là, échéance 0 pour chacun de ces prêts.

Le problème  (ou m'interrogation) que je rencontre est le suivant : ces deux prêts compte tenu de mon incapacité professionnelle sont pris en charge en totalité depuis plusieurs mois déjà et encore pendant 24 mois au moins par l'assurance-prêt.

J'ai expliqué à l'assureur qu'à partir du mois d'août je ne devais plus payer aucune échéance de mes deux prêts compte tenu de mon plan de la BDF - mais il m'a été répondu par cet assureur que peu importe ce qu'à décidé la BDF, dès lors que je leur adresse tous les mois mon certificat médical d'incapacité, les deux échéances des prêts continueraient à être prises en charge et virées sur mon compte.

Cette réponse me paraît étonnante dans la mesure ou cela revient à me faire profiter du remboursement de ces deux prêts par l'assurance alors que de mon côté je ne suis plus tenu de payer ces prêts d'après mon plan BDF ?

Faut-il que je rejette les versements de l'assureur ? qu'en pensez-vous ?

avec mes remerciements pour vos lumières.

Bonne soirée

bisane

L'assureur verse les mensualités sur votre compte ? :o ???
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Nicos


Smilysoul

Personnellement je mettrai ces sommes de côté au cas où on vous les réclamerait par la suite ... 

La réponse de l'assureur est verbale ?
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

Nicos

Oui il s'agit d'une réponse verbale uniquement

Smilysoul

peut être demander une confirmation écrite  ;)
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

Nicos

Bonjour

Oui c'est ce que j'ai fait.

Dans le cadre de mon plan j'ai bénéficié d'un effacement partiel de ma dette fiscale (née pendant le mariage) Toutefois l'administration fiscale vient de réclamer à mon ex-épouse (et pas à moi), la totalité de la somme sans tenir compte du plan de la BDF.

Peut-elle agir ainsi malgré l'effacement partiel, comme s'il s'agissait d'une dette solidaire ?

Avec mes remerciements pour votre retour.

noirkate

Oui , si le dossier bdf est à votre nom seul, en cas d'effacement total ou partiel, le créancier se retourne vers le co emprunteur, et dans les cas des impôts vers le "co contribuable" ! La dette est effacée pour vous mais pas pour elle ..

Cependant si vous avez déjà payé une partie de cette dette fiscale, les impôts ne peuvent réclamer que le solde restant dû ..
La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute

agathe

le coemprunteur peut être sollicité pour toutes les dettes qui sont effacées pour vous, si cela lui pose problème il faut qu'elle dépose un dossier à son tour.

En haut