Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement
17 octobre 2018 à 00:52:12

Dossier depose et questions

Démarré par Ulysse2013, 10 décembre 2017 à 19:57:05

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Événements liés 

En bas

Ulysse2013

10 décembre 2017 à 19:57:05 Dernière édition: 08 octobre 2018 à 14:25:51 par BRUYERE »
Bonjour a tous,


Et d'abord mes excuses pour l<absence de ponctuation, je vous ecris d'un clavier anglophone...


Rentree en France en 2012 apres un divorce complique, Jai achete, seule, une maison ou je me suis instalee avec ma grand-mere, sa meilleure amie de longue date et bien sur mon compagnon. C'etait un vieux projet que nous avions, ma grand-mere et moi et lorsque l'occasion s'est presentee, j'ai saute dessus. Je travaillais et ma grand=mere avait une retraite plus que confortable, nous avons tous cru pouvoir realiser ce reve


J'ai obtenu un pret de 102000 euros pour une enveloppe d'achat maison plus travaux et j'ai aussi contracte un pret travaux de 15000 euros pour le petit appartement des deux mamies, que ma grand-mere devait me rembourser en quelques mois. Malheureusement, tres peu de temps apres l'emmenagement, ma grand-mere est decedee. nous avons garde son amie avec nous, je l'avais promis a ma grand-mere. Elle avait une petite retraite mais suffisante pour son entretien. J'ai ensuite perdu mon travail, mon compagnon ne parvenant pas a retrouver du travail et en fin de droits, nous touchions le RSA. Celui-ci a ete supprime apres un controle au pretexte que ML vivait sous notre toit, ce qui remontait de facto notre quotient familiale. Nous avons ete juges de bonne foi et non fraudeurs mais nos APL ont ete supprimees durant 9 mois pour rembourser le "trop percu".

C'a ete le debut du devissage. Jai retrouve du travail, au smic et a 300 km de mon domicile et mon compagnon est reste a la maison pour s'occuper de ML, qui declinait inexorablement. A sa mort, nous etions dans un gouffre financier que ni une mission de quelques mois de mon compagnon ni mon augmentation (promise et toujours retardee) en juillet dernier n'ont reussi a combler et nous sommes aujourd'hui, en plus des 99000 euros restants des deux prets initiaux, a la tete de 6000 euros de credits conso, 4500 euros de dettes fiscales 3200 euros de decouvert et 3000 euros d'une dette de frais d'obseques (quand l'argent de l'assurance obseques q fini par arriver, il est tombe dans le puit de mon decouvert!

Apres des mois a tenter des rachats de credits divers et varies aupres de ma banque et d'organismes de credit (car je croyais que c"etait la bonnne chose a faire), j'ai envoye mon dossier a la Commission et suis maintenant en attente de la decision.

J'ai commence a suivre les conseils du forum et ai ouvert un nouveau compte sur une toute nouvelle banque internet (O). Pour la revocation des prelevements, je n'ose pas, sur le site de la BDF, il est ecrit de poursuivre le paiement de ses mensualites, a la mesure de ses possibilites, ce qui ne m'apparait pas tres clair). J'ai commence aussi a transferer mes prelevements pour charges courantes.

J'ai rempli le tableau et je le joins en piece, mais j'ai l'impression de ne pas l'avoir compris etde l'avoir mal rempli.

J'ai et je vais avoir plusieurs rejets de prelevements ce mois ci et je ne pourrai pas assurer le pret immo avant la fin du mois, alors qu'il est du le 10 de chaque mois. J'ai tres peur que lq banque ne declare la decheance de terme immediatement... Je serais tres heureuse de tous conseils que vous pourriez me donner. Pardon pour le trop long message et merci pour ce site!

Ulysse2013

Je rajoute que nous tenons plus que tout a garder notre maison, de toutes les facons, nous reloger nous couterait plus cher que le pret immo, et que mo auto-entreprenneur de compagnon pourra faire valoir ses droits a la retraite dans 16 mois, autour de 1000-1100 euros, pas le Perou, mais a rajouter a mon salaire...

gavroche

Bonjour et bienvenue à vous !

Nous allonvous répondre plus précisément , voilà d'abord un peu de lecture

1 - Tout d'abord merci de lire ces billets ! (clic sur le texte en bleu pour accéder aux informations)

-
vous n'arrivez plus à gérer votre budget : que faire- Liens et informations utiles sur le surendettement2 - pouvez vous remplir le tableau se trouvant sur ce fil et le mettre dans votre premier message ? Merci d'avance !Tableau résumant la situation financière3 - Un peu plus long ... pouvez vous nous raconter ce qui vous a amené au surendettement ?
- cela nous permettra de mieux connaitre votre situation !
- nous vous aiderons du mieux que nous pourrons !
- Sur ce site aucun jugement ni critique ! c'est un forum d'entraide !

prenez le temps de tout lire, de remplir ... puis de poser vos questions précises.
Nous nous efforcerons d'y répondre de notre mieux.

Voir également  les lettres types :
lettres type (modèles)ainsi que :Trucs et astuces pour filtrer vos appels !!!et pour terminer...
nous vous rappelons que vous pouvez à tout moment accéder :
- à vos messages personnels (en haut à droite de la page)
- au mode d'emploi- au plan-guide du forum- qu'il est toujours conseillé de se rapprocher de :
   ->  l'
association cresus -> ou autre  association de défense de consommateurs -> et/ou d'un travailleur social (conseillère ESF ou Assistante Sociale

gavroche

Bonjour,
Merci d'etre Venu sur le forum

Pour les prélèvements révoquez les et payez ce que vous pouvez .vous pouvez garder celui du prêt immobilier
Les frais pour rejet de prélèvement sont élevés et il vaut mieux dans ce cas là verser la même somme à tous
Pour ne pas en favoriser un plus que l'autre. Favorisez vos charges courantes .
Quand avez vous envoyé votre dossier ?

bisane

Avez-vous divisé vos impôts par 12 et non par 10 ? Ils me semblent élevés...
Dans la colonne B, il faut mettre le capital restant dû et non les noms des créanciers.
Un enfant en droit de visité et sans pension alimentaire ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Ulysse2013

Bonjour Bisane, et merci de m'accueillir sur le forum. Pour les impôts, je n'étais pas imposable jusque là, je le serai en 2018 pour 2017, donc, c'est un peu à l'aveugle  ??? ! S'ils sont moins élevés, tant mieux xxl! !
Et mon compagnon n'ayant aucun revenus actuellement, s'est vu accorder par le tribunal une suspension de paiement de la pension alimentaire, que nous avions continué à payer même lorsqu'il touchait 400€ en fin de droits. Je dirais volontiers qu'on a touché le fond, mais j'ai peur des puits sans fond, justement...



Ulysse2013

Bonjour Gavroche, et merci pour l'accueil! Je vais révoquer les autorisations cette semaine et continuerai à payer le prêt immo. Je verserais une même somme pour les 3 autres (j'ai obtenu une suspension de paiement pour le So) et profiterai d'avoir mon salaire entier pour payer les petites factures en retard. C'est encore très compliqué dans ma tête, mais juste de pouvoir faire cela, ça fait du bien. Noël, ce sera l'année prochaine... 8)

bisane

Citation de: bisane le 11 décembre 2017 à 09:12:03Dans la colonne B, il faut mettre le capital restant dû et non les noms des créanciers.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Ulysse2013

Merci Bisane, je ferai la correction demain quand je serai au bureau :D

Ulysse2013

Bonsoir à tous! Je me sens un véritable boulet, je n'ai pas eu le temps de corriger le tableau, les journées de travail sont très longues et hyper chargées. Je fais mon possible pour le corriger demain. Maintenant, j'ai lu énormément de posts parlant de honte et de culpabilité, mais je trouve que beaucoup ici se sont retrouvés en surendettement pour des causes imprévisibles et justifiées. Et je me sens encore plus démoralisée.


J'ai le sentiment d'avoir accumulé erreurs de jugement, politique de l'autruche et mauvaises décisions. J'ai acheté ma maison, que j'adore, en partie pour y faire venir ma grand-mère tant aimée, mon vieux rêve. Elle, voulait que je sois à l'abri avec "ma maison à moi" et voulait y contribuer avec sa jolie retraite. Cela a contribué à convaincre ma banquiere d'accorder le prêt. Ma grand-mère était âgée, même si pour moi elle était forcément immortelle, et ce qui devait arriver arriva...  Mes projets se sont effondrés les uns après les autres et les 4 dernières années ont consisté à tenter de vider le Titanic avec un dé à coudre.


Je n'avais jamais appris à gérer l'argent, une vie de bohème facile, étudiante, puis un mariage très aisé  (financièrement s'entend...), quand il a fallu faire face au vraies difficultés, avec mon compagnon sans emploi, mon tout petit salaire -et pendant des mois auparavant, pas de salaire du tout-, et la petite retraite de notre ML qui n'avait que nous et que nous avions décidé de garder avec nous après la mort de ma grand-mère contre l'avis de toute ma famille, la vie a été plus que dure mais jusqu'au bout elle a vécu sereinement, sans savoir que nous étions endettés jusqu'au cou, incapable de payer les factures de granules de bois du chauffage. J'ai tellement honte de n'avoir toujours pas réglé cette facture à des gens charmants qui ne méritent pas cela.


Et lorsque ML est décédée, l'assurance obsèques qui refuse de verser directement aux pompes funèbres, prend des semaines de retard et quand enfin ils versent l'argent, celui-ci tombe dans le gouffre de mon découvert. ML est partie en janvier 2017, nous n'avons toujours pas réglé et cela me tient éveillée la nuit. Plus que les crédits bientôt plus honorés...


Et maintenant, nous sommes assignés (en janvier) au tribunal de Dijon pour défaut de réparation de notre toiture créant un dégât des eaux chez nos voisins. Parce que nous n'avons jamais eu l'argent pour faire réparer. Ce n'est pas (encore) une dette financière et du coup je ne l'ai pas inclus dans le dossier (comment inclure cela?).


Je me sens épuisée, dans une culpabilité permanente, même si je fais tout pour surnager et que je travaille à 300 km de chez moi dans l'espoir de préserver mon foyer, celui de ma belle-fille, mon homme, mes deux chiens et deux chats. Et si la Commission voyait dans mes décisions irrationnelles de la mauvaise foi?


Voilà deux mois, j'ignorais l'existence même de cette planche de salut. Aujourd'hui, j'ai tellement peur de ne pas y avoir droit...


Pardon pour ce roman-fleuve, encore un, qui n'intéresse sans doute que moi, mais cela fait du bien de pouvoir "parler".  :-\


A 'demain avec le tableau xxl! xxl!


bisane

Citation de: Ulysse2013 le 13 décembre 2017 à 00:09:50Je n'avais jamais appris à gérer l'argent

Comme la plupart des gens... l'éducation budgétaire n'est pas très glamour...


Citation de: Ulysse2013 le 13 décembre 2017 à 00:09:50l'assurance obsèques qui refuse de verser directement aux pompes funèbres

Très surprenant, ça !  :P :o :o :o


Vous pourrez inclure la toiture quand le jugement sera prononcé. Mais prévenez votre gestionnaire.


Le tableau nous permettra de raisonner plus concrètement, mais bosser à 300 km de chez vous semble être un mauvais calcul à tous points de vues !  :-\
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

agathe

Quels sont les frais que génèrent votre travail à 300 km de chez vous ( habitation, frais de transport etc....)


Ulysse2013

13 décembre 2017 à 15:14:56 #11 Dernière édition: 13 décembre 2017 à 15:30:48 par Ulysse2013 »
Bonjour Bisane et Agathe,


AYE, j'ai corrigé le tableau.


Non, l'éducation budgétaire n'est pas glamour et ne semble avoir aucun intérêt tant que l'on n'a pas le dos face au peloton d'exécution... Cela dit, j'ai pris une bonne grosse claque longue durée et je sais maintenant ce que j'ai (pas) au centime près. Et j'ai arrêté d'être laxiste tant pour mes dettes que pour l'argent qui m4est dû (et oui, l'insouciance marche souvent dans les deux sens... ??? ).


Étonnant, l'assurance obsèques? Il est avéré que celle-ci était liée à une entreprise (un groupe) spécifique, lié au  petit Écureuil, je recommande (pas), qu'aucune succursale n'était implantée dans notre coin de pays qu'il était impossible de verser directement à une autre entreprise et que c'est donc sur mon compte que l'argent a plongé. Je ne suis pas particulièrement fière de tout cet épisode, mais l'escroquerie délibérée aux assurances et aux funérailles ne fait pas partie de mes péchés :-\ .


Pour le travail, J'ai pris ce que j'ai trouvé par relations, qui sont plutôt parisiennes. Dans mon cas particulier, je n'aurais pas pu trouver dans mon coin de pays. Je loge en semaine gratuitement chez mon amie d'enfance et mes transports me coûtent à peu près 200 euros par mois. Je ne pense pas avoir besoin de vous dire que l'on prend le travail ou on le trouve... ;)

agathe

Ou est l'escroquerie puisque vous avez percu l'assurance.


Cet hébergement est pérenne, a combién s'élève votre participation, il sera bon de préciser cette adresse au surendettement si vous ne redescendez pas de façon rapprochée et systématique à votre domicile.


Ulysse2013

13 décembre 2017 à 16:10:57 #13 Dernière édition: 13 décembre 2017 à 16:49:37 par Ulysse2013 »
Oui, J'AI perçu l'assurance, mais la somme a été utilisée par la banque pour rembourser mon découvert et je n'ai pas pu régler l'entreprise de pompes funèbres. C'est moi qui me sens affreusement mal à ce sujet...


Je descends chez moi de façon rapprochée et systématique chaque semaine et suis pressentie pour un nouveau poste d'ici quelques mois qui me permettra de rentrer de manière quotidienne ou à tout le moins, bi-hebdomadaire.


Je suis hébergée à titre gracieux, sur le canapé du salon et mon amie, très au courant de nos problèmes, ne me demande pas un sous, pas la plus petite participation. Sans nos amis, nous aurions coulé définitivement depuis longtemps...

agathe


En haut