16 octobre 2019 à 08:40:20

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

lettre de saisine newmom2017

Démarré par newmom2017, 20 juin 2017 à 16:57:26

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

newmom2017

Bonjour à toutes et à tous,


Je vous joint le brouillon de notre lettre de saisine, pré-établie avec une assistante sociale.


Merci d'avance pour vos retours  :D

Caren

Je mets dans un message votre lettre de saisine !  ;)


Par la présente. Je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionné à l'art. 711-1 et suivant du Code de la consommation.

En effet, je suis actuellement dans l'impossibilité de faire face à mes dettes.


Trop de crédits à la consommation, un découvert que je ne suis pas en mesure de combler ainsi que des dettes de loyers et familiales, qui font suite à un divorce difficile en 2013, m'ont amener à cette situation délicate. Je n'ai jamais été dans la capacité de gérer correctement mon budget, et le divorce qui m'a été dur à supporter (surtout vis à vis de mes deux fils), a renforcé cette inaptitude à dépenser mes ressources de manière cohérente.

Actuellement, je suis de nouveau en couple et très bientôt de nouveau père. Je suis employé en CDI comme cuisinier dans la même entreprise depuis 2003. Je garde mes 2 garçons de 13 et 9 ans deux fois par semaine, c'est à dire dès que je suis en repos (étant dans la restauration, c'est irrégulier) et je verse une pension alimentaire de 200,50 euros mensuellement suite au jugement du divorce.
Il va m'être difficile au vue de ma situation d'assumer financièrement cette naissance sereinement et je ne l'accepte pas.

Je reconnais qu'il m'a été extrêmement compliqué d'exprimer la réalité de mon endettement par honte et que de ce fait, ce contexte s'est aggravé car j'ai continué en assurant un quotidien classique.

Je touche en moyenne 1500 euros net pour des charges courantes de 1227,43 euros et un montant total des dettes mensuelles de 606,07 euros. A cela s'ajoute un retard de loyer équivalent à 3704 euros et une dette familiale de 5000 euros.

Je ne pourrai pas me sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre commission. Je m'en remets donc à votre bienveillance afin de m'aider à trouver une solution qui corresponde à ma situation actuelle.

Je me tiens à votre entière disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Je vous remercie de votre attention et je vous prie d'accepter Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.

bisane

Menues corrections...


Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionné à l'art. 711-1 et suivant du Code de la consommation.

En effet, je suis actuellement dans l'impossibilité de faire face à mes dettes.


Trop de crédits à la consommation, un découvert que je ne suis pas en mesure de combler, ainsi que des dettes de loyers et familiales, qui font suite à un divorce difficile en 2013, m'ont amené à cette situation délicate. Je n'ai jamais été dans la capacité de gérer correctement mon budget, et le divorce qui m'a été dur à supporter (surtout vis à vis de mes deux fils), a renforcé cette inaptitude à faire usage de mes ressources de manière cohérente.

Actuellement, je suis de nouveau en couple et très bientôt de nouveau père. Je suis employé en CDI comme cuisinier dans la même entreprise depuis 2003. Je garde mes 2 garçons de 13 et 9 ans deux fois par semaine, c'est à dire dès que je suis en repos (étant dans la restauration, c'est irrégulier) et je verse une pension alimentaire de 200,50 euros mensuellement suite au jugement du divorce.
Il va m'être difficile au vue de ma situation d'assumer financièrement cette naissance sereinement et je ne l'accepte pas.

Je reconnais qu'il m'a été extrêmement compliqué d'exprimer la réalité de mon endettement par honte et que de ce fait, ce contexte s'est aggravé car j'ai continué en assurant un quotidien classique.

Je touche en moyenne 1500 euros net pour des charges courantes de 1227,43 euros et un montant total des dettes mensuelles de 606,07 euros. A cela s'ajoute un retard de loyer équivalent à 3704 euros et une dette familiale de 5000 euros.

Je ne pourrai pas me sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre commission. Je m'en remets donc à votre bienveillance afin de m'aider à trouver une solution qui corresponde à ma situation actuelle.

Je me tiens à votre entière disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Je vous remercie de votre attention et je vous prie d'accepter Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

newmom2017


Merci beaucoup pour vos corrections!


Pensez-vous que nous devrions insister sur certains points ou telle qu'elle est présentée, la lettre est suffisante?


Encore merci  :D

bisane

La BDF vous demandera des précisions si elle l'estime nécessaire. Mais la lettre va bien ainsi.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut