23 octobre 2019 à 11:47:51

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Questions diverses pour un jeune perdu, endetté.

Démarré par Olstane, 28 juin 2017 à 08:51:58

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

Olstane

28 juin 2017 à 08:51:58 Dernière édition: 28 juin 2017 à 09:48:23 par Caren »
Bonjour.

Je suis un jeune de 22 ans. Je suis depuis un an revenu au domicile parentale. Je vais vous compter mon histoire, afin d'être le plus clair possible sur ma situation, parce que je ne sais plus où donner de la tête, je suis complétement perdu.

J'étais gendarme adjoint dans une brigade de proximité, ou j'ai contracté un crédit automobile auprès de la DC. Je n'avais aucun problème à règler les echeances mensuelles s'elevant à un petit peu plus de 270€, pour un salaire de 825€ (Charges non payées). Mon contrat a pris fin, lorsque j'ai du revenir, auprès de ma mère, ce qui n'était pas DU TOUT prévu au programme. Je me suis retrouvé du jour au lendemain sans revenu, avec toutes mes charges à payer. Je n'avais que quelques maigres économies pour subvenir à un mois de charge SANS le crédit (Décembre 2015). Je me suis reinscris à Pôle Emploi, qui ne m'ont mis en place qu'à partir de fin mars 2016 une allocation chômage, s'elevant à 570€ par mois. A côté de cela, j'avais une assurance militaire initialement pour ma voiture, que j'ai du mettre de côté puisque j'ai quitté les rangs. Eux aussi m'ont donc réclamé des sommes, par chance, pas très élevées, et j'ai donc du souscrire à une nouvelle assurance. Cette dernière à tenté un prelevement d'inscription PLUS deux echeances mensuelles en une fois, alors que je leur avait demandé d'étaler le tout sur trois semaine. Bien entendu, avec mes maigres revenus, cela a été rejeté. Et ces derniers aussi, me réclament une somme d'argent (Je n'ai plus aucune nouvelle de leur part depuis 5 mois déjà...), et je garde bien en tête cette somme de 1150€.

Entre temps d'autres frais sont venus s'ajouter à ceux-ci.

Pour continuer, lors de mon retour au domicile parental, ma mère s'est séparée de son conjoint, et nous sommes donc retrouvés dans une situation financière extrêmement délicate. A nous deux, et malgré mes petits emplois en interim par ci par là, nous n'arrivions pas à joindre les deux bouts. Nous avons même été restreint en terme d'electricité, et n'avions plus de téléphone durant des semaines entières (ce qui ne facilite pas le contact avec les employeurs, quand je ne peux pas me déplacer faute d'essence.).

Nous avons réussi à emmenager dans un petit appartement avec mon petit frère et ma petite soeur jumeaux âgées de 12 ans, et ma mère, qui a un sérieux handicap au niveau du dos, et est classée cotorep (je ne sais pas si cela se dit ainsi).

J'ai retrouvé depuis avril un emploi en CDD jusqu'à octobre en tant que veilleur de nuit en hotellerie, ou je percois un SMIC.
Ma mère s'est quant à elle mise en dossier de surendettement auprès de la BDF alors que nous étions encore à la maison, mais la situation ne s'arrange pas vraiment, si ce n'est une baisse des charges depuis l'emmenagement. Je m'explique, le père des jumeaux après abandon de famille ne verse plus de pension alimentaire, chose sur laquelle compte ma mère pour quelques charges, et il est difficile de faire valoir ses droits à ce sujet. Certains organismes continue de faire pression, pour des règlements après mise en place du dossier de ma mère.

Ce qui veut dire, qu'à l'heure actuelle, je règle mes charges, et avec l'emploi que j'ai décroché, je pensais remonter la pente, seulement les quelques sommes que j'arrive à mettre de côtés, malgré que je donne déjà de l'argent (250€/mois) à ma mère, repassent dans nos besoins quotidiens (courses, essence, tabac, oui nous sommes fumeurs, et n'arrivons pas à arrêter, encore moins avec cette situation oppressante.)

Pour revenir à la DC, suite à la dernière echeance versée en decembre 2015, ces derniers m'ont adressés des courriers recommandés, etc, mentionnant de rendre le dit véhicule, on des injonctions de payer, et ont précisé que je ne pouvais pas faire machine arrière. Durant un mois, ils ont cessé de prélever, puis, les règlements, ont repris leurs cours en février 2016, ou cela passait un mois sur deux, en fonction de l'emploi que j'avais sur ces périodes.
Depuis, c'est appels téléphoniques réguliers, courriers etc. Ils mentionnent même une décision prise par un juge, mais je n'ai reçu aucune convocation, aucune décision de jugement, rien (Alors est-ce un moyen de pression, ou non ?). Concernant les appels, je ne peux y répondre, car ils me contactent en journée, pendant mes heures de sommeil, alors que je travail de nuit, et quand je tente de rappeler dans mes heures de disponibilités, leurs standards sont injoigniables. J'ai une certaine difficulté à gérer moi même mes papiers, même si au fil du temps, je commence à m'en sortir à ce niveau là.
En vue de mes projets lorsque j'ai contracté le crédit, et de l'emploi que j'exercais, et devais exercer 3 ans supplementaires, je n'ai pas eu la logique de prendre une assurance chômage, et aujourd'hui je m'en veux.

Pour vous faire un total, je dirais, de manière arrondie, que je dois actuellement la somme 7500 € approximativement, et il m'est impossible de règler plus de 150€ par mois, ajoutant en plus que je n'ai pas de CDI, donc rien de stable.

Pour finir, mon père avec qui j'ai encore de bons contacts, malgré une séparation familiale flagrante, me vient en aide pour un projet. En effet, j'ai la possibilité d'exercer un CDI en Nouvelle-Calédonie, et d'être héberger à titre gratuit sur place. Je m'oriente sur cette voix, qui serait pour moi, une eventuelle assurance de règlement mensuel, ainsi qu'une porte de sortie à tout ces problèmes.

Dois-je établir à mon tour, un dossier à la BDF ? Ce dernier va t'il m'empêcher de quitter la métropole, même si je reste sur un territoire français en outre-mer ?
Vers où ou qui m'orienter ?

Je suis desenparé par rapport à cette situation, et n'ose pas en parler autour de moi, pas même à ma mère qui a déjà de grosses difficultés.
Merci à tous pour vos futures réponses.
Je m'excuse si la section dans laquelle je poste ce message n'est pas la bonne...

agathe

28 juin 2017 à 09:25:36 #1 Dernière édition: 28 juin 2017 à 09:47:39 par Caren »
Bonjour et bienvenue,
Vous pouvez deposer un dossiér de surendettement cela ne peut vous empêcher un depart dans un Tom quî est soumis à la loi sur le surendettement.
Attention à votre vehicule, il peut être repris à tout moment par la DC quî est le propriétaire. Vous avez été averti plusieurs fois. Sî celà est possible reprenez le paiement des loyers régulièrement.

Caren

Bonjour et bienvenue à vous !

1 - Tout d'abord merci de lire ces billets ! (clic sur le texte en bleu pour accéder aux informations)

-
vous n'arrivez plus à gérer votre budget : que faire
- Liens et informations utiles sur le surendettement


2 - pouvez vous remplir le tableau se trouvant sur ce fil et le mettre dans votre premier message ? Merci d'avance !
Tableau résumant la situation financière


3 - Un peu plus long ... pouvez vous nous raconter ce qui vous a amené au surendettement ?
- cela nous permettra de mieux connaitre votre situation !
- nous vous aiderons du mieux que nous pourrons !
- Sur ce site aucun jugement ni critique ! c'est un forum d'entraide !

prenez le temps de tout lire, de remplir ... puis de poser vos questions précises.
Nous nous efforcerons d'y répondre de notre mieux.

Voir également  les lettres types :

lettres type (modèles)
ainsi que :
Trucs et astuces pour filtrer vos appels !!!

et pour terminer...
nous vous rappelons que vous pouvez à tout moment accéder :
- à vos messages personnels (en haut à droite de la page)

- au mode d'emploi
- au plan-guide du forum
- qu'il est toujours conseillé de se rapprocher de :
   ->  l'
association cresus
   -> ou autre  association de défense de consommateurs
   -> et/ou d'un travailleur social : conseillère ESF ou Assistante Sociale

Olstane

28 juin 2017 à 09:37:27 #3 Dernière édition: 28 juin 2017 à 09:47:21 par Caren »
Bonjour,

Je vous remercie pour vos réponses rapides !
Concernant la DC, ils ont cessé de prelever il y a deux mois et demi, et aujourd'hui demande un reechellonnement des paiements avec des documents envoyés par mail.
Ils précisent qu'il y aurait eu un jugement, mais je n'ai rien reçu à ce propos ?

Attrape-nigaud ou dois-je m'y pencher ?

agathe

28 juin 2017 à 09:45:59 #4 Dernière édition: 28 juin 2017 à 09:47:05 par Caren »
Il faudrait vous y pencher, le vehicule appartient à DC.

Caren

Bonjour Olstane,

Je viens de vous mettre le message d'accueil qui est à lire attentivement, et dans lequel vous trouverez un tableau à remplir qui nous serait fort utile pour vous conseiller.

Pour quelles raisons votre contrat dans la gendarmerie a-t-il pris fin ?

L'Injonction de payer (IP), y avez-vous fait opposition ? Je n'y connais pas grand chose en la matière, mais il semblerait que non...
Pour savoir si effectivement il y a eu un jugement, vous pouvez vous adresser au tribunal, et le récupérer le cas échéant.

Et je modifie le nom des créanciers qu'il s'agit d'éviter de citer !  ;)



Olstane

Je vais aller remplir ce tableau de ce pas !
Merci à toutes les deux de nouveau pour vos réponses.

Concernant la fin de contrat, pour la sécurité en cas de problème de mon frère et ma soeur, j'ai fait 3 demandes de mutations sur 7 mois, que le commandement a "perdu" à chaque coup, et au final, le contrat de deux ans n'a pas été renouvelé, comme je souhaitais en prime me réorienté vers la Police Nationale (J'ai d'ailleurs réussi mon concours en France, et le dossier part dans ma future destination pour y repasser une épreuve et accéder à l'école de Police sur place.)

Comme je ne m'y connaissais pas, je n'y ai pas fait opposition, mais leur ai bien mentionné ma situation par téléphone qu'ils "prennaient en note" disaient-ils.
J'ai aussi parcouru votre forum sur les courriers mensongers notamment sur des mises en demeures, avec à chaque fois la mention "Rappelez-nous pour trouver une solution." Ils sont presque mot pour mot identiques.

J'hésitais à déposer plainte pour la fréquence de leurs appels. Mais je pense me lancer aujourd'hui, après avoir lu certains témoignages.



Caren

Voyez au plus vite pour le jugement, auprès du tribunal de votre domicile de l'époque, ou du tribunal du domicile où vous étiez à la signature du contrat, si c'est différent.

Ne décrochez plus le téléphone et ne les appelez pas, en tout cas tant que vous n'en savez pas un peu plus sur ce jugement.

Et allez zou, un peu d'encouragement jeune homme !  ;)  Bravo, à retardement, pour votre concours !  bbbo

bisane

CiterIls mentionnent même une décision prise par un juge

Avec les références judiciaires ?
J'ai comme un doute...

Quelle est la valeur de votre véhicule ?

Citation de: Olstane le 28 juin 2017 à 09:55:36
Je vais aller remplir ce tableau de ce pas !

Vous marchez lentement !  ;D ;)


Mais je vous change quand-même de section !  :D
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut