20 octobre 2019 à 11:38:24

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Un crédit pour rembourser un découvert ? Une fausse bonne idée !

Démarré par bisane, 11 octobre 2017 à 06:08:17

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

bisane

Un découvert (enfin, son utilisation) coûte cher. En moyenne et à la louche, d'après cBanque, 15 %.
Si cette utilisation est ponctuelle, elle peut constituer un "dépannage" momentané, sans graves conséquences.
Si elle perdure, elle ampute de fait la trésorerie et peut se révéler, à la longue, très coûteuse !  :P

Là où ça se corse, c'est quand on dépasse le montant de ce découvert "autorisé", parce que le taux d'intérêts augmente, avoisinant les 20%) et génère des frais de commissions d'intervention, voire des frais de rejet, et autres joyeusetés. La situation peut alors très vite se détériorer !!!
Surtout si, cerise sur le gâteau, le droit d'utiliser ce découvert est brutalement supprimé !!!

La tentation est alors grande, pour "limiter les dégâts" (croit-on), de souscrire un crédit, qui permettra de rembourser le découvert, et de repartir sur des bases "saines".
... à une double condition :
- que la mensualité et le taux d'intérêts soient adaptés à la situation ;
- que le problème se règle en quelques mois !
Et l'âne en ajoute une 3ème : qu'il ne s'agisse pas d'un revolver que l'on serait tenté de réutiliser !

Aucune candeur dans les propos qui vont suivre : les 2 1ères choses à faire sont :
1/ tenter de redresser la barre ;
2/ négocier avec son banquier (si, si, des fois ça marche !  ;D )
La 3ème étant de chercher à comprendre l'origine du dérapage et de tenter d'y remédier... ou de prendre des mesures susceptibles d'enrayer la machine infernale !
Etant rappelé que, légalement, un découvert qui dure plus de 3 mois devient "automatiquement" un crédit, ce qui est trop rarement appliqué par les banques !  :P


Voir aussi :
à propos de découverts.... facilité de caisse ou crédit ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut