23 octobre 2019 à 13:53:33

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Lettre de saisine Eaurore

Démarré par Eaurore, 23 octobre 2017 à 10:45:15

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

Eaurore

23 octobre 2017 à 10:45:15 Dernière édition: 23 octobre 2017 à 16:09:00 par Smilysoul »
En pièce jointe ma lettre de saisine, j'attend vos avis.


merci


pj retirée puisque recopiée ci dessous
Smily

BRUYERE

23 octobre 2017 à 11:18:26 #1 Dernière édition: 23 octobre 2017 à 16:08:08 par Smilysoul »
Lettre mise en ligne pour plus de commodité


Madame, Monsieur,

Je sollicite votre intervention afin de bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L.771-1 du code de la consommation.

Le 26 Septembre 2016,  j'ai déposé un 1er dossier de surendettement à la commission de surendettement du Val de Marne , dossier numéro :xxxx recevable le 13 Octobre 2016. Un accord avait été trouvé avec mes créanciers pour la mise en place d'un plan.
Le 31 Janvier 2017, j'ai déposé un second dossier de surendettement à la commission du Val de Marne suite à la vente de mon bien immobilier, dossier numéro xxxx recevable le 27 Février 2017. Un second accord a été trouvé avec mes créanciers pour la mise en place d'un nouveau plan.
Aujourd'hui si je sollicite de nouveau votre intervention, c'est suite à un changement de situation dans ma vie personnelle et professionnelle.
En effet, afin d'évoluer, d'être épanouie professionnellement,  et d'offrir une meilleure qualité de vie , de protéger  mes enfants de tout ses nombreux trafics et agressions qui avait dans notre ancien quartier et  résidence,  j'ai répondu à une offre d'emploi  dans le Var, pour laquelle j'ai été embauchée en date du 1er Août 2017.
Je suis technicienne dans un office public et j'ai donc en contrepartie perdu mes avantages en nature que m'accordait mon métier de gardienne d'immeuble.
A ce jour, mon salaire net est de 1316,51€ avec 349,16€ de CAF , auxquelles viennent s'ajouter mon loyer , les charges annexes et le remboursement de mon plan de surendettement où il reste 21 065.76 € à rembourser à mes créanciers.
J'ai fait une demande d'APL mais à ce jour le dossier est en cours de traitement.

2 mois, que je réussi tant bien que mal à équilibrer mes comptes avec l'aide de mes parents mais cette situation ne peut pas durer pendant des mois, des années, ayant eux aussi des charges à payer.
Je ne pourrai donc  pas me sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre commission.
Je m'en remets donc à votre bienveillance afin de m'aider de nouveau à trouver une solution qui correspond à ma situation actuelle.
Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

Smilysoul

23 octobre 2017 à 12:27:34 #2 Dernière édition: 23 octobre 2017 à 16:07:17 par Smilysoul »
Madame, Monsieur,

Je sollicite votre intervention afin de bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L.771-1 du code de la consommation.

Le 26 Septembre 2016,  j'ai déposé un 1er dossier de surendettement à la commission de surendettement du Val de Marne , dossier numéro : xxxx recevable le 13 Octobre 2016. Un accord avait été trouvé avec mes créanciers pour la mise en place d'un plan.

Le 31 Janvier 2017, j'ai déposé un second dossier de surendettement à la commission du Val de Marne suite à la vente de mon bien immobilier, dossier numéro xxxx recevable le 27 Février 2017.
Un second accord a été trouvé avec mes créanciers pour la mise en place d'un nouveau plan.

Je sollicite de nouveau votre intervention suite à un changement de situation dans ma vie personnelle et professionnelle.
En effet, afin d'être épanouie professionnellement et d'offrir une meilleure qualité de vie à mes enfants et les protéger des nombreux trafics et agressions qui se déroulaient dans notre ancien quartier,  j'ai répondu à une offre d'emploi dans le Var, pour laquelle j'ai été embauchée en date du 1er Août 2017.
Je suis technicienne dans un office public et j'ai donc en contrepartie perdu mes avantages en nature que m'accordait mon métier de gardienne d'immeuble.
A ce jour, mon salaire net est de 1316,51€ auquel s'ajoute 349,16€ de CAF, pour XXXX euros de charges et 21 065.76 € à rembourser à mes créanciers.
J'ai fait une demande d'APL mais à ce jour le dossier est en cours de traitement.

Je tente tant bien que mal à équilibrer mes comptes avec l'aide de mes parents mais cette situation ne peut pas durer perdurer.

Je ne pourrai donc  pas me sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre commission.
Je m'en remets donc à votre bienveillance afin de m'aider de nouveau à trouver une solution qui correspond à ma situation actuelle.
Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

Vicky

Est-il bien raisonnable de laisser les numéros de dossier en ligne ?
S'il y a un problème, il y a une solution, s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

Smilysoul

L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

bisane

cette situation ne peut pas perdurer.
Le "durer" ne sert à rien...  ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Eaurore

Bonjour


Merci pour les modifications le dossier partiras cette semaine .


Pour info : j'avais mis des faux numéros de dossier 😉

Vicky

S'il y a un problème, il y a une solution, s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

En haut