14 octobre 2019 à 02:47:10

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Lettre de saisine KARAVANE02

Démarré par KARAVANE02, 08 février 2018 à 10:57:42

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

KARAVANE02

08 février 2018 à 10:57:42 Dernière édition: 08 février 2018 à 13:17:44 par CcileV »
Voici copie de ma demande auprès de la Commission de surendettement (en concertation avec leur secrétaire)
+ j'ai joint chronologie de nos courriers avec Neuilly et copie de tous nos échanges/courriers

cela afin de prouver de ma bonne foi à régulariser "ce problème" rapidement

EXPOSÉ DE MA DEMANDE ET SITUATION :

Je suis amenée à redéposer un dossier auprès de la commission de surendettement des particuliers, non pas pour un changement de situation, mais suite à une incidence bancaire avec un créancier prénommé « Neuilly PasContent » qui a arrêté subitement une de ses 4 échéances en août 2017 dernier, d'un montant de 27,32 €. Malheureusement, je m'en suis rendue compte que début octobre en faisant le point sur mon compte bancaire.

Jusqu'à ce que je m'en aperçoive, je n'ai eu aucun courrier de relance, ni même de message sur mon répondeur m'informant de cet incident.

Je leur ai envoyé plusieurs courriers simples, par la suite, d'autres en recommandé/AR (courriers ci-joints) leur réclamant leurs coordonnées bancaires, afin de régulariser toutes les échéances que j'avais épargné par sécurité et reprendre les prélèvements (par virement ou prélèvement, à leur convenance), en vain.

Lors de mon seul entretien téléphonique avec cet organisme en décembre dernier, j'ai fait face à un refus catégorique. Mon interlocuteur a été très désagréable, et m'a répondu qu'il leur était interdit de remettre à qui que ce soit leur référence bancaire.
Ce dernier a levé le ton, et m'a expressément demandé d'instruire un nouveau dossier de surendettement. Il m'a menacé d'un refus de négociation avec vous, La Banque de France.

Depuis janvier dernier, les 4 échéances ne sont plus prélevées. Je n'ai plus aucun courrier, pas un appel. Cela m'inquiète énormément !

Choquée de l'ampleur que cela prenait, n'ayant provoqué aucune incidence bancaire depuis mon 1er plan de surendettement en 2013, je vous ai contacté la Banque de France de xxxxx afin de demander de conseil. D'où mon nouveau dépôt de dossier de surendettement.

Changement de situation pendant l'application du plan :

Ma fille MXXX n'est plus à ma charge depuis 10/2017.
Elle est salariée (CDI mi-temps) aide-soignante et a quitté le domicile familiale pour intégrer son propre logement.

Depuis, mes droits et mes ressources ont changé :
1.   Je paie des impôts depuis cette année 2018 (47 €/mois)
2.   Je ne perçois plus de pension alimentaire (132 €/mois en mois)

Je réussi à stabiliser ma situation financière, mais les fins de mois restent toujours très fragilisés, et parfois très difficiles à « boucler ». Voir budget mensuel ci-joint.

Ma voiture vieillissante, je ne peux toujours pas faire des travaux d'entretien. En effet, la banque m'a attribué une nouvelle carte bancaire (réservé au FICP) à faible coût. Malheureusement, je ne peux plus profiter des paiements en 3 ou 4 fois sans frais accessible dans les garages. Je n'ai pas pu bénéficier du renouvellement de mon chéquier épuisé en décembre dernier.

Avec ce qu'il me reste, après avoir payé toutes mes charges mensualisées, je ne peux toujours pas économiser. Il faut que je surveille et « programme » tous frais important, tels que : frais médicaux (optiques, dentaires, vétérinaires, etc.) aux frais d'entretien de mon véhicule.

Le fait de devoir étaler certains règlements de facture, ça ne nous permet toujours pas de faire face aux urgences. Il m'arrive d'annuler des rendez-vous médicaux important parce que je ne peux pas avancer le prix de la consultation.

Conclusion :

Ma situation financière est correcte et plus saine, mais reste toujours très fragile. Pourrait se détériorer à la moindre imprévue.

Si seulement Neuilly PasContent m'avait remis ses coordonnées bancaires, j'aurai tout simplement remboursé les 2 échéances manquantes, et mis en place un virement bancaire de 27,32 €. D'ailleurs, les 3 autres de leurs échéances étaient prélevées correctement. Pourquoi pas celle-ci ??? ? je ne comprends pas le comportement de ce créancier.

CONCLUSIONS

Suite aux arguments évoqués ci-dessus,

Je sollicite à la commission de la Banque de France la reprise de ce plan, OU s'il devait y avoir un nouveau, qu'il soit identique à celui que j'appliquais jusqu'à maintenant

agathe

Vous ne pouvez pas avoir de reprise de votre plan . Un nouveau dossier implique un nouveau plan avec nouveau calculs, vous aurez donc une autre capacite de remboursement.

KARAVANE02

Oui je sais Agathe,

Mais la secrétaire de la BDF a dit qu'elle allait contacter -plusieurs fois s'il le faut- le créancier (car ne répondait pas) et allait négocier la reprise du plan en priorité...ils aviseront par la suite...

Mais bon, sans nouvelle depuis, je devine que "c'est à l'eau"  ^^^^

CcileV

J'ai enlevé le nom de la bdf et le prénom de votre fille  ;)
Pour le reste je laisse faire ceux qui savent mieux que moi pour vous conseiller.
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. Gandhi

agathe


Vous avez redéposer un dossier,  celui ci va suivre son cours, sauf à avoir l'information qu'il vous faut retirer votre dossier  (la négociation ayant abouti et donc que vous pouvez continuer votre plan d'origine).

BRUYERE

08 février 2018 à 15:01:17 #5 Dernière édition: 08 février 2018 à 19:11:35 par bisane »
Première proposition.


Remboursant depuis le xx/xx/2017 un plan conventionnel de redressement , je me vois contrainte de redéposer un dossier à la suite de problèmes rencontrés avec le créancier   « Neuilly PasContent » .
Celui-ci a en effet  arrêté subitement en août 2017 le prélèvement d'une de ses 4 échéances, d'un montant de 27,32€.
Malheureusement, je ne m'en suis rendue compte que début octobre en faisant le point sur mon compte bancaire.

Jusqu'à ce que je m'en aperçoive, je n'ai eu aucun courrier de relance, ni même de message sur mon répondeur m'informant de cet incident.

Je leur ai envoyé plusieurs courriers simples, par la suite, d'autres en recommandé/AR (courriers en PJ) leur réclamant leurs coordonnées bancaires, afin de régulariser toutes les échéances que j'avais épargnées par sécurité et reprendre les paiements par virement ou prélèvement, à leur convenance, mais  en vain.

Lors de mon seul entretien téléphonique avec cet organisme en décembre dernier, j'ai fait face à un refus catégorique. Mon interlocuteur a été très désagréable, et m'a répondu qu'il leur était interdit de remettre à qui que ce soit leurs références bancaires.
Ce dernier a levé le ton, et m'a expressément demandé d'instruire de déposer un nouveau dossier de surendettement et m'a menacé d'un refus de négociation avec la Banque de France.

Depuis janvier dernier, plus aucune des 4 échéances de créancier ne sont prélevées. Je n'ai plus aucun courrier, pas un appel. Cela m'inquiète énormément !

J'ai alors contacté vos services qui m'ont conseillé le redépôt d'un dossier .

Depuis mon précédent dépôt,  ma situation a connu quelques modifications en raison du départ de ma fille qui n'est donc plus à ma charge. De ce fait, je ne perçois plus de pension alimentaire (132€) et suis imposable sur le revenu (47€ par mois).

J'ai réussi à stabiliser ma situation financière, mais elle reste fragile et je suis toujours à la merci du moindre imprévu, tel que réparations (pourtant urgentes..) sur mon véhicule ou avance de frais médicaux. ...

Il m'est d'autant plus désagréable d'être confrontée à la mauvaise volonté d'un créancier refusant de régulariser rapidement un incident causé par leurs services..

Je fais donc une nouvelle fois appel à vous afin de me permettre de poursuivre mon plan dans de bonnes conditions.
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

En haut