20 octobre 2019 à 11:20:11

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

lettre de saisine mick74

Démarré par mick74, 24 avril 2018 à 17:37:12

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

mick74


Je vous joint mon courrier qui je pense a besoin de quelques modif.


Madame, Monsieur,


Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L711-1 et suivants du code de la consommation.
En effet je me trouve actuellement dans l'impossibilité absolue de faire face a mes dettes.
J'ai déposer un dossier auprès de la commission de ......... qui a été approuver le 15/05/2009 et qui à ce jour est régulariser.
Depuis cette date j'ai toujours travailler et assumer pleinement mes 4 enfants de 11, 10, 6, et 5 ans.
Cependant durant ces années là n'ayant jamais résolu les souffrances psychologiques de mon enfance  j'ai toujours continuer à adopter cette attitude d'enfants fuyant ces responsabilité et se refugiant dans la drogue afin d'oublier.
C'est pourquoi aujourd'hui après avoir travailler et sur ce point et m'être soigner je me retrouve à devoir 3525 € au service public ainsi que 18725 € à pole emploi en tant que trop perçu dû a de fausse déclaration.
M'étant séparer en 2016, et au vu de ma situation financière je ne voulais pas contracter de crédit pour le rachat de mobilier mais cela est devenu une nécessiter quand j'ai récupérer la garde de mes enfants fin 2017.
De plus travaillant en suisse à cette époque j'ai demander un découvert de 3500€ afin de régler mes amendes contracter sur leur territoire sous la menace des autoritées, de prison en jours amendes jusqu'à épuisement de celle-ci.
La perte de mon emploi en fevrier 2017 me laisse comme seul revenu mes allocations chômage d'un montant de 2080 € par mois, avec des dettes s'élevant a 39460 €.
Je ne pourrait pas me sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre commission.
Je m'en remet a votre bienveillance afin de m'aider à trouver une situation qui corresponde a ma situation actuel.
Je me tiens a votre entière disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.  Je vous remercie de votre attention et vous prie d'acceptez Madame, Monsieur, l'expressions de mes sincères salutations.


Mr ................







bisane

Votre fil principal est là : completement perdu

Votre courrier n'est pas clair du tout...
Pour commencer, vous avez 3 ou 4 enfants ? Il faut préciser votre situation familiale.
Qu'en est-il précisément du plan en cours ?
Cette phrase ne me semble pas du tout nécessaire, même si cela fait indéniablement partie de votre parcours :
Citation de: mick74 le 24 avril 2018 à 17:37:12Cependant durant ces années là n'ayant jamais résolu les souffrances psychologiques de mon enfance  j'ai toujours continuer à adopter cette attitude d'enfants fuyant ces responsabilité et se refugiant dans la drogue afin d'oublier.


Le 1er dossier était-il déposé seul ou en commun ?

Citation de: mick74 le 24 avril 2018 à 17:37:12je me retrouve à devoir 3525 € au service public

Aux impôts ?

Il faudrait tourner ceci d'une manière plus "diplomatique" :
Citation de: mick74 le 24 avril 2018 à 17:37:12ainsi que 18725 € à pole emploi en tant que trop perçu dû a de fausse déclaration.

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

mick74

24 avril 2018 à 20:27:46 #2 Dernière édition: 24 avril 2018 à 20:30:58 par mick74 »

ma situation familiale est biens preciser, j'ai biens justifier 4 enfants.
il n'y a aucun plan en cours car comme je l'ai notifier il est regularisé, devrais je preciser la date de fin??
Citation de: bisane le 24 avril 2018 à 19:00:13Cette phrase ne me semble pas du tout nécessaire, même si cela fait indéniablement partie de votre parcours :

j'ai éssayer d'être le plus sincères afin d'éxpliquer de tel comportement financier.
Citation de: bisane le 24 avril 2018 à 19:00:13Le 1er dossier était-il déposé seul ou en commun ?

je pensait que le simple fait d'employer "je" aurait suffit, j'essai vraiment de faire au plus court comme il est conseiller. devrais je develloper??
Citation de: bisane le 24 avril 2018 à 19:00:13je me retrouve à devoir 3525 € au service publicAux impôts ?

je rectifie donc que cela concerne des amendes??
Et je suis entièrement d'accord avec vous pour la tournure plus diplomatique mais l'assistante sociale que j'ai été voir ma dit d'être sincères et direct :-\
des idée serait la bienvenue...

Caren

Citation de: mick74 le 24 avril 2018 à 20:27:46
Citation de: bisane le 24 avril 2018 à 19:00:13
Le 1er dossier était-il déposé seul ou en commun ?

je pensait que le simple fait d'employer "je" aurait suffit

La question que pose Bisane concerne le 1er dossier, et non pas celui que vous êtes en train de préparer !

noirkate

Peut être dire que, débordé par des problèmes psychologiques et financiers, vous avez oublié de faire vos déclarations à pole emploi , ou que vous vous êtes trompé dans vos déclarations ...


Bref ne pas laisser paraître que vous avez volontairement fraudé, si tel est le cas !
La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute

mick74

24 avril 2018 à 21:15:29 #5 Dernière édition: 24 avril 2018 à 21:19:44 par mick74 »
Madame, Monsieur,

Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L711-1 et suivants du code de la consommation.
En effet je me trouve actuellement dans l'impossibilité absolue de faire face a mes dettes.
Apres avoir  déposer un dossier seul auprès de la commission de ......... qui a été approuver le 15/05/2009 et qui à été solder en juin 2012 je me retrouve aujourd'hui dans l'obligation de réitéré ma demande.
Depuis cette date j'ai toujours travailler et assumer  mes 3 enfants de,10, 6, et 5 ans ainsi que l'enfant de mon ex conjointe ( reconnue par son père biologique qui est absent depuis sa naissance. L'ayant connu en juin 2009 alors qu'elle n'avait que 2 ans je la considère et m'en occupe comme ma propre fille).
M'etant séparer de sa maman en octobre 2016 alors que nous vivions en concubinage depuis 7 ans et au vue de ma situation financière chaotique,
je ne voulais pas contracter de crédit pour le rachat de mobilier mais cela est devenu une nécessiter quand j'ai récupérer la garde entiere de mes enfants fin 2017.

Durant ces années de concubinage n'ayant jamais résolu les causes qui m'ont amener à ce premier surendettement j'ai continuellement répéter ce schéma, et perpétuer le manquement à mes obligations financière.
C'est pourquoi aujourd'hui après m'être fait soigner je me retrouve face au conséquence de tel actes.
En effet cela ma conduit a accumuler 3525 € d'amende de stationnement qui pour la plupart ont été majorer,  18725€€  envers pôle emploie, étant déborder et fatigué psychologiquement ils s'est avérer que mes déclaration se trouvait erronées.
De plus travaillant en suisse à cette époque j'ai demander un découvert de 3500€ afin de régler mes amendes contracter sur leur territoire, ils me menaçait de me mettre en prison pour régulariser celle-ci sous forme de jours amendes.

La perte de mon emploi en fevrier 2017 me laisse comme seul revenu mes allocations chômage d'un montant de 2080 € par mois, avec des dettes s'élevant a 39460 €.
Je ne pourrait pas me sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre commission.
Je m'en remet a votre bienveillance afin de m'aider à trouver une situation qui corresponde a ma situation actuel.
Je me tiens a votre entière disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.  Je vous remercie de votre attention et vous prie d'acceptez Madame, Monsieur, l'expressions de mes sincères salutations.

Mr ................





mick74


Sa parait moins fouillis comme sa??  ^^^^ j'ai vraiment l'impression de pas en voir le bout depuis quelques semaines...
en tous cas merci a vous pour votre présence et vos réactivité, sa fait du biens de pas ce s'avoir seul.


bisane

Citation de: mick74 le 24 avril 2018 à 21:23:23

Sa parait moins fouillis comme sa??  ^^^^

Ben pas vraiment...  :-\


Je crains que la BDF ne le considère pas ainsi, dans la mesure où il n'y a aucune obligation légale :
Citation de: mick74 le 24 avril 2018 à 21:15:29L'ayant connu en juin 2009 alors qu'elle n'avait que 2 ans je la considère et m'en occupe comme ma propre fille).


Citation de: mick74 le 24 avril 2018 à 21:15:29Apres avoir  déposer un dossier seul auprès de la commission de ......... qui a été approuver le 15/05/2009 et qui à été solder en juin 2012 je me retrouve aujourd'hui dans l'obligation de réitéré ma demande.

Seul ou avec votre compagne de l'époque ?

Citation de: mick74 le 24 avril 2018 à 21:15:29De plus travaillant en suisse à cette époque j'ai demander un découvert de 3500€ afin de régler mes amendes contracter sur leur territoire, ils me menaçait de me mettre en prison pour régulariser celle-ci sous forme de jours amendes.

Et vous n'avez donc pas réglé ces amendes ?
Si tel est le cas, il vaudrait mieux ne pas l'évoquer du tout...

Ne voyez aucune indiscrétion dans ma question : vous avez eu un enfant avec votre dernière conjointe alors que vous viviez avec la mère de l'enfant de 11 ans ?

Pourquoi une pension alimentaire si vous avez la garde de vos enfants ?
Vous ne percevez rien de la CAF ?

PS : ce serait bien, lorsque vous recopiez, que vous le fassiez sans y ajouter des fautes !  :-\


En fonction de ce que j'ai compris, proposition :


Madame, Monsieur,

Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L711-1 et suivants du code de la consommation.
En effet je me trouve actuellement dans l'impossibilité absolue de faire face a mes dettes.

Ayant déjà bénéficié de la procédure de mai 2009 à juin 2012, ma perte d'emploi en février 2017 a engendré une perte de revenus de xxxx €, ceux-ci s'élevant désormais à 2080 €.
J'assume par ailleurs, depuis le xx.xx.2017, la garde complète de mes 3 enfants, alors que j'accueille un week-end sur deux la fille de mon ex-compagne.

Ma dette de 39460 € est constituée de crédits à la consommation à hauteur de 17217 €, de 3525 € d'amendes et de 18725 € d'indus envers Pôle Emploi.
Mes charges courantes s'élèvent à 1529 €.

Je ne pourrai pas me sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre commission.
Je m'en remets à votre bienveillance afin de m'aider à trouver une solution qui corresponde à ma situation actuelle.
Je me tiens à votre entière disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.  Je vous remercie de votre attention et vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sincères salutations.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

mick74

25 avril 2018 à 11:21:21 #8 Dernière édition: 25 avril 2018 à 12:18:44 par mick74 »

Citation de: mick74 le 24 avril 2018 à 21:15:29L'ayant connu en juin 2009 alors qu'elle n'avait que 2 ans je la considère et m'en occupe comme ma propre fille).

j'ai également une attestation sur l'honneur expliquant que nous venons de déposer sa maman et moi une demande auprès du juges des affaires familiales pour obtenir ce qu'ils appellent une délégation d'autorité parental forcé en ma faveur afin que je puisse avoir un droit l'égal pour elle.
Citation de: bisane le 25 avril 2018 à 07:01:57Seul ou avec votre compagne de l'époque ?


je le depose seul

Citation de: bisane le 25 avril 2018 à 07:01:57Et vous n'avez donc pas réglé ces amendes ?Si tel est le cas, il vaudrait mieux ne pas l'évoquer du tout...


si bien sur j'ai régler celle en suisse mais pas celle en France j'ai contracter le découvert pour payer uniquement celle en suisse...

Citation de: bisane le 25 avril 2018 à 07:01:57Ne voyez aucune indiscrétion dans ma question : vous avez eu un enfant avec votre dernière conjointe alors que vous viviez avec la mère de l'enfant de 11 ans ?


Non bien sur vous étes deja super de me guider dans ce dossier pas simple....
Pour vous répondre nous nous sommes rencontrés en 2009 à Nantes avec chacun un enfants de notre coté (mon fils agé de 1 ans et demi et sa fille agé de 2 ans), elle étant originaire de haute savoie nous avons décider d'y déménager,  éssentiellement pour le cadre de vie ainsi que les montant des salaire suisse.
J'ai pris la decision de partir en laissant la garde de mon enfants à sa mere, le prenant l'ensembles des vacances scolaire.
Sa fille à toujours vecu avec nous du fait de l'abscence total de son père et suite à sa nous avons eu deux enfants en commun.
Aujourd'hui une demamde de jugement a été déposer en début de mois afin qu'il soit reconnu que la mère m'est laisser la pleine garde des trois enfants ( dont sa fille).
Dans l'attente de ce jugement je n'ai aucun droit sur les allocations c'est la maman qui les touches et au vu de mes salaire suisse je n'est pas non plus le droit au APL.
Voila avec tous ces renseignement croyez vous que ma lettre est tout a refaire??

mick74

25 avril 2018 à 11:28:02 #9 Dernière édition: 25 avril 2018 à 12:12:13 par mick74 »
je n'avais pas vu la mise en page, je viens de la corriger.

agathe


mick74

Je vais faire plus attention dorénavant, sa éviteras effectivement ce genre d'incompréhension.

bisane

J'ai bien compris que vous déposiez seul... Je vous demande si le 1er dossier était à votre seul nom.


La dernière version de lettre que j'ai postée me semble convenir...
Il faut juste expliciter la situation familiale, qui n'est pas très simple !  :P

Est-ce que ceci correspondrait à la réalité ?

J'assume actuellement, et depuis le xx.xx.2017, la garde complète de mes 2 plus jeunes enfants, ainsi que celle de la fille de mon ex-compagne, pour laquelle je suis en attente d'un jugement. J'héberge par ailleurs mon fils aîné, né d'une précédente union, pendant toutes les vacances scolaires.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

mick74


oui effectivement le premier dossier étais également à mon seul nom.
Et oui pour la situation familiale vous avez parfaitement résumer la situation.
merci à vous encore une fois, je met tous sa au propre de suite.

En haut