23 octobre 2019 à 13:48:49

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Surendettement et prime de licenciement

Démarré par Etoile2mer, 14 juin 2018 à 06:55:17

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

Etoile2mer

14 juin 2018 à 06:55:17 Dernière édition: 14 juin 2018 à 07:06:20 par Etoile2mer »
Bonjour,


Je m'adresse à vous car mon conseiller BDF est difficile à joindre.


2014 achat d'un appartement à 50/50 prélevé sur mon compte.
2016 Séparation avec concubin qui refuse de payer sa part de crédit et vit hébergé gratieusement avec un salaire de plus de 2 100€/mois. Refus aussi de payer une pension alimentaire.


2017 plus le choix je n'arrive plus a payer 1200€ de crédit et charge avec un salaire de 1 300€.
Je dépose un dossier de surendettement en Juin, recevable fin Juin. Retenue: revenu avec aide sociales 1 850€ et charges 1 500€ (j'arrondis).
Capacité de remboursement mensuel 330€.
Voiture faible valeur non saisissable et début du tableau a Mai 2018.
Demande Indivision de Monsieur donc préconisation de la vente.


Mars 2018 licenciement pour inaptitude professionnelle et solde de tout compte de 17 500€. Pôle emploi fait débuter mes droits mi Août (environs 7 000€ de congé annuel et preavis de depart puis le reste est la prime de licenciement majorée par le droit et par la convention collective).


Appartement vendu mais ne rembourse pas le prêt ni les charges de co pro que monsieura refusé de payer. Reste environs 30 000€. Je ne suis pas relogée et suis donc devenu "SDF" le temps que la mairie,dalo me trouve une solution. Je dors chez des amis selon leurs possibilités.


Ma voiture est volée, j'ai le droit a une aide de mon assureur si on ne la retrouve pas mais entre temps je suis a pied avec mes enfants. Gros casse tête pour les déplacements entre hébergement et école entre autre...


Mais voilà je me demande si je peux m'offrir  une voiture avec une partie de la prime et si elle se trouve récente va t'on m'imposer de la revendre?


Je pensais utiliser le solde de 7 000€ (couvrant mes ressources jusqu'au Août) + le dédommagement assurance pour avoir un véhicule qui pourrai me durer au moins 10 ans.


Mais la dette commune du logement n'étant pas payé par la vente j'ai peur que mon 2e dépôt soit finalement refusé pour ce motif : achat véhicule.


Les 11 000€ restant de prime ont servis à payer les autres crédits mais pas la dette commune que j'ai assumé seule plus de 2 ans il reste 7 000€ que je verserai au Notaire.


Avez vous des avis et conseil pour moi?


Mon dossier peut il passer sans obligation de vendre la voiture?




bisane

Bonjour !

Si je comprends bien, vous avez bien un plan en cours, donc je vous ai changée de section.

Pour la voiture, je crois qu'il serait prudent de prendre contact avec la BDF.


Citation de: Etoile2mer le 14 juin 2018 à 06:55:17Les 11 000€ restant de prime ont servis à payer les autres crédits mais pas la dette commune

De votre propre chef ou avec autorisation de la BDF ?


Y a-t-il une procédure en cours avec votre ex ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Etoile2mer

J'avais informé mon conseillé par écrit avant la mise en place du tableau sans avoir de réponse de sa part. J'ai donc remboursé de moi même les dettes que j'avais eu seule (crédit pour payer le crédit  immo par exemple).


Pour l'ex, j'aurai une réponse du JAF bientôt avec fixation de pension alimentaire. Il ne veut pas la garde.


Pour l'indivision il me faudrai payer des frais de justice non couvert par l'aide juridictionnelle sans avoir de certitude sur le résultat. Pas sur de me faire rembourser la part de crédit  payé seule...


Je ne peux pas "attendre" trop sur la Banque de France car je me retrouve coincé sans la voiture (je passe des heures dans le bus et j'en ai fait des malaises a cause du surmenage, les enfants aussi sont épuisés car on reste plus de 1heure pour aller à leur école et je ne peux pas changer d'école  puisque je n'ai pas de logement fixe et me voit obligé de bouger partout en Ile de France pour l'hebergement.
De plus j'attends des papiers du notaire avant de redeposer un dossier car je n'ai actuellement pas le décompte de la dette restante acté sur papier.

Etoile2mer

Petit retour, mon conseillé me dit que c'est en fonction de la dette. En gros si ça rembourse ma dette ils peuvent préconiser la vente mais c'est une préconisation et non une vente forcée.


Il me dit aussi que chaque conseillé à son fonctionbement donc je peux tomber sur quelqu'un qui ne demande pas la vente.


Banque de France c'est très compliqué dans le fonctionnement...

noirkate

Euh ...ce ne serait pas plutôt la commission qui décide suivant ce que présente le gestionnaire ??? A mon avis, une personne seule ne peut décider du devenir de votre dossier .. Mais je me trompe peut être ...
La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute

agathe


Ce n'est pas le gestionnaire (conseiller) qui décide mais la Commission aidé par l'analyse de votre dossier, et de plus ça ne sera jamais une vente forcée.

bisane

La vente sera forcément demandée par la BDF, puisque ce bien ne constitue pas votre résidence principale !  ;)


Si vous assignez Mr en paiement, vous n'avez pas non plus droit à l'aide juridictionnelle ?


Il me semble qu'un dossier de surendettement s'impose.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut