09 décembre 2019 à 13:56:33

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Besoins d'aides et de conseils sur un Moratoire.

Démarré par aide29760, 22 mai 2019 à 11:22:12

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

    Événements liés  Modifier l'événement Exporter un évènement Date
    moratoire pour vente immo
En bas

aide29760

3000 euros c'est le total des frais que la boite lui verse pour se loger, manger et se déplacer .

La composition du foyer

1 - mon mari
2- moi

Et nos deux filles

Caren

Modifiez alors le tableau en conséquence...

Et concernant les 3000 €, indiquez juste ce chiffre en colonne B, sans lettre, sinon ça ne fait pas les calculs.
En colonne A, mettez en revanche "Indemnités travail" par exemple, à la place de "autres".

aide29760

Ok , et je laisse les 1200 euros dans la colonne : Loyer pour locataire?

bisane

Il faut mettre 2 en B5 et B6 et ne mettre que des chiffres en colonne B !

Quel est l'intitulé exact des 3000 € de participation aux frais ?

J'espère vivement que vous profitez au maximum de cette période pour cagnotter.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

aide29760

bonjour ,

Oui c'est les frais...

ça se présente mal pour nous?

noirkate

On ne peut préjuger d'une décision de la BDF .. Plus de 90 % des dossiers sont recevables ..

Modifiez le tableau comme il vous a été demandé , et commencez votre lettre de saisine à poster dans la section adéquate, pour qu'on puisse vous aider à la rendre la plus convaincante possible .. : lettres de saisine à corriger

aide29760

Je viens de vous envoyer le tableau modifier.

Je vais remplir la lettre de saisine.

On a vraiment envie de trouver une solution qui nous permette de garder la maison:

Soit:

1- Faire une vente en réméré
2- voir avec la banque de france pour nous regrouper tous les crédits pour avoir qu'une seule mensualité. ( nous sommes plus partant pour cette deuxième options)

Je vous envoie la lettre

agathe

24 mai 2019 à 08:25:42 #37 Dernière édition: 24 mai 2019 à 08:29:38 par agathe »
La Banque de France négociant avec chacun de vos créanciers ne fait jamais de regroupement de crédit.
La BDF déterminera une capacité de remboursement et ce sera à vous de régler les montants affectés à chacun de vos créanciers, si le dossier est recavable.

noirkate


Caren

Citation de: aide29760 le 24 mai 2019 à 08:16:241- Faire une vente en réméré
La plus grande des méfiances s'impose vis-à-vis de ce type de vente !  !!-!! !!-!! !!-!!
Quelques réflexions sur la vente à réméré : les avantages et les risques
D'ailleurs, à ce propos, pourriez-vous indiquer dans votre tableau, en case C9, la valeur du bien immobilier ?

Par ailleurs, le CDI de chantier fait illusion de retrouver une situation saine sauf que ce contrat de travail est limité dans le temps puisque limité au chantier/projet et que l'on n'en connaît pas à l'avance la date de fin donc. Il est donc difficile de considérer la situation pérenne et d'établir pour la bdf un plan de remboursement durable. Elle aurait néanmoins la possibilité d'établir un second plan provisoire...

On ignore en tous points comment la bdf pourrait envisager les choses au regard de votre absence de mise en vente du bien durant le moratoire, de ce nouveau loyer très élevé modulé certes par les indemnités reçues, mais si vous êtes recevable attendez-vous en tout cas à devoir payer un total de mensualités supérieur, voire très supérieur, à ce que vous payiez auparavant. Comme dit, ce peut être toutefois provisoire...

Bing avec Noirkate...

aide29760

Ah bon , je sais que vous aides là pour nous aidé mais je suis trop choquée sur le faite qu'on risque de payer  une forte mensualité que ce qu'on payait au paravant. Je ne comprends plus rien on  essaie de sans sortir , trouver un arrangement et là j'ai l'impression que c'est sans issus , que quoi qu'on ni fasse on pourra pas éviter la vente de la maison , même si la vente de la maison ne rembourse pas tous nos crédits.

La maison a été estimée entre 90000 euros et 100000 euros pour un total de crédits de  145122 euros

On a mis la maison en vente chez le notaire 

J'ai vraiment très peur et angoissée

Caren

24 mai 2019 à 11:32:53 #41 Dernière édition: 24 mai 2019 à 11:35:04 par Caren »
Citation de: aide29760 le 24 mai 2019 à 10:35:30La maison a été estimée entre 90000 euros et 100000 euros
Et d'après le tableau, il vous reste un capital à devoir de 98 500 €. Dès lors, oubliez radicalement la vente en réméré qui non seulement ne vous sortirait sans doute pas du problème mais par les frais qu'elle engendrerait en plus, vous enfoncerez encore davantage au niveau financier.
Et puis :
Citation de: Caren le 24 mai 2019 à 09:33:50pourriez-vous indiquer dans votre tableau, en case C9, la valeur du bien immobilier ?

Citation de: aide29760 le 24 mai 2019 à 10:35:30On a mis la maison en vente chez le notaire
Ok...

L'idée n'est bien sûr pas de vous "choquer" mais on ne peut pas non plus omettre de vous prévenir des réalités de l'équation et des calculs que pourrait faire la bdf.
Ainsi...
Citation de: aide29760 le 24 mai 2019 à 10:35:30je suis trop choquée sur le faite qu'on risque de payer une forte mensualité que ce qu'on payait auparavant.
... mais les données sont pourtant assez simples.

Auparavant, d'après votre tableau, le total de vos mensualités s'élevait à 1581 €.
Si vous avez obtenus un moratoire, c'est que votre situation financière et professionnelle ne permettait pas de dégager une Capacité de Remboursement (CR) pour élaborer un plan de remboursement.

À présent, et je rappelle pour un temps limité lié au fait même du CDI Chantier, vous rentrez mensuellement 6500 €.
Sans compter le loyer-boulot, dont on ignore comment la bdf va pouvoir l'envisager, votre CR s'établit alors à plus de 4000 €.
Et si l'on prend en compte ce loyer-boulot, cette CR s'établit de toute façon autour des 3000 €. Ce qui fera donc plus qu'auparavant mais c'est à la hauteur aussi de ce qui rentre mensuellement et qui est conséquent.
Et tout cela, c'est sans parler des rentrées financières que vous pourriez dégager de votre activité en EIRL...

Toutefois...
Citation de: aide29760 le 24 mai 2019 à 10:35:30quoi qu'on ni fasse on pourra pas éviter la vente de la maison
... je ne dirais pas ça non plus mais il faudrait, en effet, une situation professionnelle stable, pérenne et apte à dégager une CR suffisante pour établir un plan qui permettrait alors la conservation de votre maison...

Enfin, je rappelle la recommandation de Bisane :
Citation de: bisane le 24 mai 2019 à 05:14:05J'espère vivement que vous profitez au maximum de cette période pour cagnotter.
Et le montant de votre CR actuelle vous donne une indication du montant de cagnottage mensuel à viser...

aide29760

Là il nous reste encore un ans de moratoire .

Que faut t-il qu'on demande exactement à la banque de France suite au CDIC de mon mari?

Est ce que le mandat de chez le notaire suivie si un nouveau dépôt

Est ce  qu'on peut prétendre à un regroupement de credit dans une organisme spécialisé  pour diminuer les mensualités de tous les crédits?

agathe

vous ne pouvez pas prétendre à un regroupement de crédit puisque vous êtes fichés au FICP suite à votre moratoire.

il faut déjà déclarer vos emplois l'un et l'autre, et la suite du CDI de Monsieur et il faudra redéposer dans un an mais si vous souhaitez être recevable il faudra avoir mis en vente votre bien avant le dépôt.
pour l'instant économisez un max pour avoir un somme significative lorsque vous redéposerez.

bisane

Citation de: Caren le 24 mai 2019 à 11:32:53
Citerpourriez-vous indiquer dans votre tableau, en case C9, la valeur du bien immobilier ?
Il faut enlever le texte des cases B 44 et 45.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut