23 juillet 2019 à 11:17:35

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

orientation vers PRP quelle suite?

Démarré par carocelia, 16 avril 2013 à 12:58:54

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

carocelia

16 avril 2013 à 12:58:54 Dernière édition: 17 avril 2013 à 09:55:28 par carocelia »
Bonjour,


je viens de recevoir un courrier de ma banque de France, il m'oriente vers une PRP.
j'avais déjà déposer deux plans en 2009 et 2011. Et j'ai du en redéposé un qui à été déclaré recevable le 28 novembre 2012. la commission à proposé une solution amiable mais deux créditeurs ont refusés.
Actuellement je suis en couple avec 2 enfants de 10 et 1 an. je suis reconnue travailleur handicapé, mais je vais commencer une formation professionnelle à la fin du mois. je touche l'ASS et une pension alimentaire pour ma fille de 155 euros.
dans le courrier de recommandation, ma conseillère n'a pas évoquée ma formation que je vais effectuer qui sera rémunérer et qui va durer 18 mois. elle a estimé 41 euros de capacité de remboursement donc quasiment nulle. j'ai 40 000 euros de dettes, mon conjoint est hors plan car je suis avec lui depuis 3 ans (donc il n'est pas concerné). je suis pas tranquille par rapport aux créditeurs qui avaient refusés le plan amiable et par cette formation que la conseillère n'a pas expliquer ou alors elle a fait exprès pour que ma PRP soit acceptée? je suis un peu stressée pouvez-vous me donner des conseils?


Merci par avance.

catsen

Bonjour Carocelia,


Donc les créanciers ont refusés la PRP, il faudra démontrer au juge que votre situation ne peut être rétablie

actuellement que percevez vous? et quelle sera le revenu pendant la formation et ensuite la perspective d'évolution?
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

bisane

Pouvez-vous remplir ce tableau 2 fois, une fois avec la situation actuelle, et une fois avec celle à venir ?

Ce sont les mesures recommandées que vous venez de recevoir ?
Elles ont été faites quand ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

carocelia

16 avril 2013 à 14:42:24 #3 Dernière édition: 16 avril 2013 à 15:11:44 par carocelia »
re bonjour, non en fait c'est le plan de redressement amiable qui a été refusé et vu ma situation ma gestionnaire recommande un PRP.


j'ai reçu la recommandation de PRP aujourd'hui donc j'ai 15 jours à patienter!!!


actuellement je perçois l'ass : 450 ; pension : 155; Allocation jeune enfant + allocations familiales : 309 et 248 APL.
pendant ma formation je percevrais salaire : entre 650 et 1300 (je ne sais pas encore) + Allocations familiales et allocation jeune enfant : 309 et pas d'apl.(sachant que elle dure que 18 mois ensuite je repasse en ASS si pas d'emploi).


et j'ai 1870 euros de charges par mois

Phoenix62

Il faut absolument remplir le tableau pour y voir plus clair

1870€ de charge ! ça me parait enorme !

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

carocelia

Bonjour,


excusez moi mais je m'y perds un peu ; je récapitule :


dossier recevable : 28/11/2012;
échec procédure amiable : 30/01/2013;
demande de mesures imposées : 06/02/2013 ;
orientation prp : 11/04/2013.


je ne sais pas comment remplir le tableau car pour les revenus de mon conjoint ma gestionnaire a seulement pris en compte un forfait de  571 euros (car nous divisons les dépenses communes en deux).


pouvez-vous me dire ce qu'est la durée légale résiduelle de remboursement : 59 mois?


merci

bisane

Vous remplissez donc le tableau avec les 571 €.


Citerpouvez-vous me dire ce qu'est la durée légale résiduelle de remboursement : 59 mois?

Cela signifie que vous avez déjà eu des plans sur 47 mois, et que le prochain ne peut dépasser cette durée, soit 96 mois en tout.


Je mets le calendrier à jours !  ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

carocelia

Merci , je viens de mettre les tableaux : le premier est ma situation actuelle et le deuxième est un prévisionnel si je touche le salaire de 1365 euros (sachant que cette formation ne dure que 18 mois).




Phoenix62

La PRP semble effectivement la seul solution a retenir. Ce qui est sure c'est que vous ne pourrait jamais rembourser l'intégralité des credits sur le temps qu'il vous reste.

bisane

Normalement, la BDF doit vous demander de faire vos observations...
Redîtes que vous allez faire une formation.
Comment votre rémunération peut-elle varier entre 650 et 1300 € ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

carocelia

ma gestionnaire m'a téléphonée le 8 avril pour que l'on fasse le point; je lui ai dit pour la formation et j'ai envoyée le papier. mais il fallait
qu'elle prenne une décision concernant mon dossier très vite.
je n'aurais ma notification de rémunération qu'a la fin du mois et c'était trop loin pour elle.


j'ai été reconnue travailleur handicapé et je rentre en formation de reconversion professionnelle rémunérée par le conseil régional.
après concernant l'écart de salaire soit il me rémunère mon ancien salaire brut en net, soit il me rémunère un forfait de 650 euros.
l agence de paiement étudie mon dossier.

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

aiscia66

Bonjour
Je me permet de vous donner une information si vous etes reconnu travailleur handicapé je sais que vous devez etre remunéré à 100% DE VOTRE DERNIER SALAIRE BRUT et je suis sur de ma réponse car je suis dans votre cas

Si reconnaissance de travailleur handicapé par la MDPH ou ancien COTOREP

bisane

Ce n'est malheureusement pas aussi simple, aiscia !  ;)
Et cela dépend aussi du fait qu'il s'agisse d'une pension d'invalidité ou d'une AAH...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut