07 décembre 2019 à 04:36:12

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

defichage ficp

Démarré par lelivre, 09 juin 2014 à 14:00:18

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

lelivre

09 juin 2014 à 14:00:18 Dernière édition: 26 juin 2015 à 17:58:42 par bisane »
Bonjour,

Passage le 5 juin en audience de recours au TI de Toulouse.

Comment "louper" son audience :

1) Arriver au dernier moment (problème de stationnement, vous vous perdez dans les dédales du Tribunal)

2) Avoir préparer un argumentaire sur l'origine et les causes de votre endettement (le juge s'en fiche).

3) Ne pas avoir préparer un argumentaire précis répondant UNIQUEMENT au motif du recours (le juge ne s'intéresse qu'à cela).

4) Ne pas s'être renseigné auparavant sur les conditions de l'audience. Au tribunal d'Instance de Toulouse, c'est une petite salle
ou s'entasse une centaine de personnes à l'intérieur. Impressionnant !!!!

5) Penser que l'audience est reellement  contradictoire.
     L'audience dure environ 5 mns. Inutile d'essayer de faire comprendre au juge qu'il s'est mélangé dans vos prêts.
J'ai essayé, cela l'a particulièrement énervé....

6) Contredire le juge.
Le juge ne supporte pas être contredis. Ne lui dite pas qu'il se trompe.
Il faut adopter un ton humble et avoir la larme à l'oeil.
J'ai répondu à chacun de ses éléments. Il n'a pas du tout apprécié.
Je suis resté un peu pour suivre les audiences.
Tous ceux qui répondent au juge se font "étriller".
Ceux pour qui cela se passe bien présentent leur argumentation
calmement voir en pleurant et ne haussent jamais le ton.
Il faut avoir l'air contris.



7) Perdre ses moyens.

Une audience de recours n'est pas une promenade de santé ou vous êtes sur de gagner.
Contrairement à ce que peuvent dire Cresus ou la BDF., Je pense qu'il vaut mieux être représenté (pas obligatoirement par un avocat).

Vous devez  retrouver très facilement vos documents.
Mon dossier ne m'a servi à rien. Je n'ai pas réussi à retrouver assez rapidement les documents.

En face,  vous avez le juge, 2 assesseurs et un greffier.  Derriere vous se trouve le public une centaine de paires d'yeux
et d'oreilles scrutent et écoutent tout ce que vous faites.

A votre gauche vous pouvez avoir un ou plusieurs créanciers ( à quelques centimêtres de vous).
J'en avais un juste à ma gauche.


Ah, la cerise sur le gâteau.  Si le recours du creancier est accepté Vous ne pouvez pas faire appel.

Derniere chose dont le juge ne tiendra pas compte  mais qui vous donnera quand même l'impression de vous être exprimé.
Aprés l'audience,  vous pouvez faire une lettre au juge en y mettant tout ce que vous avez oublié.


Le résultat  de mon audience est prévue pour le 5 juillet.  Il me reste donc 3 semaines pour trouver d'autres solutions que le plan de surendettement.




A +

Le livre

loganserval

Bonjour lelivre,

J'ai l'impression que c'est la première fois que vous postez ici si bien que l'on sait peut de choses de ce qui vous est arrivé...

C'est intéressant de nous faire partager votre expérience, mais je pense que d'autres attendent de passer devant le Juge et il se peut qu'ils soient déroutés par l'aspect très négatif qui ressort de votre témoignage...

Je ne doute pas que l'épreuve a dû être très éprouvante mais je pense aussi que les choses peuvent bien se passer.

J'espère que le délibéré vous apportera une bonne nouvelle !!

Et si vous voulez nous en dire plus c'est à vous !!

loganserval

zorah0412

09 juin 2014 à 15:20:38 #2 Dernière édition: 09 juin 2014 à 18:31:57 par zorah0412 »
Citation de: lelivre le 09 juin 2014 à 14:00:18

Bonjour,

Passage le 5 juin en audience de recours au TI de Toulouse.

Comment "louper" son audience :

1) Arriver au dernier moment (problème de stationnement, vous vous perdez dans les dédales du Tribunal)  Toujours faire du repérage avant...... ;)   Et arriver au moins 15 mn avant......... :P

2) Avoir préparer un argumentaire sur l'origine et les causes de votre endettement (le juge s'en fiche). euh, non, le juge ne s'en fiche pas...c'est votre défense écrite et argumentée qui restera...

3) Ne pas avoir préparer un argumentaire précis répondant UNIQUEMENT au motif du recours (le juge ne s'intéresse qu'à cela). en effet  ;)

4) Ne pas s'être renseigné auparavant sur les conditions de l'audience. Au tribunal d'Instance de Toulouse, c'est une petite salle
ou s'entasse une centaine de personnes à l'intérieur. Impressionnant !!!!  Oui, nous conseillons du repérage....

5) Penser que l'audience est reellement  contradictoire.
     L'audience dure environ 5 mns. Inutile d'essayer de faire comprendre au juge qu'il s'est mélangé dans vos prêts.
J'ai essayé, cela l'a particulièrement énervé....désolée

6) Contredire le juge.
Le juge ne supporte pas être contredis. Ne lui dite pas qu'il se trompe. ben il faut avoir l'art de la formule et c'est à préparer....
Il faut adopter un ton humble et avoir la larme à l'oeil. La larme à l'oeil n'est pas obligatoire! ;)
J'ai répondu à chacun de ses éléments. Il n'a pas du tout apprécié. ça ne présage en rien de sa décision!  ;)
Je suis resté un peu pour suivre les audiences.
Tous ceux qui répondent au juge se font "étriller". tout dépend de ce qu'on appelle "répondre" ;)
Ceux pour qui cela se passe bien présentent leur argumentation ben oui!  ;)
calmement voir en pleurant et ne haussent jamais le ton.
Il faut avoir l'air contris.non, humble!  ;)



7) Perdre ses moyens.

Une audience de recours n'est pas une promenade de santé ou vous êtes sur de gagner. ben non, certain ne gagnent pas.Il y a toujours un motif assez précis! ;)
Contrairement à ce que peuvent dire Cresus ou la BDF., Je pense qu'il vaut mieux être représenté (pas obligatoirement par un avocat).  A part un avocat, je ne vois pas...

Vous devez  retrouver très facilement vos documents.
Mon dossier ne m'a servi à rien. Je n'ai pas réussi à retrouver assez rapidement les documents.  Lui les a  ;)

En face,  vous avez le juge, 2 assesseurs et un greffier.  Derriere vous se trouve le public une centaine de paires d'yeux
et d'oreilles scrutent et écoutent tout ce que vous faites.

A votre gauche vous pouvez avoir un ou plusieurs créanciers ( à quelques centimêtres de vous).
J'en avais un juste à ma gauche.


Ah, la cerise sur le gâteau.  Si le recours du creancier est accepté Vous ne pouvez pas faire appel.  Non, sauf en cour de cassation mais peine perdue d'avance....

Derniere chose dont le juge ne tiendra pas compte  mais qui vous donnera quand même l'impression de vous être exprimé.
Aprés l'audience,  vous pouvez faire une lettre au juge en y mettant tout ce que vous avez oublié. éventuellement....... :P


Le résultat  de mon audience est prévue pour le 5 juillet.  Il me reste donc 3 semaines pour trouver d'autres solutions que le plan de surendettement.



tout n'est pas perdu!!!!!  Attendez le délibéré!!!!!!


merci pour votre témoignage...... :P


Il est clair que si vous étiez venu sur ce forum plus tôt, on vous aurez conseillé........ :P


Encore fait-il trouver une aide dans les méandres du surendettement!!!! ;)
pas facile!!!  :P :P :P :P :P :P


j'y suis passée aussi!  ;)
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

catsen

attendez d'avoir la décision,  l'attitude du juge ne présage pas de sa décision finale

Certains ont fait des grands sourires et ont donné l'irrecevabilité

Oui Toulouse c'est grand et effectivement il faut préparer son audience

Les audiences sont généralement en public et c'est bien d'aller y faire un tour même quand on est pas concerné, car ça dédramatise les choses

je vous mets le message d'accueil vous y trouverez des conseils pour mieux gérer la situation ainsi qu'un tableau à compléter

Bonjour et bienvenue à vous !

1 - Tout d'abord merci de lire ces billets ! (clic sur le texte en bleu pour accéder aux informations)

-
vous n'arrivez plus à gérer votre budget : que faire
- Liens et informations utiles sur le surendettement


2 - pouvez vous remplir le tableau se trouvant sur ce fil et le mettre dans votre premier message ? Merci d'avance !
Tableau résumant la situation financière


3 - Un peu plus long ... pouvez vous nous raconter ce qui vous a amené au surendettement ?
- cela nous permettra de mieux connaitre votre situation !
- nous vous aiderons du mieux que nous pourrons !
- Sur ce site aucun jugement ni critique ! c'est un forum d'entraide !

prenez le temps de tout lire, de remplir ... puis de poser vos questions précises.
Nous nous efforcerons d'y répondre de notre mieux.

Voir également  les lettres types :

lettres type (modèles)
ainsi que :
Trucs et astuces pour filtrer vos appels !!!

et pour terminer...
nous vous rappelons que vous pouvez à tout moment accéder :
- à vos messages personnels (en haut à droite de la page)

- au mode d'emploi
- au plan-guide du forum
- qu'il est toujours conseillé de se rapprocher de :
   ->  l'
association cresus
  -> ou autre  association de défense de consommateurs
  -> et/ou d'un travailleur social (conseillère ESF ou Assistante Sociale
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

bisane

On pourrait "renverser" le titre de votre fil : comment réussir une audience !  ;)

D'après ce que vous dîtes, vous étiez insuffisamment préparé et trop sûr de vous... ce qui n'augure pas, comme d'autres l'ont dit, de la décision finale !  xxl! xxl! xxl!

Reste que vous avez en effet intérêt à vous y préparer, et que si vous souhaitez que nous vous y aidions, le tableau va nous être indispensable.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

loganserval

Citation de: bisane le 09 juin 2014 à 21:18:28
On pourrait "renverser" le titre de votre fil : comment réussir une audience !  ;)

D'après ce que vous dîtes, vous étiez insuffisamment préparé et trop sûr de vous... ce qui n'augure pas, comme d'autres l'ont dit, de la décision finale !  xxl! xxl! xxl!

Reste que vous avez en effet intérêt à vous y préparer, et que si vous souhaitez que nous vous y aidions, le tableau va nous être indispensable.


bonsoir bisane,

il me semble qu'il est déjà passé en audience lelivre... le 5 juin...

Ou bien je n'ai pas tout compris...

Loganserval

loganserval

Citation de: lelivre le 09 juin 2014 à 14:00:18

Bonjour,

Passage le 5 juin en audience de recours au TI de Toulouse.

Le résultat  de mon audience est prévue pour le 5 juillet.  Il me reste donc 3 semaines pour trouver d'autres solutions que le plan de surendettement.

loganserval

Ah mais bisane tu parles de se préparer en fonction du résultat de l'audience c'est ça ?

BRUYERE

Pour avoir subi la même épreuve il y a maintenant pratiquement 5 ans..  >:(.. il est clair que pour ce type de "grand oral", une préparation minutieuse, y compris pour tous les aspects matériels (accès, repérage géographique, dossier et argumentaire à remettre au juge..) est bien évidemment à prévoir et à anticiper au maximum...


Mais toutes les audiences ne vont jamais se dérouler de façon identique..  et n'oublions surtout pas que le dossier remis au juge est aussi extrêmement important pour lui...car là il va avoir bien plus de 5 mn pour l'étudier attentivement..

merci en tous cas pour votre témoignage.. pas si négatif que vous semblez le penser  ;) ;) car il peut aider beaucoup de personnes à "fignoler" leur préparation..

Et le résultat n'est certainement pas joué d'avance .. xxl! xxl! xxl! xxl! xxl! xxl! xxl! xxl! xxl! xxl!
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

bisane

Citation de: loganserval le 09 juin 2014 à 21:23:13
Ah mais bisane tu parles de se préparer en fonction du résultat de l'audience c'est ça ?

Oui !
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

loganserval

Bonsoir lelivre,

Alors vous n'auriez pas envie de revenir nous expliquer votre histoire  ;)

En tout cas, courage pour la suite

loganserval

zorah0412

On ne peut jamais se fier au déroulement d'une audience et aux conclusions qui en seront tirées.........
Nous avons eu des résultats très disparates ici.... ;)
Des causes perdues recevables, et des causes bien défendues ( beaucoup plus rares) contrariées.....
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

lelivre

10 juin 2014 à 22:06:27 #12 Dernière édition: 11 juin 2014 à 06:00:11 par bisane »
Bonjour,

Voici un petit résumé de mon histoire. Bouh,  finalement elle se révèle longue et complexe. Désolé !  :D


En 2011, je divorce par consentement mutuel. J'ai la garde de mes deux fils.
Nous avions tout réglé sauf le cas de la maison que nous avons gardé en indivision.


Mi  2012 : Fin de l'indivision, je rachète  les 50 %  de la maison à mon ex-femme.
Nous décidons de ne pas rembourser  par anticipation tous les prêts pris en commun.
Nous nous accordons pour en rembourser chacun 50 % des mensualités.


J'emprunte 190.000 € pour la maison. J'emprunte 36000 € pour les travaux.
Mon ex-femme refuse de payer la pension alimentaire pour mes fils.


En 2013 :
- Mon ex-femme refuse de payer les mensualités des prêts pris avant le divorce
-  Je l'assigne devant le JAF. et je récupère une petite pension alimentaire : 263 €/mois
- Je  divise ma maison en trois appartements j'en loue deux.
Un des locataires ne paiera jamais : il finira par être expulsé en janvier 2014.
- Je me re-marie. Mais ma femme est au chômage.


Mon budget prend l'eau. J'ai mal  mesuré l'impact de l'achat de la maison, des travaux et de la charge des frais courant.
A cela ce rajoute les impayés de mon locataire, deux ans sans pension alimentaire et la charge complête des prêts pris avant le divorce.


J'emprunte  pour payer mes charges courantes et je re-emprunte pour payer mensualités et charges courante. Je suis dans une  spirale infernale.


Fin 2013,  j'ai 20 000 € d'emprunts divers et variés de plus qu'en 2012.
  Je tente de renégocier avec les banques et de baisser mes charges courantes.  C'est un peu tard.

En novembre je saisi la BDF avec l'aide d'une assistante sociale du CCAS. Je passe aussi voir l'association Cresus.


Fin Fevrier 2014 : Décision de recevabilité par la BDF. La décision de la BDF c'est le « double effet Kiss-cool ». 1) Vous êtes interdit d'emprunt et c'est une excellente chose, 2) Vous ne courrez plus tous le mois pour essayer de payer les mensualités.


15 jours plus tard, un créancier, la Banque Pop Casd** (prêt de 6000 €) effectue un recours devant le TI. Motifs :

- Demande de prêt effectué un mois et demi  avant le dépôt de dossier devant la BDF.
              - Fausse présentation  du niveau d'endettement  pour obtenir le prêt.


J'ai fait ce prêt en remboursement d'un autre prêt aux mensualités plus importantes et au taux d'intérêt plus élevé.

Mai/Juin 2014 : Je m'organise :
- Changement de banque. La Banque Jaune me semble plus compréhensive. Qui plus es je n'ai pas de prêt chez eux :-)
- Malgré plusieurs relances (mails, courrier simple) la Banque Pop Casd** ne donne pas suite à ma demande de résiliation de compte. Je viens donc de re-faire une demande en recommandée.


- 5 juin  au matin :
Audience pour le recours devant le TI.
Je présente  et donne au juge  un dossier sur les causes et conséquences de mon surendettement.
Mais je n'ai pas préparé d'argument sur les motifs du recours..... C'est la panique à bord.

Le juge reconnaît que il n'y a pas de fausse déclaration dans le dossier de demande de prêt mais il mélange les différents prêts, les dates, les banques et  ne « digère » pas  que j'ai  fait un prêt  un mois avant de déposer le dossier à la BDF. Il est clairement furieux.


- 5 juin l'aprés midi : En désespoir de cause je fais une lettre au juge reprenant point par point tout ce qui avait semblé lui déplaire.


- 20 juin, j'ai rendez-vous avec un avocat afin d'entamer une procédure pour obliger mon ex-femme à payer sa part de mensualités sur les prêts pris avant le divorce.


- 5 juillet : Décision du TI sur le recours de la Casd**


- 17 juillet : RDV avec Cresus.


Bon, j'espère ne pas vous avoir trop assommé avec mon histoire  :-\




A +

Le livre

loganserval

Bonsoir lelivre,

Merci d'être revenu  ;)

Pas du tout assommant votre témoignage, juste un peu tard pour ma petite tête blonde pour tout assimiler...

Je relirai tout ça à tête reposée mais je vois déjà que vous n'êtes pas resté les pieds dans le même sabot !

Par contre, pourquoi avoir pris rendez-vous avec CRESUS après le passage au TI ? peut-être qu'ils auraient pu vous préparer à l'audience.

Et juste comme ça... vous n'envisageriez pas de vendre votre bien ?

Et aussi tant que j'y pense votre accord pour rembourser chacun 50% des prêts en commun, est ce que vous avez un écrit ?

Et la pension est-elle réglée sans problème aujourd'hui ?



Loganserval


bisane

Citation de: lelivre le 10 juin 2014 à 22:06:27Mais je n'ai pas préparé d'argument sur les motifs du recours.....

Cresus ne vous avait pas conseillé de le faire ?  :o ???
Mais c'est une bonne idée d'avoir envoyé une note en délibéré...  ;)


Calendrier complété et... merci de ne pas citer les créanciers en toutes lettres !
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut