13 décembre 2019 à 00:26:27

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Dossier irrecevable en date du 14/10

Démarré par Mamane, 16 octobre 2014 à 20:18:21

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

Mamane

16 octobre 2014 à 20:18:21 Dernière édition: 25 janvier 2015 à 17:08:06 par biquette59 »
Bonsoir à tous,
Je viens de m'inscrire après avoir parcouru a plusieurs reprises ce forum riche d'informations et d'entraide
Voilà ma situation, je suis complètement perdue ce soir...
Dépôt du dossier: 21/07. 
Date irrecevabilité : 14/10. 
Raison de l'irrecevabilité: absence de bonne foi / l'endettement est dynamique depuis 2008, la débitrice ne pouvais ignorer les conséquences. Montant dû: 65 800€
Je suis complètement abasourdie par le motif.... Je comprends pas! Comment je peux faire pour prouver ma bonne foi? Quelle recours maintenant que j'ai reçu ce courrier... Et surtout svp que dois je faire face aux huissiers qui me harcèle!
Je me sent désemparee
Merci pour votre lecture.... Et votre aide
Bonne soirée a tous

biquette59

 bonjour et bienvenue à vous !

1 - Tout d'abord merci de lire ces billets ! (clic sur le texte en bleu pour accéder aux informations
)

- vous n'arrivez plus à gérer votre budget : que faire
- Liens et informations utiles sur le surendettement


2 - pouvez vous remplir le tableau se trouvant sur ce fil et le mettre dans votre premier message ? Merci d'avance !
Tableau résumant la situation financière


3 - Un peu plus long ... pouvez vous nous raconter ce qui vous a amené au surendettement ?
- cela nous permettra de mieux connaitre votre situation !
- nous vous aiderons du mieux que nous pourrons !
- Sur ce site aucun jugement ni critique ! c'est un forum d'entraide !

prenez le temps de tout lire, de remplir ... puis de poser vos questions précises.
Nous nous efforcerons d'y répondre de notre mieux.

Voir également  les lettres types :

lettres type (modèles)
ainsi que :
Trucs et astuces pour filtrer vos appels !!!

et pour terminer...
nous vous rappelons que vous pouvez à tout moment accéder :
- à vos messages personnels (en haut à droite de la page)

- au mode d'emploi
- au plan-guide du forum
- qu'il est toujours conseillé de se rapprocher de :
   ->  l'
association cresus
   -> ou autre  association de défense de consommateurs
   -> et/ou d'un travailleur social (conseillère ESF ou Assistante Sociale

BRUYERE

Bonsoir mamane,

on comprend que la nouvelle vous ait secouée. >:(. mais nous allons vous aider à vous battre..

Vous avez effectivement 15 jours pour faire un recours de cette décision. Vous aurez ensuite à passer devant un juge et à donner des arguments pour vous défendre..
Pourriez-vous pour commencer nous expliquer un peu votre parcours, ce qui vous a conduit au surendettement, et surtout ce qui s'est passé depuis 2008, puisqu'apparemment c'est ce qui a "coincé" devant la commission ?

Aviez-vous des crédits récents ? des rachats de crédits ?

Avez-vous des décisions de justice concernant les crédits pour lesquels les huissiers vous harcèlent ?

Merci de remplir le tableau figurant dans le message d'accueil posté par Biquette et de l'insérer dans votre premier message : il va nous être indispensable ;)
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

BRUYERE

Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

Mamane

Merci beaucoup pour vos retours!
Je remplis le tableau et je vous fournis les explications.
Encore merci


Mamane

17 octobre 2014 à 09:31:57 #5 Dernière édition: 17 octobre 2014 à 18:19:17 par bisane »
Bonjour,

J'ai rempli le tableau que j'ai joint à mon premier post.

Je vais essayer du mieux possible de décrire comment j'ai pu arriver à ce niveau  de surendettement mais en toute franchise je ne sais pas réellement moi-même comment j'ai pu contracter autant de prêts.

J'ai d'abord contracté des prêts pour aider mes parents qui se sont trouvés pendant une longue période dans une situation financière difficile et pour m'acheter une voiture (que j'ai toujours en ma possession). Je trouvais la charge lourde par mois alors j'ai décidé de faire un rachat de crédit  en 2009.

Mais hélas la situation financière de mes parents ne s'est pas arrangée et j'ai  enchainé l'ouverture de plusieurs réserves je pensais  à l'époque  que c'était la bonne solution : avoir de l'argent disponible pour pouvoir répondre rapidement à leurs besoins lorsqu'ils se présentent mais également avoir toujours de l'argent disponible. J'ai également eu besoin de fonds pour pouvoir m'installer début 2011 dans la région bordelaise suite à une mutation. La facilité d'obtention un prêt revolving pour pouvoir aider mes proches ou encore satisfaire mes envies d'achats (souscription de cartes auprès de la FNAC, printemps, 3 suisses, rue du commerce...) m'a poussé vers cette solution dés qu'un besoin de financement se faisait sentir. Si les remboursements étaient un peu difficile à assumer j'ai parfois pris l'option de souscrire à un nouveau prêt pour notamment combler mes découverts tout en continuant à avoir un « train de vie » qui ne nécessite pas de se priver. À chaque prêt souscrit je pensais qu'il s'agissait pour moi d'un nouveau départ financier me permettant de me sortir des découverts et me permettre de continuer à régler les  échéances en cours. Je comprends bien trop tard que ce n'était pas solution... Je n'ai fais qu'aggraver ma situation. Mon autre erreur a été de ne pas avoir dit « stop » à ma famille lorsqu'elle me demandait de l'argent. En effet, répondre toujours positivement à leur demande les a poussés à croire que j'en avais les moyens alors que je faisais que m'endetter.
Mais néanmoins je n'avais pas de retard dans mes échéances, mes prélèvements étaient tous honorés.

En juillet 2013,  mon compagnon et moi avons décidés de nous installer ensemble. J'ai obtenu un appartement via mon entreprise avec le 1% logement, j'ai pris le logement à mon nom. Mon compagnon connaissait l'existence de certains de mes prêts et il était donc question qu'il prenne en charge le loyer d'un montant de 618€ (+40€ de parking) étant donné qu'il avait de plus importants revenus que moi et que ma situation financière ne me permettait pas de régler cette somme.
10 jours après l'installation il m'a quitté.. et a quitté le logement sans être inquiété puisque j'ai fais l'erreur de prendre ce logement en mon nom... Je me suis donc retrouvé à régler le loyer seule.
A partir de là, je n'ai plus eu la possibilité de régler tous mes prêts... Je réglais mon loyer et voilà que les premiers prélèvements ont été rejetés avec les frais bancaires qui s'ajoutaient chaque mois. Je ne savais plus quoi faire, régler mon loyer ou régler les échéances? Mes parents hébergeait de la famille il n'était donc pas possible que je revienne chez eux. Comme il était compliqué et douloureux pour moi d'admettre que des le 1er mois de l'installation il était déjà question de partir de ce logement. Alors j'ai payé mes loyers au détriment de mes crédits et forcement ma situation financière s'est aggravée, mon découvert impossible à recouvrir, les échéances impossibles de toutes les honorer.
J'ai donc  pris contact avec certains créanciers pour négocier des baisses de mensualités. Mais la réponse était souvent la même « mon dossier ne leur permet pas de répondre favorablement à ma demande ». Certains ont acceptés comme la société FF qui a diminué mes mensualités en rallongeant la durée de mon prêt. C..S a refusé après étude de mon dossier en me donnant comme raison à ce refus « mon découvert récurrent ».
Les courriers et les appels quotidiens (jusqu'a 15 appels par jour de relance) se sont faits de plus en plus fréquents, des appels sur mon portable et sur mon lieu de travail puis les courriers d'huissiers menaçants. J'ai alors décidé de ne plus régler mon loyer pour pouvoir payer un maximum d'échéances en retard et essayer d'éviter des poursuites judiciaires. Mais c'était déjà trop tard j'avais accumulé trop de retard.

Mes parents ont de nouveau pu m'accueillir, alors j'ai décidé de donner mon préavis mais en laissant derrière moi 4 loyers impayés. Il fallait que je parte même si retourner chez ses parents a 30 ans est difficile à vivre je ne pouvais plus continuer à accumuler des retards dans mes paiements et des loyers impayés. J'ai quitté le logement en mars 2014.
Je pensais que ma situation financière allait rapidement s'arranger en revenant vivre chez mes parents mais les retards de mensualités accumulées sont trop lourds. J'ai tenté du mieux que je peux de négocier avec mes créanciers pour régler mon retard mais il est trop dur d'obtenir de la compréhension... J'angoisse de les avoir en ligne.
Mon découvert, les mensualités auxquelles s'ajouter les frais de retard à régler je n'y arrive plus.

J'ai fini par déposer un dossier en juillet 2014. Je suis à bout... Ces relances quotidiennes des créanciers me pèsent énormément.
Cet endettement me mène droit à ma perte et je ne peux m'en prendre qu'à moi même. Je réalise aujourd'hui à quel point je n'ai pas prêté attention aux taux exorbitants des crédits revolving, à la bêtise de prendre des cartes auprès des marchands pour régler les achats avec plus de facilité, souscrire à des prêts pour combler des découverts, aider des proches alors que moi-même j'avais besoin d'aide ou assouvir des désirs d'achats.
J'ai vécu bien au dessus de mes moyens et je le réalise seulement aujourd'hui lorsqu'il a fallu mettre sur papier l'ensemble de mes dettes.

Et définitivement mon installation dans un appartement associé à la séparation soudaine avec mon conjoint m'ont plongés dans une situation dans laquelle je ne pourrais jamais me sortir seule.

A l'âge où mon entourage contacte son tout premier prêt pour investir dans un achat immobilier, moi je suis déjà surendettée et sans aucun patrimoine. Je n'ai parlé de ma situation à personne car Je me sent profondément honteuse et stupide.

Dossier irrecevable le 14/10... je viens d'avoir en ligne le gestionnaire ( que je n'ai pas eu au téléphone durant toute la procédure, aucun appel...). Il m'a dit que je pouvais faire un recours mais qu'en attendant les huissiers avaient tous les droits et surtout que ma demande de recours pouvait mettre jusqu'à 1 an. J'ai pas dormi cette nuit mais là il m'a achevé.
Je vis chez mes parents les huissiers ont-il le droit de saisir leurs biens immibiliers?

Je n'ai pas de decision de justice sauf une injonction de payer pour laquelle j'ai fais opposition en attendant le résultat de la comission. Je suis perdue... quoi faire svp?


Je vous remercie de prendre le temps de me lire et de m'aider à sortir de cette situation.

agathe

Bonjour, premier point important les huissiers n'ont le droit de saisir que les biens VOUS appartenant.
Ensuite il serait bon que vous nous communiquiez le motif de votre irrecevabilité.
Vous allez recevoir plein de conseils du forum.


BRUYERE

Merci pour le tableau ..

Et quelques questions complémentaires et remarques  :

- pour le nombre de personnes dans le foyer, mettez juste 1, vous.. vos parents n'étant pas concernés par votre surendettement
- en quoi consistent les 150 € de charges locatives ? votre participation aux frais peut-être ?
- si les 1900€ d'impôts sont des impayés, ils sont à mettre dans la case C35
- 60 € de téléphone, c'est beaucoup, vous devriez pouvoir faire baisser la facture

Dans votre situation, et même si je conçois parfaitement que ce soit difficile  >:(, votre "chance" c'est d'être hébergée par vos parents..

Il va falloir dans les 15 jours faire un recours de cette décision auprès de la BDF et commencer à préparer l'audience devant le juge..

Le tableau donne une CR (capacité de remboursement) de 775 € mais en étant ainsi hébergée, vous devriez arriver à pouvoir dégager davantage..
il va falloir commencer à apurer votre situation financière : A régler en priorité : loyers en retard, découvert bancaire et si j'ai tout compris gros retard d'impôt...tout en donnant une petite mensualité de contact à vos créanciers..çà aussi c'est impératif, même si au début ce n'est que 10 ou 15 €..Une fois le reste régularisé, vous pourrez faire mieux

et surtout vous "blinder"   ... rappelez vous que sans décision de justice aucun huissier ne peut effectuer quelque saisie que ce soit..¨
Vous n'en êtes pas là..

A l'heure actuelle priorité absolue aux impôts qui eux n'attendront pas de décision de justice pour lancer un ATD ..Négociez très vite un échéancier tenable avec eux..

Au fait, j'oubliais : aviez-vous révoqué tous vos crédits ? C'est indispensable ...
 
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

BRUYERE

Citation de: agathe le 17 octobre 2014 à 09:49:36
Ensuite il serait bon que vous nous communiquiez le motif de votre irrecevabilité.



Le voilà Agathe  ;)

Citation de: Mamane le 16 octobre 2014 à 20:18:21
Raison de l'irrecevabilité: absence de bonne foi / l'endettement est dynamique depuis 2008, la débitrice ne pouvais ignorer les conséquences.
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

agathe

Effectivement endettement dynamique, merci je l'avais lu hier...

BRUYERE

Citation de: agathe le 17 octobre 2014 à 10:53:49
Effectivement endettement dynamique, merci je l'avais lu hier...


Je ne pense pas qu'il y aura autre chose ..
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

Mamane

Merci pour vos retours...

Je vais faire les modifications sur le tableau, merci
150€ il s'agit de ma participation aux frais je la donne chaque mois en liquide à mes parents
60€ de téléphone c'est un forfait comprenant la ligne fixe chez mes parents et mon portable... je vais contacter mon opérateur pour trouver un autre forfait mais il me semble que j'avais pris le plus avantageux

Vous avez raison j'ai beaucoup de chance d'etre hebergée mais je leur cause beaucoup de soucis... ils voient passer tous ces courriers et les appels à la maison je vais finir par devoir leur expliquer mais ça va les tuer...

J'envoie mon courrier pour le recours ce midi.
Pour la capacité de remboursement il est indiqué sur le courrier BDF le montant de 1041€ même avec un tel montant j'accepeterai la procédure tout ce que je veux c'est ne plus être harceler et qu'on ne vienne pas tocquer chez mes parents.
J'ai demandé aux impots un échéancier j'attends leur retour xxl!

J'ai contacter un des créancier en lui proposant 80€ (dette totale de 11000€) il m'a répondu "ok mais la procédure judicidiare suivra son cours quand même" alors du coup je sais plus quoi faire...

Révoquer les crédits? je ne sais pas ce que c'est pourriez vous m'expliquer svp?

Sincèrement qu'elles sont les chances pour que le tribunal m'accorde cette procédure? généralement ils suivent la décision de la BDF?

Encore merci....

BRUYERE

Relisez bien le message d'accueil : la révocation des crédits y est bien expliquée. .Cela va vous éviter les frais bancaires..

Evitez au maximum pour le moment toute négociation avec les créanciers..cela ne changera pas  grand chose et va vous stresser inutilement...révoquez tous les crédits, envoyez leur une mensualité de contact selon vos possibilités.. et enfilez une belle armure.. ;)

Encore une fois, concentrez vous déjà sur le paiement des loyers, impôts et découvert..si vous arriviez devant le juge en ayant déjà régularisé ces 3 retards ce serait un très bon point..

Il est impossible de savoir dans quel sens le juge va trancher ..L'important est de bien préparer l'audience et l'argumentation.. et encore une fois de pouvoir montrer tous les efforts que vous aurez faits pour commencer à faire diminuer votre endettement ;)
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

Mamane

Ok je vais tout relire en détails ;)

Le courrier pour le recours vient de partir, vous connaissez le délai moyen de cette procédure en idf? c'est un rdv en présentiel? Il faut un avocat?

Je vais tout faire pour gérer au mieux... par contre j'ai noté quelques erreurs dans le courrier de la BDF sur 2 prêts. Le gestionnaire a noté 2 fois le même prêt alors oui effectivement il y'a bien 2 prêts chez le même créancier mais pas pour le même montant. Je lui ai dit ce matin au téléphone il m'a répondu que ce n'était pas grave...

Je suis désolée j'ai des question qui peuvent sembler stupides mais je pensais vraiment pas qu'on m'accuserait de mauvaise foi en déposant ce dossier du coup je suis paniquée...

BRUYERE

17 octobre 2014 à 13:10:59 #14 Dernière édition: 17 octobre 2014 à 13:13:58 par BRUYERE »
Citation de: Mamane le 17 octobre 2014 à 12:06:55
Le courrier pour le recours vient de partir, vous connaissez le délai moyen de cette procédure en idf? c'est un rdv en présentiel? Il faut un avocat?


En IdF, çà peut être assez long si l'on en  juge par quelques exemples récents sur le forum.. Dans votre cas, ce n'est pas forcément une mauvaise chose, car cela peut vous donner plus de temps pour régulariser tout ce que vous pourrez..

Si vous passiez trop rapidement, le risque serait grand que le juge suive la BdF car pas d'éléments nouveaux.. >:(

Oui il est indispensable d'être présente à l'audience.. Pour l'avocat, il faut bien y réfléchir car cela va avoir un coût.. et vous n'avez certainement pas droit à une aide juridictionnelle.. A moins que vous n'ayez une protection juridique ou quelque chose d'approchant ??

Le forum pourra vous aider à préparer avec soin cette audience..

Continuez à poser toutes les questions qui vous tracassent..aucune n'est stupide  ;) et il est tout à fait normal que vous soyez désorientée
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

En haut