14 octobre 2019 à 22:57:34

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

VICTIME DU SIFROL

Démarré par nina59, 03 juin 2015 à 23:41:10

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

nina59

BOnSOIR qui est victime du sifrol medicament   contre le parkinson  qui donne des addiction au jeux  qui m ont mene au surendetement  merci

emeric32

 bbbo Bonjour et bienvenu Nina. Un message d'accueil va vous  Être adressé. On va vous vous demander de nous ra conter votre histoire. Le but n'étant pas de vous juger mais de comprendre votre parcours. UN spécialiste va vous repondre. Vous êtes sur le bon site.
A bientôt

bisane

Bonjour !

Que je sache, personne sur le forum n'a été victime des effets secondaires d'un tel traitement.
Pourquoi cette question ?

Où en êtes-vous de la procédure, s'il y en a une en cours ?
Souhaitez-vous notre aide ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Persévérance

Bonjour,

Il y a des éléments qui vont dans le sens d'un tel effet secondaire donc si c'est pour avoir des éléments pour la BdF ou le juge, on peut trouver des choses oui.
Je vais finir par réussir à essayer d'arriver de ne plus paniquer dans le vide

catsen

Il me semble qu un avocat a bien defendu une personne victime des effets d un tel medicament
Il etait dans une emission de sophie davant il n y a pas longtemps
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

feufolette

04 juin 2015 à 16:43:25 #5 Dernière édition: 04 juin 2015 à 16:46:35 par feufolette »
c'est dans la fiche officielle côté effets secondaires, mais Saint Cachetonneur règne sur le bénéfice-risque....

"Tous exposent à des troubles graves du comportement (dépendance aux jeux, comportements répétitifs, achats compulsifs,
hypersexualité) et à l'aggravation des symptômes favorisée par des doses élevées et une durée prolongée.
En cas de survenue d'effets indésirables graves, ces traitements doivent être interrompus rapidement."


http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2013-02/sifrol_synthese_2013_ct11227.pdf
l'artiste est menteur mais l'art est vérité (François Mauriac)

bisane

Citation de: feufolette le 04 juin 2015 à 16:43:25
c'est dans la fiche officielle côté effets secondaires, mais Saint Cachetonneur règne sur le bénéfice-risque....

Ouais...
Enfin, les effets de la maladie de Parkinson sont à comparer de près à ces effets "secondaires" !  :P :P :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Persévérance

Attention à bien distinguer les 2 indications principales : Parkinson et SJSR
Les effets secondaires sont certes conséquents mais à rapporter à la gravité de la pathologie que l'on traite. On peut accepter plus d'effets secondaires dans la maladie de Parkinson compte tenu de la gravité de celle ci est du peu de molécules disponibles pour la traiter.

Donc même avec des effets secondaires graves, la rapport bénéfices risques peut rester en faveur du traitement  ;)
Je vais finir par réussir à essayer d'arriver de ne plus paniquer dans le vide

ZOUNOURS

Bonsoir,


J'ai un ami qui est atteint de la maladie de Parkinson.


Il a des comportements répétitifs et fait de véritables "fixettes" sur certaines choses. Son état évolue depuis qu'on le connaît et son traitement est renforcé.


Il est aussi un peu "obsédé". On essaie d'en rire, mais au fond, ce n'est pas très marrant  :-\


On peu supposer que les médicaments y sont pour quelque chose car il n'était pas comme ça avant.............


ZOUNOURS
Je ne sais encore comment je vais m'y prendre. Pour l'instant, reste à mes côtés, sois patient, sois mon ami, sois mon seul ami ! D'accord?

feufolette

au delà du débat de l'intérêt de la prescription malgré les risques qui, on est bien d'accord, reste à l'appréciation du médecin,  il ne


devrait pas être très difficile à un avocat de trouver matière à argumenter, soit côté surendettement, soit justement responsabilité


médicale, voire les deux.


Et a priori, on n'a pas eu de cas ayant demandé de l'aide ici.


Et pour les non-professionnels de la santé , SJSR c'est le syndrome des jambes sans repos  (je sais, moi aussi j'ai mon jargon :D :D )







l'artiste est menteur mais l'art est vérité (François Mauriac)

Persévérance

En responsabilité médicale, je n'y crois pas car soit on se retourne contre le toubib mais s'il a respecté les indications sa responsabilité ne sera pas engagée soit contre le labo et là bonne chance  :-\
Par contre, argumenter pour la recevabilité oui il y a matière mais l'auteur du post ne répond plus ?
Je vais finir par réussir à essayer d'arriver de ne plus paniquer dans le vide

DoJoMi

Citation de: Persévérance le 05 juin 2015 à 18:31:09
[...]
Par contre, argumenter pour la recevabilité oui il y a matière mais l'auteur du post ne répond plus ?



En voyant un addictologue en parallèle certainement oui

ombrelle69

J'ai en effet connu une personne atteinte de la maladie de Parkinson qui, sous traitement est devenue joueuse addictive.
A l'époque, elle était en surendettement, sous tutelle ou curatelle mais ses espoirs de recours avaient été balayés.

J'ai aussi entendu parler d'une personne qui a eu gain de cause tout récemment.

On attend de vos nouvelles Nina et je vous joins le message d'accueil du forum  ;)

Bonjour et bienvenue à vous !

1 - Tout d'abord merci de lire ces billets ! (clic sur le texte en bleu pour accéder aux informations)

-
vous n'arrivez plus à gérer votre budget : que faire
- Liens et informations utiles sur le surendettement


2 - pouvez vous remplir le tableau se trouvant sur ce fil et le mettre dans votre premier message ? Merci d'avance !
Tableau résumant la situation financière


3 - Un peu plus long ... pouvez vous nous raconter ce qui vous a amené au surendettement ?
- cela nous permettra de mieux connaitre votre situation !
- nous vous aiderons du mieux que nous pourrons !
- Sur ce site aucun jugement ni critique ! c'est un forum d'entraide !

prenez le temps de tout lire, de remplir ... puis de poser vos questions précises.
Nous nous efforcerons d'y répondre de notre mieux.

Voir également  les lettres types :

lettres type (modèles)
ainsi que :
Trucs et astuces pour filtrer vos appels !!!

et pour terminer...
nous vous rappelons que vous pouvez à tout moment accéder :
- à vos messages personnels (en haut à droite de la page)

- au mode d'emploi
- au plan-guide du forum
- qu'il est toujours conseillé de se rapprocher de :
   ->  l'
association cresus
  -> ou autre  association de défense de consommateurs
  -> et/ou d'un travailleur social (conseillère ESF ou Assistante Sociale

nina59

BONSOIR JE VAIS VOUS RACONTER COMMENT JE SUIS  ARRIVEE AU SURENDETEMENT . EN 2004 ON DIAGNOSTIQUE  UN PARKINSONLE NEUROLOGUE ME PROPOSE DU SIFROL MIRACLE JE MARCHE ET NE TREMBLE PLUS MAIS MALHEURESEMENT POUR MOI JE SUIS HOSPITHALISEE 3 SEMAINES POUR UN ERYSEPELE  ET LA ON SE TROMPE 9 COMPRIMES DE SIFROL7 AU LIEU DE 9 COMPRIMES DE 0.18 JE M EN SUIS APERCU A LA MAISON EN RANGEANT LE SACHET AVEC LES MEDICAMENTS DE L HOPITAL ET LA LA CARTE DE CREDIT A FLAMBE J AI PRIS RENDEZ VOUS CHEZ UN NEURO PS YJ AI DEMANDE AU SITE DE JEU DE FERMER MON COMPTE L UN L A FAIS DANS LES 5 MINUTES   LE 2EMEA LIMITE LES ACHATS A 20 EUROS PAR MOIS J AI MEME DEPENSE L ARGENT QUE NOUS AVIONS POUR REPARER LA TOITURE LE NEURO PSY J ENTENDS SOUVENT QUE VOUS DITES JE ME DEGOUTE J AI HONTELE NEUROLOGUE ME DIT LE RESPONSABLE DE VOS ADDICTIONS C EST MOI PAS VOUS CAR VOUS N ETIEZ PAS COMME CA AVANT LE SIFROL J AITAIS ECONOMME  J AI DEMANDE DES RACHATS DE CREDIT ON NE PRETE PAS AUX JOUEURS  JE ME BATS CONTRE LA MALADIE  3  A  V  C  ANGINE DE POITRINE  DIABETE HYPERTENSION ET DEPUIS DECEMBRE UN E PACHY MENINGITE.......ET LES FINANCES JE NE BAISSE PAS LES BRAS J AI TELEPHONNE A CRESUS UN MONSIEUR TRES GENTIL M A ECOUTE M A CONSEILLE LE DOSSIER DE SURENDETEMENT CE QUE JE VAIS SANS DOUTE FAIRE AIDEE D UNE TRAVALLEUSE SOCIALE CAR J AI TRES PEUR POUR LA MAISON JE DOIS ME DEPECHE DE REGLE TOUTE MES BETISES TANT QUE J AI ENCORE MA TETE CAR LA PACHY MENIGITE FAIT BEAUCOUP DE DEGATS MAIS C EST LA VIE BIEN OU PAS BIEN IL FAUT AVANCER CROYEZ MOI AVANT LE SIFROL JE N AI J A M A I S JOUE ET JE PENSE QUE LE GOUVERNEMENT DEVRAI NOUS AIDER CAR CE QUE NOUS VIVONS ET HORIBLE  J AI TELEPHONNE AU LABORATOIRE ON M A DIT C EST ECRIT SUR LA POSOLOGIE AU REVOIR MADAME ENSUITE J AI TROUVE UNA ASSOTIATIONQUI PROPOSE UN PROCES  JE NE PEUX PAS FAIRE UN PROCES AU NEUROLOGUE ALORS QUE GRACE A LUI JE REMARCHE CA NE SERAI PAS HONNETE  VOILA OU J EN SUIS AVEC CE SIFROL QUI A GACHE MA VIE PLUS DE VACANCES  PLUS DE CURE CAR TOUT L ARGENT EST PARTI DANS LES CASINO EN LIGNE  MERCI DE ME LIRE

emeric32

Bonsoir Nina,effectivement en vous lisant on voit que votre parcours n'a pas été facile. Par contre Nina, quand vous écrivez éviter les majuscules, car on a du mal a vous lire. Vous êtes vous renseigne si il existait un regroupement de personnes comme vous sous forme d'association qui font une action contre se laboratoire ?  xxl!


[size=78%]a[/size]



En haut