14 novembre 2019 à 23:23:36

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

recevabilité avec PRP et recherche d'emploi

Démarré par jade2017, 10 mai 2017 à 19:37:08

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

jade2017

10 mai 2017 à 19:37:08 Dernière édition: 10 mai 2017 à 19:51:35 par BRUYERE »
Bonjour à tous et merci pour ce forum qui m'a grandement aidé tout au long de mon parcours de surendettée.
En mars dernier, j'ai déposé un deuxième dossier de surendettement auprès de la Banque de France et celle-ci a décidé une orientation vers une PRP sans liquidation (le 20 avril). Mes créanciers n'ont pas déposé de recours, j'attends donc que la décision soit homologuée par le juge.
Voilà ma question : je suis actuellement à la recherche d'un emploi et cette situation a sûrement pesé dans la décision de la commission d'orienter mon dossier vers une PRP. Si je retrouve un emploi avant que mon dossier ne passe devant le juge, est-ce que je suis dans l'obligation d'en informer la Banque de France? Et si oui, cela pourrait-il nuire à l'effacement de mes dettes?
D'avance, merci pour vos réponses.

agathe

Sî. Vous obtenez un emploi celà ne changera rien à votre dossiér.

jade2017

Merci pour cette réponse. Même si je trouvais un CDI, cela n'aurait donc pas d'influence?
Et suis-je tenu d'informer la BDF de l'évolution de ma situation professionnelle? Du moins jusqu'au passage de mon dossier devant le juge.


agathe

Oui jusqu'au passage devant le juge le dossiér étant toujours en cours , il faut prévenir votre gestionnaire.
Le mieux est de converser avec elle par telephone pour savoir ce qu'elle en pense.

jade2017

J'ai déjà eu ma gestionnaire au téléphone et elle ne s'est pas montré très aimable. J'ai senti qu'elle était jugeante par rapport à ma situation et alors que je lui posais certaines questions (toutes simples) en lien avec le courrier de recevabilité, elle m'a répondu d'un ton méprisant que si je ne comprenais pas quelque chose (sous-entendu, "alors que c'était enfantin"), je devais me diriger vers une assistante sociale pour avoir des explications, que ce n'était pas son rôle de le faire.
Alors que dans le courrier, il était au contraire indiqué qu'il fallait contacter le gestionnaire pour de plus amples informations si besoin...
Bref, cela ne me donne pas très envie de la recontacter! Et je suis du coup dans une attitude ambivalente par rapport à ma recherche d'emploi, à la fois envie et besoin de retravailler au plus vite et à la fois peur que cela me soit préjudiciable... Peut-être est-ce préférable que je limite ma recherche aux CDD, non?

agathe


jade2017


bisane

Pour l'instant, il faut déjà attendre la recommandation.
En quoi consistait le 1er plan ?

Il ne faut pas tromper de combat et de cible !  ;)
Risquer de mettre en péril votre avenir pour une PRP, il n'est pas certain que le jeu en vaille la chandelle...
Par ailleurs, quelle était votre situation, respectivement lors du 1er et 2° dépôt ?
Vos revenus augmenteraient-ils beaucoup si vous trouviez un emploi ?
Pourriez-vous remplir ce tableau ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut