14 octobre 2019 à 22:06:33

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

credit dechu suite retard de vente

Démarré par pilippe, 17 août 2017 à 12:39:20

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

pilippe

17 août 2017 à 12:39:20 Dernière édition: 03 mai 2018 à 18:55:17 par BRUYERE »
Bonjour le forum,


Après plusieurs passages en mode visiteur, un premier message façon bouteille à la mer.


Nous nous sommes portés acquéreurs, en avril 2013, d'une maison, mon épouse et moi.


Etant déjà propriétaires d'un appartement, nous avons fait un credit relais, couvrant l'achat de la maison, le remboursement du crédit en cours de l'appartement et les frais de notaire, pour un montant total de 467 000 €.
Notre appartement, sur la base d'une estimation d'un "expert" délégué par la banque était évalué a 300 000 €, la banque a basé le relais sur 244 000 €.


Jusqu'ici...tout va bien. Sauf que, l'estimation de l'expert s'est avérée être largement trop élevée, de nombreux appartement de la même superficie que le notre se trouvant a la vente au même moment, nous nous sommes retrouvés dans la galère des ventes immo, à baisser inexorablement le prix, sans trouver d'acquéreur.


On avance en avril 2015, fin de période du relais, on obtient une rallonge de 12 mois.
L'appartement est a ce moment en vente a 240 000 €, toujours pas d'acquéreur.


Avril 2016, on rentre en contentieux, l'appartement est en vente a 230 000 €, toujours pas d'acquéreur, on négocie avec le service contentieux un plan d'attente.
Décembre 2016, le service contentieux m'indique ne plus vouloir prolonger, j'assigne la banque pour une suspension (L314-20).
27 Janvier 2017, la banque m'envoie un courrier m'indiquant que le  crédit est devenu exigible, et demande du coup 501 000 € (joie !) correspondant au montant a rembourser + 7% de pénalités.
8 février 2017, audience, l'avocat de la banque m'informe que le crédit étant déchu, on est hors cadre de l'article L314-20 et ils ne sont obligés de faire suite, après discussion, un acheteur s'étant (enfin) manifesté, on convient d'une période de 12 mois de suspension, contre le versement de 1000 € mensuels.


Fin mai, l'appartement est vendu, pour 215 000 € (champomy)...Reste grosso modo 285 000 € a rembourser, normalement jouable avec 3 200 €/mois.


Sauf que le service contentieux estime que comme le crédit est déchu, ils ne peuvent pas proposer de nouvel échéancier et que les autres banques refusent de reprendre le crédit (parce que pas d'échéancier) (info datant d'hier).


Du coup, a ce jour, tout en ayant un salaire qui normalement me permettrait d'assumer ce seul crédit (pas de revolving, pas de crédit voiture, pas de crédit travaux...), je me retrouve dans une situation ou la seule porte de sortie que je vois serait de passer en commission de surendettement, le fait d'être au contentieux rendant mon dossier inaccessible à la médiation avec la banque.




Voila, je crois avoir a peu près tout dit, le fichier des ressources est en attachement, je suis preneur de toute bonne idée, en toute honnêteté, la situation me stresse un poil, je reste positif, mais avec en plus les travaux de la nouvelle maison qui ne sont pas encore fini (on habite 20% de la maison), la tranquillité de mon sommeil est plus que menacée...


Merci d'avance a tous les forumeux  xxl!

agathe

Bonjour et bienvenue,
Pour vous aider il faut remplir le tableau en entier, toutes vos charges étant ramenées au mois.
Vos ressources doivent être le reflet de votre déclaration de ressources divisée par 12.
De plus il faut remplir les credits, notamment celui de votre nouveau logement, et decouvert en banque s'il y a lieu.

catsen

Bonjour,

Il doit y avoir 2 parties dans votre prêt??

le prêt relais qui est déchu
le prêt complémentaire qui doit encore être en cours si vous le remboursez

sinon pouvez vous préciser le montage de votre dossier?
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

pilippe

Citation de: agathe le 17 août 2017 à 13:01:36
Pour vous aider il faut remplir le tableau en entier, toutes vos charges étant ramenées au mois.
Vos ressources doivent être le reflet de votre déclaration de ressources divisée par 12.
De plus il faut remplir les credits, notamment celui de votre nouveau logement, et decouvert en banque s'il y a lieu.



J'ai mis à jour les lignes de charge (j'avais oublié l'accueil periscolaire), pour les ressources, pour le moment, on reste sur les montants indiqués (sauf si j'ai des primes en plus, mais le père noël ne passe que le 25 décembre...)


Pour les crédits, a ce jour, il n'y a que ce fameux crédit déchu, que j'ai passé dans les détails de crédits, et enlevé les  1000 € de remboursement, qui sont en fait liés à l'ordonnance, et pas du remboursement de crédit.


Citation de: catsen le 17 août 2017 à 13:20:17
Il doit y avoir 2 parties dans votre prêt??

le prêt relais qui est déchu
le prêt complémentaire qui doit encore être en cours si vous le remboursez


Ok, j'ai pas été clair...En fait, j'appelle le crédit "relais" par habitude, mais le montage précis, c'était un crédit sur la totalité de la somme, avec un différé de 2 ans pour une partie (les 244 000 €).


Du coup, c'est l'intégralité du crédit qui est déchu, le remboursement actuel de 1000 €/mois correspondant aux termes de l'ordonnance, et ne constitue pas le remboursement d'un échéancier.


Est-ce que c'est plus clair de cette façon ?


Smilysoul

Citation de: pilippe le 17 août 2017 à 14:03:33
J'ai mis à jour les lignes de charge

pas d'électricité, pas de mutuelle, pas de téléphone ni internet, pas d'assurance ? ::)
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

pilippe

arf...mauvais fichier réuploadé  :-\


2€ de tel mobile  + 42€ internet+fixe (merci free...)

bisane

Merci de joindre le "bon" tableau à votre 1er message.

Je serais vous, je continuerais à payer les 1000 €, tenterais d'épargner un peu, et laisserais venir...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

pilippe

17 août 2017 à 18:00:05 #7 Dernière édition: 17 août 2017 à 18:39:15 par Caren »
Citation de: bisane le 17 août 2017 à 16:36:57Merci de joindre le "bon" tableau à votre 1er message.

fichier mis à jour dans le premier post.

Citer
Je serais vous, je continuerais à payer les 1000 €, tenterais d'épargner un peu, et laisserais venir...

N'étant pas du tout (mais alors...pas du tout) expert de ce qui peut se passer dans cette situation, j'ai tendance a essayer d'anticiper pour éviter de me prendre des pénalités et frais supplémentaires.


Les 7% de pénalité m'ont déjà fait mal, sans parler des frais de dossier et de traitement prélevés de ci, de la et des éventuels frais d'huissier/avocat en cas de poursuites engagées par le créditeur (ou le crédit logement si l'emprunteur se retourne vers eux pour la caution).


Si vous avez des exemples, de la doc ou des infos quelconques sur ce qui peut se passer "après" cette période de moratoire et sur comment la préparer au mieux, je suis preneur à 200 %

bisane

Vous avez peu de chances d'éviter les frais et pénalités !   :P >:(

Le "moratoire" n'est que ce qu'il est : il permet de faire une pause.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

pilippe

Quelque mois après, a payer les 1000 €, épargner et laisser venir


Je n'ai pas que laissé venir (difficile en ayant un tempérament un poil anxieux), mais relancé la banque (a tous les niveaux), pour essayer de trouver une solution amiable.


A ce jour, dixit les services du contentieux (entretien tel début janvier, aucun écrit, bien entendu), on reste sur la ligne du "crédit déchu", fin de moratoire en mars 2018...


Du coup, vaut-il mieux monter un dossier, ou attendre que la banque lance des poursuites pour aviser (je suis plutôt pour la solution 1, pour tout dire, mais j'en appelle a l'expérience du forum) ?

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

pilippe

Citation de: bisane le 11 janvier 2018 à 08:56:05
Vous avez épargné combien ?



A peu près 6 000 € depuis le début du moratoire

bisane

11 janvier 2018 à 20:45:36 #12 Dernière édition: 11 janvier 2018 à 20:48:11 par bisane »
Je vous explique un peu mon raisonnement, étant précisé que la pénalité (et autres frais) est soumise à l'appréciation du juge et que votre banque ne semble pas être très pressée de vous mettre au tribunal...

Il me semble qu'il y a 2 possibilités :

1/ ils acceptent que vous mettiez votre petit pactole sur la table, et un nouvel échéancier ;
2/ au bout de ce délai, vous recommencez la même opération
3/ vous gagnez du temps, avec une CR inférieure à celle que retiendrait la BDF et vous laisse une petite marge de manoeuvre.
4/ cela vous donne par ailleurs le temps de prendre contact avec un avocat, et d'éventuellement creuser un peu cette question : déchéance du terme, échéances impayées et délais de forclusion / prescription
5/ vous serez toujours à temps de déposer un dossier de surendettement si nécessaire !  ;)

6/ vous déposez un dossier de surendettement
7/ vous demandez une vérification de créances
8/ vous bénéficierez quoi qu'il en soit sans doute d'un effacement partiel, à moins que la BDF ne décide d'un moratoire le temps que Mme trouve un emploi, et donc un revenu
9/ votre mensualité, dans l'état actuel, serait d'environ 1500 €
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

pilippe

Bonjour,


merci pour votre réponse (désolé des délais...).


En fait, suite à 3 courriers recommandés que j'ai envoyé, leur proposant justement de remettre en place un échéancier, mon inquiétude est que si j'attends qu'ils m'assignent pour déposer un dossier, cela ne fasse qu'augmenter le montant total des dettes


Vu que le crédit est actuellement déchu, si la banque se réveille le 9 mars (fin du moratoire au 8) et envoie injonction etc, j'ai peur de me retrouver coincé avant même de pouvoir faire grand chose (étant complètement novice dans toute forme de gestion juridique)

agathe


si votre moratoire se termine en mars il est urgent de redéposer.


En haut