22 septembre 2019 à 06:20:12

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Je ne sais pas ou je vais... besoin d'aide svp

Démarré par angel0402, 01 mars 2016 à 16:51:06

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

angel0402

Merci Bruyère  ;)
je reviendrai dès que j'aurais plus de détails!
A bientot

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

angel0402

Bonjour,
Je ne suis pas revenue depuis longtemps, ma fille ayant du se faire opérer du cœur, j'ai mis un peu tout ça de coté. Malheureusement, j'ai fait des erreurs.
Lorsque j'ai reçu mon 1er plan, nous l'avons contesté après avoir une assistante sociale qui nous avait dit que ce serait ingérable (remboursements demandés à hauteur de 750 euros).
Au mois de décembre nous avons reçu le plan définitif et là c'est le chaos. On nous demande un remboursement mensuel de 1140 euros. Les créanciers ont déjà ponctionnés et il ne nous reste plus rien. Nous sommes le 22 et je ne peux plus faire de courses...
Aujourd'hui que ma fille va mieux, nous revenons a la réalité et nous nous demandons ce que nous pouvons bien faire. Nous avons monté le dossier de surendettement pour pouvoir respirer et nous constatons que certaines créances sont plus élevées qu'avant... Pas de moratoire pour régler nos dettes alimentaires et des frais médicaux à prévoir encore... Ils prennent même la CAF en compte alors que je perçois une AEEH de catégorie 2, justement pour palier les frais médicaux non remboursés.
Je ne sais pas quel recours mettre en place, je suis en pleine dépression depuis l'opération de ma fille et cette situation me fusille chaque jour un peu plus. J'envisage le divorce pour simplifier les choses et redéposer un dossier, ou pire encore...
Merci de votre aide, désolée si je me suis trompée de section

Smilysoul

bonjour,
j'ai effacé votre message qui faisait doublon avec celui ci dessus et regroupé ce dernier sur votre fil ...
Vous avez contesté votre projet de plan car il vous semblait intenable et malgré cela vous avez reçu un plan définitif avec des remboursements plus importants encore ?


Pouvez vous nous donner les dates exactes de votre recours et de la réception de votre plan définitif ?


Pouvez vous remplir ce tableau afin de mieux vous conseiller ...
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

angel0402

Je vous ai renvoyé le fichier.
Nous avons rejeté le 1er plan le 13/10/2016 et nous avons reçu les nouvelles mesures imposées le 31/12/2016. Et oui la bonne surprise est qu'il est pire que ce que nous avions la première fois!

agathe

Effectivement vous êtes dans une drôle de passe.
Cependant certaines choses paraissent normales, vous ne pouvez avoir de moratoire sur des dettes alimentaires elles sont prioritaires.
Pour la CAF les prestations sont toujours prises en totalité quelque en soit l'origine.
Apres il faut déclarer dans vos charges les frais réguliers que vous occasionne votre pathologie avec justificatifs. (La BDF ne peut le savoir sî vous ne l'avez pas declare).
Les creances ont pu augmenter sî votre premier plan n'a pas été suivi jusqu'à la recevabilite du deuxieme.
Cependant l'augmentation de vos remboursements paraît importànte.
La solution serait de redeposer pour impossibilité de faire face au plan.
Il faudrait cependant ne pas avoir de nouveau retards de charge.


bisane

22 mars 2017 à 19:48:49 #36 Dernière édition: 22 mars 2017 à 19:51:38 par bisane »
Les dates de ce message ne sont pas du tout en concordance avec celles notées au calendrier...   :P (c'est Smily qui a dû la rajouter...  :P)
Le plan reçu en décembre, ce sont des mesures recommandées ?

C'est quoi, les revenus "autres" en ligne 19 ? Merci de compléter la case A19 et de joindre votre tableau à votre 1er message.
Pourquoi notez-vous "sans profession" ?

Quel est le montant de revenus retenu par la BDF ?
A combien s'élèvent vos frais hors charges courantes ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

bisane

Citation de: bisane le 22 mars 2017 à 19:48:49
Les dates de ce message ne sont pas du tout en concordance avec celles notées au calendrier...   :P (c'est Smily qui a dû la rajouter...  :P )

Donc question subsidiaire : pourquoi n'avez-vous pas contesté les mesures imposées ?  :o ???


Et courage pour votre fille, qui, j'espère, se rétablit bien !   ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

angel0402

Bonjour,
Merci pour vos réponses. Sincèrement les problèmes de santé de ma fille ont pris le dessus, c'est la raison pour laquelle nous n'avons pas pensé à donner suite quand on a reçu le courrier. C'est seulement depuis quelques jours que nous avons réaliser le problème en recevant les divers courriers des créanciers. Nous avons repris le courrier de la Banque de france et c'est seulement là que nous réalisons l'entendue du désastre. Mais plus je relis ce courrier et plus je me dis qu'il y a une erreur, car j'ai beau refaire mes comptes, moi je trouve une capacité de remboursement de 629 euros et non 1112.

Voila ce qui est écrit exactement...

"Les ressources sont évaluées à 4156€ et les charges à 3044€. Il a été déterminé un minimum légal à laisser à leur disposition de 1882€, une capacté de remboursement de 1112€ et un maximum légal de remboursement de 2274€. La commission, après examen du dossier, a retenu la mensualité de remboursement de 1112€."

Or si je fais mon calcul par rapport à ce qui est noté, si je fais la différence entre les revenus et les charges, il reste 1112€... ou est le reste à vivre? Compris dans les charges? Je ne comprends pas...

Pour répondre aux questions... il s'agit de mesures imposées. Nous sommes les 2 au chomage, moi mon CDD non renouvelé mais je fais une demande d'AJPP pour pouvoir m'occuper de ma fille à temps plein (considéré comme un congé parental) et mon mari suite à sa rupture conventionnelle suite à ses problèmes de santé. L'autre revenu correspond  son statut de VDI.

PAr exemple ce mois ci... nous avons eu 3894€ de revenus, nos charges fixes sont de 1383€. Si je considère que notre reste à vivre est de 1882€, il nous reste 629€. Nous ne pouvons pas dans ces conditions, honorer le plan convenablement, et nous nous retrouvons plus étouffés qu'avant la mise en place du dossier.

Voila, j'espère que vous me suivez dans mes comptes d'apoticaire!!



bisane

Citation de: angel0402 le 28 mars 2017 à 17:32:35ou est le reste à vivre? Compris dans les charges?

Oui, dans les 3 044 €...

Ce serait bien que vous remplissiez ce tableau;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

angel0402

Bonjour,

Je ne sais pas si je suis au bon endroit mais je tente!

En 2014, mon mari et moi avions bénéficié d'un plan conventionnel de remboursements.
Début janvier 2018, nous nous sommes séparés alors que le plan était loin d'être terminé.
Je me suis retrouvée seule avec mes enfants, sans emploi pour gérer ma fille handicapée et dans l'incapacité du moindre remboursement. Mon mari remboursant le plus qu'il pouvait mais pas tout, il ne travaille pas non plus et arrive en fin de droit pole emploi. 
J'ai donc redéposer un dossier en expliquant ma situation, même si j'espère retravailler à temps partiel, en demandant un moratoire pour me permettre de revenir à une meilleure situation financière.
J'ai déposé mon dossier le 4 mai 2018 et le 28 juin, je recevais un avis favorable de la Banque de France vers un rétablissement personnel sans liquidation judiciaire et un effacement total de mes dettes.
Aujourd'hui 11 septembre, j'ai de nouveau reçu un courrier recommandé me confirmant cette décision.

La question que je me pose c'est comment cela va se passer pour mon ex conjoint?

En effet, techniquement nous sommes toujours mariés. la procédure de divorce est en cours et nous ne sommes pas encore passés en conciliation. Bénéficie t'il donc du même régime de rétablissement personnel ou bien les créanciers vont-ils se retourner contre lui? Nous ne possédions aucun biens de valeur à part une vieille voiture que nous partageons en fonction de nos déplacements.
Bref, je m'inquiète de ce qui va lui arriver et s'il peut se retourner contre moi...

En vous remerciant pour vos éclaircissements.

Cordialement,

Angel.

garderespoir

Vous seule bénéficiez, à titre personnel et par l'intermédiaire de la procédure de surendettement, à un effacement des dettes.
Votre ex sera donc activé pour la totalité et, s'il veut se protéger, doit déposer un dossier à son nom.
Soit il sera "solvable" et dans ce cas devra payer.
Soit il bénéficiera, à son tour, d'un rétablissement personnel.

angel0402


BRUYERE

11 septembre 2018 à 14:07:15 #43 Dernière édition: 11 septembre 2018 à 17:27:58 par BRUYERE »
Bonjour angel,

c'est une bonne nouvelle et un vrai soulagement pour vous cette PRP..
Vous l'avez reçue aujourd'hui mais quelle est la date exacte de la BDF ?

En ce qui concerne votre ex conjoint, il y a effectivement un risque important que les créanciers  se retournent contre lui pour la totalité de toutes les dettes dont il est co emprunteur >:( ..Et donc pour se protéger il faudrait qu'il redépose également un dossier BDF..

La procédure de divorce étant indépendante de celle BDF, peu importe quelle est à l'heure actuelle votre situation matrimoniale : aux yeux des créanciers si l'un des 2 est défaillant, ils se tournent vers l'autre ..

Quant à se retourner contre vous, il ne pourrait le faire qu'au travers d'une éventuelle procédure civile ..

Et fil déplacé
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

bisane

Citation de: BRUYERE le 11 septembre 2018 à 14:07:15Quant à se retourner contre vous, il ne pourrait le faire qu'au travers d'une éventuelle procédure civile ..
Qui aurait peu de chances d'aboutir, compte tenu de votre insolvabilité ! ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut