18 octobre 2019 à 23:31:19

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Demande de conseil : plan en cours, dette de loyer

Démarré par Naehla, 02 janvier 2018 à 21:08:53

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

Naehla

02 janvier 2018 à 21:08:53 Dernière édition: 08 janvier 2018 à 23:18:31 par Naehla »
Bonsoir à tous


Je viens vers vous car mes parents rencontrent actuellement des difficultés pour honorer leur loyer.


Ils ont un dossier BDF qui se passe bien. Les échéances sont à jour. Ils doivent rembourser 145€ par jour.


Le soucis, c'est que de Octobre 2016 à Janvier 2017, mon père a perdu temporairement un de ses revenus. Il s'agit de la prestation compensatoire handicap. Il s'agissait d'un renouvellement et le temps de l'etude Les revenus sont suspendus. Du coup, ils ont accumule un retard de loyer conséquent.


Le propriétaire n'a pas voulu d'arrangement et nous sommes en futur procédure judiciaire.


Que pensez-vous d'un re dépôt de dossier ?


Y'a -t-il une autre solution ?


Par ailleurs, je suis caution pour mes parents et j'ai Moi-même un plan BDF qui se termine dans 2 ans. Qu'est-ce que je risque ?


Nous avons contacté une assistante sociale mais les parents gagnant bien leur vie, ils n'ont droit à rien.


D'avance merci.






bisane

Bonjour !

Citation de: Naehla le 02 janvier 2018 à 21:08:53Ils doivent rembourser 145€ par jour.

J'espère que c'est par mois !  ;D


Pourquoi les retards n'ont-ils pas été régularisés quand l'allocation a été versée ?
Le bailleur ne vous a pas encore sollicitée ?
Elle s'élève à combien, cette dette ?


Je me suis permis de modifier le titre de votre fil...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Naehla

Bonsoir


Merci pour votre retour.


Effectivement, c'est par mois.


Alors la dette de loyer avec les frais à presque 7000€.


L'absence de revenus s'est fait entre octobre 2016 et janvier 2017. Avec l'argent reçu nous avions soldé notre retard loyer mais malheureusement 2017 n'aura pas été tendre avec nous niveau imprevu.


Je joins ma situation à celle de mes parents car je vis chez eux et suis moi-même en phase de remboursement d'un plan BDF qui lui se termine dans 2 ans.


En mai j'ai eu un soucis avec les freins de mon véhicule et j'en ai eu pour 400€. En septembre, c'est au tour de mes pneus (accident pour les pneus avants, usure pour les pneus arrières). Là aussi j'en ai eu presque pour 400€. Et pour bien finir 2017, les ressorts de mes amortisseurs viennent de me lâcher et j'en ai pour 600€...  :-\  Mes parents ont quant à eux eu leur révision annuelle (qu'ils font tous'les 2 ans par souci d'eco omie) et la facture s'est élevée à presque 400€.


J'arrondis les montants. J'espere Que vous ne m'en voudrez pas.


Mes parents gagnent bien leur vie (2500€) mais le souci c'est le versement de leurs pensions de retraite. Une semaine ils touchent par ex 300€ et la semaine suivante 1000€.


Pour ce qui est du bailleur, nous nous sommes toujours manifestés en cas de problème pour montrer notre bonne foi. Début septembre, nous avions proposé un plan d'apurement que le bailleur avait accepté sans en informer le proprio. Celui-ci, furax, a fait appel à un huissier et nous avons reçu un commandement de payer.  Nous avons bien entendu contacter l'huissier pour s'arranger mais refus de celui-ci. Il nous a demandé d'emorunter. On a contacté le proprio qui nous a annoncé son envie de vendre et nous a proposé d'acheter l'appartement... ::)


Bref maintenant, nous attendons la convocation devant le juge.


Pendant ce temps, le plan de remboursement BDF se déroule sans acroc.


Une chose aussi, la taxe d'habitation fait l'objet d'une saisie sur salaire (ce qui nous convient car elle est directement payée).


Désolée pour le roman.


J'espere Avoir été claire.









bisane

Excusez-moi mais si on additionne : 400 + 400 + 600 + 400 = 1800 €
On est très loin de 7000 €...  :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Naehla

Comme je vous l'ai dit il y a une mauvaise gestion du budget mais le versement des paies n'aide pas.


Par exemple là mes parents viennent de toucher 300€. Un chèque de 200€ Pour la réparation de la voiture et un de 100€ pour les courses. Concrètement mes parents n'ont plus d'argent jusqu'au 10.


C'est là où on a besoin d'aide.


Comment faire ?


On ne dépense pas à tort et à travers... ???

bisane

Je ne porte pas de jugement !  ;)
J'essaie de comprendre d'où vient le problème et si un redépôt aurait quelques chances d'être recevable.

Pourriez-vous remplir ce tableau ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Naehla

Pas de soucis. Je ne l'ai pas pris comme ça.  ;)  Je comprends vos interrogations.


Je veux essayer de comprendre pourquoi on se laisse submerger dès que l'on a un imprévu.


Je remplis ça et vous le renvoie !


Merci





BRUYERE

Citation de: Naehla le 04 janvier 2018 à 20:32:43
Je veux essayer de comprendre pourquoi on se laisse submerger dès que l'on a un imprévu.


Le tableau correctement rempli devrait vous y aider  ;)
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

Naehla

Je n'ai pas eu le temps hier soir désolée.


Je m'occupe de ça au plus tard demain matin.


Merci




Naehla

Bonsoir

Désolée du retard.

Je viens de glisser le tableau récapitulatif dans le 1er message.

Pour rappel, mes parents remboursent déjà un plan BDF.

Merci.

agathe


Sous réserve que le tableau soit bien remplit un redepot ne serait pas à l'avantage de vos parents puisqu'ils leur seraient demandé 986 euros et non 145 euros. de plus rien ne dit qu'il serait recevable, puisqu'il y a de nouvelles dettes pour un montant important qui n'auraient pas du apparaître.
pour vous en temps que caution vous risquez d'être actionnée même en cours de plan. Il faudrait convenir d'un échéancier avec le bailleur.

Naehla

Oui c'est bien ce que je pensais.


Malheureusement, le dossier est chez un huissier et le propriétaire refuse l'arrangement.


Nous sommes en attente de la date de convocation chez le juge.


Maintenant ce qu'il faut c'est arranger la situation.


Je sais que mes parents gagnent très bien leur vie. Le problème vient du versement de leurs salaires en plusieurs fois qui complique la gestion du compte.


Comment faire ? Qui peut nous aider et nous conseiller.


Ne me parlez pas d'assistante sociale. Nous sommes allés en voir une. Elle devait nous rappeler. On attend toujours...


Merci à vous.

bisane

Citation de: Naehla le 09 janvier 2018 à 00:11:15Ne me parlez pas d'assistante sociale. Nous sommes allés en voir une. Elle devait nous rappeler. On attend toujours...

Ah ?
Citation de: Naehla le 02 janvier 2018 à 21:08:53Nous avons contacté une assistante sociale mais les parents gagnant bien leur vie, ils n'ont droit à rien.



Comment expliquez-vous que la mensualité de remboursement soit si faible ?

La bailleur vous a-t-il informée des impayés de loyers ?
Vous a-t-il réclamé quelque chose ?

Citation de: Naehla le 09 janvier 2018 à 00:11:15Malheureusement, le dossier est chez un huissier et le propriétaire refuse l'arrangement.

Ce qui ne vous empêche pas de verser une somme par mois pour diminuer la dette.

Citation de: Naehla le 09 janvier 2018 à 00:11:15Nous sommes en attente de la date de convocation chez le juge.

Lequel appréciera que vous ayez fait des efforts de paiement.
Par ailleurs, dans la majorité des cas, le juge propose un échéancier afin d'éviter l'expulsion.

Citation de: Naehla le 09 janvier 2018 à 00:11:15Le problème vient du versement de leurs salaires en plusieurs fois qui complique la gestion du compte.

Ben il va falloir établir réellement un budget auquel il faudra vous tenir...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Naehla

Bonsoir

Désolée mais je ne sais pas comment citer.

J'ai donc classé par ordre numérique.

1°/ Citation de: Naehla le Hier à 23:11:15 Ne me parlez pas d'assistante sociale. Nous sommes allés en voir une. Elle devait nous rappeler. On attend toujours...

Ah ?

Oui, et ce n'est pas la 1ère fois que nous avons une mauvaise expérience avec une assistante sociale.  La moindre des choses, c,'est d'êtr franche et ne pas promettre de rappeler. Nous savons que la situation est compliquée donc nous n'avons pas besoin de faux semblants.


2°/
Citation de: Naehla le 02 janvier 2018 à 20:08:53 Nous avons contacté une assistante sociale mais les parents gagnant bien leur vie, ils n'ont droit à rien.

Comment expliquez-vous que la mensualité de remboursement soit si faible ?
Aucune idée... Le dossier a été approuvé par la BDF. Le total de la dette n'excédait pas 20000€. C'est peut être pour cela... Mes parents ont dû vendre leur maison et partir en location.

La bailleur vous a-t-il informée des impayés de loyers ?
Une seule fois et par lettre simple.

Vous a-t-il réclamé quelque chose ?
Le remboursement du retard. Nous l'avons contacté par téléphone et par écrit pour demander un échéancier. Apparemment, le bailleur a accepté sans en réferrer au propriétaire. Celui-ci a été furax et a demandé l'intervention d'un huissier. Ce qui a conduit à l'envoi du commandement de payer. Nous nous sommes déplacés chez l'huissier et ils nous ont suggéré d'emprunter. Chose que nous ne pouvions évidemment pas faire. Il a refusé tout arrangement. On lui a encore écrit un courrier resté sans réponse. Nous sommes en attente de la convocation devant le juge.

3°/ Citation de: Naehla le Hier à 23:11:1 Malheureusement, le dossier est chez un huissier et le propriétaire refuse l'arrangement.

Ce qui ne vous empêche pas de verser une somme par mois pour diminuer la dette.
Tout à fait d'accord bien évidemment. Par contre, quelle somme versée pour éviter tout déséquilibre tout en continuant à payer le loyer mensuel ?


4°/ Citation de: Naehla le Hier à 23:11:15 Nous sommes en attente de la date de convocation chez le juge.

Lequel appréciera que vous ayez fait des efforts de paiement.
Par ailleurs, dans la majorité des cas, le juge propose un échéancier afin d'éviter l'expulsion.
Oui bien évidemment. Toutefois, j'ai vraiment peur de cet huissier. Quand nous avons donné le nom à l'assistante sociale j'ai bien vu sa grimace. Elle a essayé d'appeler pour avoir un échéancier mais sans résultat.


5°/ Citation de: Naehla le Hier à 23:11:15 Le problème vient du versement de leurs salaires en plusieurs fois qui complique la gestion du compte.

Ben il va falloir établir réellement un budget auquel il faudra vous tenir...
Qui peut nous aider à dresser un budget ? Nous conseiller ?


D'avance merci

bisane

Citation de: Naehla le 09 janvier 2018 à 22:54:21Désolée mais je ne sais pas comment citer.

C'est expliqué dans ce billet et dans celui-là.


Le montant de la mensualité de remboursement n'a rien à voir avec le montant total des dettes. Elle est établie selon des barèmes, et dans le cas de vos parents, l'écart paraît énorme entre la CR théorique et celle qui a été appliquée.

Je me répète :
Citation de: bisane le 09 janvier 2018 à 08:37:16
Citation de: Naehla le 09 janvier 2018 à 00:11:15Malheureusement, le dossier est chez un huissier et le propriétaire refuse l'arrangement.

Ce qui ne vous empêche pas de verser une somme par mois pour diminuer la dette.

Pour ce qui est du montant, selon le tableau, vous avez une grande marge. Mais comme apparemment, vous n'y arrivez quand-même pas, il est difficile de vous conseiller...
Il faudrait donner au moins 100 € par mois et vous y tenir.
Il est très rare que qui que ce soit refuse un paiement ! Ne vous fiez pas aux grimaces de l'huissier !


Citation de: Naehla le 09 janvier 2018 à 22:54:21Qui peut nous aider à dresser un budget ? Nous conseiller ?

Une conseillère en économie sociale et familiale ou une association.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut