Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement
17 décembre 2018 à 17:25:33

Mère isolée tout au fond du gouffre...

Démarré par plume57, 29 mai 2018 à 20:29:12

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

plume57

Bonsoir, je suis nouvelle sur ce forum, je vais essayer d'être aussi claire que possible afin de vous éclairer au mieux sur ma situation


je suis maman d'une petite fille de 4 ans, je me suis séparée du papa il y a bientot 2 ans. Je suis auto entrepreneur depuis 2015 et à l'époque je travaillais en tant que sous traitante pour une société américaine. Lorsque je me suis installée en 2016 et jusqu'à l'été 2017 tout se passait bien. Fin aout, la société américaine a mis brutalement fin à mon travail pour eux (l'inconvénient de la sous traitance et du fait d'être auto entrepreneur...). J'ai tenté d'autres entreprises similaires, sans succès.

Pour mes revenus, l'ARE a pris le relais -> pour explication, avant d'être maman je travaillais en cdi, j'ai ensuite eu droit au chomage pendant 2 ans, et le montant du chômage était calculé chaque mois en fonction de mon chiffre d'affaire, selon le CA que je faisais, l'ARE m'apportait un complément / ou non si mon CA était très bon, auquel cas l'ARE était reporté de mois en mois.

Etant graphiste de base, je me suis remise au graphisme et j'ai trouvé des petits clients. Arrivée fin 2017, voyant que le bouche à oreille ne marchait pas très vite et qu'il me faudrait du temps pour exploiter mon activité, je prend rendez vous avec une assistante sociale pour faire le point sur ma situation car j'arrive petit à petit vers la fin de mon chômage.

Le verdict tombe, on en vient à la conclusion que si je trouve un CDI à 35h, même en tant que mère isolée, les apl sont suspendues (donc direct 550€ de loyer à payer plein pot contre 180 avec les apl), je dois payer la nounou (oui il y a des aides mais bon... très faibles), et tout ce qu'il faut pour vivre, factures, courses... en gros on en arrive à la conclusion que pour un smic, je trime 35h par semaine pour arriver à gagner moins bien ma vie que si j'étais au RSA... C'est une sensation absolument affreuse... En gros je vois moins ma fille, et en plus je trime pour du vent. N'y voyez pas là une personne aimant vivre au crochet de l'état, ce n'est pas du tout le cas. Attendez plutot de savoir la suite.

Du coup, j'en viens à dire que travailler à mi-temps me permettrait donc de conserver certaines aides, tout en continuant de profiter de ma fille et sans avoir à dépenser d'argent pour la nounou (puisque les heures auraient pu correspondre à l'heure où ma fille est à l'école), d'arrondir mes fins de mois, bref de vivre à peu pret convenablement. C'était début décembre, je faisais mes recherches pour un travail à mi temps. Mi janvier je pars une semaine au ski avec mon compagnon, et là... je me casse la jambe, double fracture tibia péroné et depuis c'est juste (désolée du mot) le début des emmerdes.

Qui dit jambe cassée dit arret de travail. Qui dit auto entrepreneur libéral dit pas d'indemnités journalières. Je décide donc de ne pas prendre l'arret de travail malgré mon mauvais état physique mais également moral puisque j'ai appris juste avant mon départ au ski que ma maman avait Alzheimer (j'ai déjà dit que 2018 commençait bien ?). Depuis mon lit, j'ai donc réussi à trouver quelques clients, par l'intermédiaire d'amis, ou tout simplement de démarchage de ma part. Depuis janvier j'arrive à littéralement survivre en m'en sortant toujours de justesse à chaque fin de mois. Par contre, je n'ai pas d'argent à mettre de coté, le moindre pépin (voiture en l'occurrence) et c'est la misère. J'ai donc depuis le mois dernier le RSA ainsi que l'ASF, avec mes APL. j'arrive à 1000€ d'aides, c'est une véritable honte pour moi d'être autant assistée... sur les 1000€, environ 350 partent directement pour mon loyer, il me reste 200€ à payer également pour le loyer, donc 500€ pour payer factures / courses / essence. Autrement dit, tout y est passé, et encore, je me serre la ceinture.

Et enfin dernière surprise du jour : la régul de gaz me demande de payer 470€. J'ai fais opposition au virement, c'est la première fois que je m'oppose à un virement. je n'ai meme pas de quoi la payer, et mon chauffagiste m'a expliqué il y a quelques jours qu'en réalité ma chaudière était en mode confort et donc qu'elle chauffait en permanence pour que j'ai de l'eau chaude. voiiiiiiilà. je l'ignorais totalement, je ne savais meme pas que les chaudières pouvaient faire ça... Nous sommes le 29/05 et je suis à -500 sur mon compte, je vais avoir +700 d'aides autrment dit le 5/06 je serais à +200€ pour commencer le mois. je suis si basse car j'ai eu 700€ de réparation à faire sur ma voiture car tout le système de freinage de ma voiture a laché (oui, tout, et oui, 2018 ça pue.) Voilà, je ne sais plus quoi faire... je n'ai plus droit à aucun imprévu, cela fait des mois que je ne me fais plus plaisir. Trouver un cdi ne m'aiderai meme pas, je ne peux toujours pas marcher normalement donc trouver un travail meme à mi temps reste compliqué vu l'état de ma jambe, et les clients se font rares meme si je démarche comme une dingue...

en 5 mots : au secours, s'il vous plait ! :(

CcileV

Bonjour et bienvenue sur ce forum !

Comme vous le verrez en lisant les fils de discussions, il est courant que les ennuis arrivent en cascade malheureusement et c'est certain qu'il y a de quoi se décourager...

Je vous copie le msg d'accueil dans lequel se trouvent plusieurs liens vers des mines d'informations.

Étant auto-entrepreneur la procédure de surendettement nécessite une évolution de votre statut juridique mais d'autres vous l'expliqueront mieux que moi.

N.B. : vous indiquez que vous êtes mère isolée mais vous dites :
Citation de: plume57 le 29 mai 2018 à 20:29:12je pars une semaine au ski avec mon compagnon,


Il y a un truc qui m'échappe ???



Bonjour et bienvenue à vous !

1 - Tout d'abord merci de lire ces billets ! (clic sur le texte en bleu pour accéder aux informations
)

- vous n'arrivez plus à gérer votre budget : que faire
- Liens et informations utiles sur le surendettement


2 - Pouvez vous remplir le tableau se trouvant sur ce fil et le mettre dans votre premier message ? Merci d'avance !
Tableau résumant la situation financière


3 - Un peu plus long ... pouvez vous nous raconter ce qui vous a amené au surendettement ?
- cela nous permettra de mieux connaitre votre situation !
- nous vous aiderons du mieux que nous pourrons !
- Sur ce site aucun jugement ni critique ! c'est un forum d'entraide !

Prenez le temps de tout lire, de remplir ... puis de poser vos questions précises.
Nous nous efforcerons d'y répondre de notre mieux.

Le premier message que vous avez posté a permis de créer un fil de discussion qui vous est propre et sur lequel vous devrez désormais rester pour soumettre toutes vos questions (sauf exceptions que nous vous indiquerons le cas échéant).
Nous vous conseillons de mettre votre fil dans vos favoris pour y accéder facilement

Voir également  les lettres types :
lettres type (modèles)
ainsi que :
Trucs et astuces pour filtrer vos appels !!!

et pour terminer...
nous vous rappelons que vous pouvez à tout moment accéder :
- à vos messages personnels (en haut à droite de la page)

- au mode d'emploi
- au plan-guide du forum
- qu'il est toujours conseillé de se rapprocher de :
   ->  l'
association cresus
  -> ou autre  association de défense de consommateurs
  -> et/ou d'un travailleur social (conseillère ESF ou Assistante Sociale)

Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. Gandhi

plume57

Merci pour votre réponse, je vais me pencher sur tous ces liens.

Effectivement je me suis mal exprimée, j'ai pris pour (mauvaise) habitude de dire mon compagnon alors qu'il s'agit de mon petit copain plutot. nous ne vivons pas ensemble, nous avons chacun notre appartement, j'ai pris cette habitude car il s'est énormément occupé de ma fille lors de ma convalescence

bisane

Bonjour !

Elle doit bien avoir un papa, votre fille... Il ne verse pas de pension ?

Avez-vous repris contact avec votre assistante sociale ? Je n'ose pas commenter sa "conclusion", mais vous auriez sans doute droit à des aides.


Le statut d'auto-entrepreneur est en effet incompatible avec le surendettement. Il faudrait passer en EIRL.Mais je n'ai pas l'impression que votre situation relève vraiment de cette procédure, ou, mieux dit, il y a sans doute d'autres pistes à creuser avant.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut