17 octobre 2019 à 04:27:06

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Mesures Imposées et pourtant situtaion encore à risque

Démarré par MeaCulpa63, 03 octobre 2018 à 21:21:09

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

MeaCulpa63

03 octobre 2018 à 21:21:09 Dernière édition: 04 octobre 2018 à 07:51:50 par bisane »
Bonsoir à tous,

J'ai 40 ans je vis seule depuis 4 ans avec ma fille de 7 ans je n'ai que mon salaire comme ressource.
Je cumul des dettes qui ont été générées pour beaucoup par le père de ma fille quand nous vivions ensemble et elles m'avaient été cachées.
Mais il est non solvable et aux yeux des créanciers comme il a mis mon nom je suis co-débitrice même si pour certaine je n'ai même pas signé.

J'ai déposé un dossier BDF le 05/02/2018
Le 01/03/2018 il a été jugé recevable avec orientation vers des mesures imposées.
Le 27/06/2018 : Génération de l'état des dettes
26/07/2018 Approbation des mesures par la commission
31/10/2018 : Mise en application du plan.

J'ai reçu mon salaire vendredi dernier, j'avais un compte débiteur de 106€ le jour du versement de mon salaire de 2300€
j'ai payé mes charges courantes, mis en place les virement du palier 1 .

Je n'ai pas encore fais mes courses alimentaires et il ne me reste que 340€ pour le mois.
Il faut que je change mes pneus , et je passe au tribunal en février pour le père de ma fille pour abandon de famille, bien évidemment je n'ai pas l'aide juridictionnelle. Et ma protection juridique ne me couvre pas car j'ai changé d'assureur après la première décision JAF.

Ma fille est dyspraxique elle a besoin de la psychomotricienne et elle est dans une école privée avec un accompagnement dont elle a besoin pour ne pas être en échec scolaire.


Autre question dans un mois je suis sensée payer 160€ de dette à SFR pour lesquels je n'ai aucun document, ni numéro de contrat . Ils ne m'ont pas contacté et quand je téléphone aux différents numéro que je trouve sur internet je n'arrive pas à aboutir au service contentieux et ils ne me trouvent pas dans leur base par mon nom et prénom.

Avez-vous des conseils, des pistes pour m'aider, car avec un si maigre budget qui ne laisse pas place aux imprévus j'ai peur de retomber dans un mauvaise situation.

Salaire 2400€


Charges Fixes MensuellesOctobreAssurance-103,40 €Ecole (Cantine + Garderie)-190,00 €Centre de loisirs-92,00 €Nounou Mercredis matinsURSSAF /CESUGaz /Elec -81,00 €Loyer-600,40 €Internet-39,99 €Mobile-27,99 €Essence-105,00 €APRR-77,20 €Psychomotricien-120,00 €Orthophoniste-120,00 €Plan BDF-314,04 €Dépenses autre-110,00 €Entrées diversCAF115,30 €MutuelleSecuTotal Dépense-1 865,72 €Reste343,09 €


D'avance merci de votre aide . Bonne soirée

bisane

Bonjour !

Quel drôle de pseudo... >:(


Votre tableau est vide...


Comment se fait-il que votre compte était à découvert ?


Citation de: MeaCulpa63 le 03 octobre 2018 à 21:21:09mis en place les virement du palier 1 .
J'espère que vous ne l'avez pas fait pour ce mois-ci ! :P


Avez-vous déposé un dossier à la MDPH pour votre fille ?


Mettez la somme pour SFR de côté.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

bisane

PS : si le plan proposé ne vous convenait pas, pourquoi ne l'avez-vous pas contesté ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

IllicoPresto

Citation de: MeaCulpa63 le 03 octobre 2018 à 21:21:09Autre question dans un mois je suis sensée payer 160€ de dette à SFR pour lesquels je n'ai aucun document, ni numéro de contrat . Ils ne m'ont pas contacté et quand je téléphone aux différents numéro que je trouve sur internet je n'arrive pas à aboutir au service contentieux et ils ne me trouvent pas dans leur base par mon nom et prénom.
Dans le cadre d'un litige ou d'une réclamation avec SFR (bientôt renommé Altice), un client passera par trois étapes. Si la première étape, le service client de SFR, ne donne pas satisfaction au client, celui-ci pourra s'adresser au service consommateurs de l'opérateur. Si aucune solution n'est trouvée, il pourra s'adresser, en dernier recours, au médiateur des communications électroniques.
Le service client SFR
Afin de résoudre le problème rencontré avec son abonnement SFR, le client devra contacter, en priorité, le service client de SFR. Il est possible de contacter le service client, par téléphone, au 1023, muni de votre numéro d'abonné, du lundi au samedi de 8h à 22h. Sinon, le service client est joignable, par courrier postal :
SFR Service Clients
TSA 10101
69947 LYON CEDEX 20

Dans 94% des cas, les réclamations qui sont soumises à SFR sont réglées par le service client. Néanmoins, en l'absence de réponse de ce dernier dans un délai d'un mois, ou si le client estime la réponse du service client insatisfaisante, il peut contacter le service consommateurs.

Le service consommateurs SFR Altice
Si le client n'est pas satisfait de la réponse apportée, il peut contacter le service consommateurs. Ce dernier procède à une nouvelle analyse du dossier et adresse une réponse au client dans les 30 jours suivant la réception du courrier.
Afin d'assurer un traitement rapide de la demande, il est recommandé de bien mentionner ses coordonnées (Nom, Prénom, adresse) ainsi que le numéro de ligne SFR. Le courrier est à envoyer, affranchi au tarif en vigueur à l'adresse suivante :
SFR Service Consommateurs
TSA 20102
69947 LYON cedex 20

Un accusé de réception de l'opérateur sera adressé au client pour l'informer que sa demande est bien enregistrée. Lorsque tous les éléments sont réunis, SFR, futur Altice, propose une solution à son client. Si celle-ci est estimée insatisfaisante par ce dernier, il peut se tourner, en dernier recours, vers le médiateur des communications électroniques.

Le médiateur des communications électroniques
Qu'est-ce que le médiateur des communications électroniques ?
Le médiateur des communications électroniques est le dernier recours amiable qui existe. C'est vers lui que doit se tourner un client, s'il n'a pas obtenu satisfaction sur une réclamation, après être passé par le service client, puis le service consommateur.
Le but du médiateur des communications électroniques est de jouer le rôle de troisième partie et d'aider les deux premières parties (le client et l'opérateur) à trouver une solution amiable satisfaisante.
Ainsi, en 2014, 7922 dossiers sont parvenus au Médiateur, dont 3565 ont été jugés recevables. Parmi ces derniers, 3265 avis ont été rendus. Moins de 0,5% des dossiers ont été interrompus suite à une saisine du tribunal.
Saisir le médiateur suite à un litige avec SFR
Pour saisir le médiateur des communications électroniques, quand tous les recours précédents ont échoué, il est nécessaire de lui adresser un dossier. Pour cela, rendez-vous sur le site du médiateur et, dans la rubrique "Votre réclamation", cliquez sur "Créer votre dossier". Téléchargez ensuite le fichier PDF à remplir et renvoyez-le à l'adresse notée en bas du fichier. N'oubliez surtout pas de joindre, à votre dossier, toutes les pièces justificatives demandées.
Suite à la réception de votre dossier, le médiateur des communications électroniques s'engage à vous soumettre une réponse dans un délai maximum de trois mois. Il est donc important de savoir que cette démarche peut prendre du temps.
« Aimez qu'on vous conseille, et non pas qu'on vοus lοuе. »
Nicolas Boileau-Despréaux

bisane

IP, si je comprends bien, cette "dette" figure au plan...
Je doute que toutes ces explications soient très utiles à MC...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut