13 Juin 2021 à 01:22:34

Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures imposées, RP (Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

demande d'aide pour une amie ... delais de grace Art 1244-1 du code civil

Démarré par Alexandra101, 29 Juillet 2020 à 11:29:13

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Alexandra101

Bonjour à tous,
Ma meilleure amie se trouve dans une situation quelque peu similaire à Piwana. Suite à un grave accident de la circulation sur le trajet de son travail dont elle n'est pas responsable, elle est malheureusement devenue tétraplégique, dans l'incapacité de travailler et extrêmement endettée. Crédit auto, logement, étude... Je suis terriblement inquiète pour elle. Toutes ces difficultés alors qu'elle est encore jeune ! J'aimerais l'aider à obtenir un niveau d'indemnisation conforme à la gravité des dommages qu'elle a subis. Elle doit se faire opérer et les interventions chirurgicales coûtent chers, sans aides, elle ne pourra pas les faire. Comment obtenir la réparation intégrale de son préjudice ? Idem pour la demande de délais de grâce, je pense qu'elle pourrait en bénéficier, qu'en pensez-vous ?
Merci d'avance pour votre précieuse aide  xxl!

Smilysoul

bonjour,
désolé pour votre amie  :-\
pouvez vous remplir ce tableau concernant sa situation actuelle ? en attente d'avis et conseils  ;)
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

bisane

Bonjour !

Citation de: Alexandra101 le 29 Juillet 2020 à 11:29:13J'aimerais l'aider à obtenir un niveau d'indemnisation conforme à la gravité des dommages qu'elle a subis.
De la part de qui ?
Si elle n'est pas responsable, c'est à l'assurance de jouer son rôle, non ?


S'il s'agit d'un accident du travail, il ne doit pas y avoir de perte de revenus.
Pourquoi serait-elle plus surendettée qu'avant ?


Citation de: Alexandra101 le 29 Juillet 2020 à 11:29:13les interventions chirurgicales coûtent chers
Elle n'a pas de mutuelle ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

couac40

https://association-aide-victimes-france.fr/

il y a d'autres associations, au niveau départemental.

@ bisane : mon expérience personnelle permet de confirmer ce que disent les  assoc de victimes, à savoir que confier son indemnisation à un assureur revient à voir oublié ou minoré un trop grand nombre de préjudices.  

Côté mutuelle, rares sont celles qui remboursent les dépassements d'honoraires des chirurgiens, anesthétistes, médecins spécialistes. Lorsque mon fils dont le visage avait été mis à mal par un parebrise je fus ravie que ma pauvreté me donne accès à l'ex cmuc qui interdit tout dépassement d'honoraire et dispense de l'avance de frais.

@alexandra : juridiquement ce n'est pas à vous de prendre en charge le soutien à votre amie (sauf pacs...) mais à sa famille.  Qu'ils ne fassent pas l'économie d'un avocat en dommage corporel, et d'un médecin conseil expert


https://www.juritravail.com/Actualite/accident-du-travail/Id/284354

Si l'accident de trajet a été reconnu en accident du travail, l'assistance sociale de la cpam peut peut ^tre  aider aussi votre amie ou ses proches
En cessant d'être aimé on cesse d'être aimable (Henri Robert Petit, 1965)

agathe

Si elle a eu son accident sur le trajet normal du travail l'assurance de l'employeur a du l'indemniser , et elle a du percevoir une sommevimportznte,
Par contre si elle n'était pas sur le chemin normal pour aller au travail,  il va falloir se battre pour percevoir une indemnisation.
Er comme Bisane l'écrit votre amie a bien une mutuelle,

couac40

la "somme importante" n'arrive qu'après la consolidation des blessures, ce qui peut prendre beaucoup de temps quand il y a beaucoup de dégâts..... 

autres infos ici :https://www.ffa-assurance.fr/infos-assures/accidents-de-la-route-quelle-indemnisation-pour-les-dommages-corporels

En cessant d'être aimé on cesse d'être aimable (Henri Robert Petit, 1965)

Alexandra101

30 Juillet 2020 à 11:14:29 #6 Dernière édition: 30 Juillet 2020 à 18:26:26 par Alexandra101 »
Bonjour tout le monde,

Merci beaucoup pour toutes vos réponses. C'est encourageant de se dire qu'on n'est pas seul. Je vais essayer de répondre à tous vos messages.

Smilysoul, j'ai bien téléchargé ton tableau sur mon PC, j'ai commencé à le regarder, mais il y beaucoup d'informations à saisir et pour la plupart d'entre elles, je dois demander à mon amie. Je reviens vers toi dès qu'on aura tout complété.

Bisane, oui à ta première question, je pensais à l'assurance en premier lieu. Je suis d'ailleurs en train d'explorer ce site où il y a des choses intéressantes à ce sujet. Pour ta seconde question, je dois faire les comptes avec elle. Elle aurait beaucoup de crédits en cours et ne gagnerait pas assez pour tous les couvrir. Avec cet accident en plus, c'est encore plus inquiétant, car il faut couvrir les frais médicaux et les nouvelles charges inhabituelles. De plus, j'ai peur que son employeur ne finisse par l'abandonner étant donné son nouvel handicap et quid de la suite de sa carrière professionnelle...

Couac40, merci pour ces infos, je vais me renseigner au niveau des associations, je pense que c'est une bonne piste. Tu as raison, je ne suis peut-être pas la mieux placée juridiquement, mais si je peux aider je n'hésiterai pas une seconde et effectivement pourquoi pas commencer par lui payer un bon avocat, j'y pense sérieusement.

Agathe effectivement, mais j'aimerais m'assurer que c'est suffisant compte tenu de sa situation financière et à voir sur le long terme...

Conclusion : je vais en discuter avec sa famille et proposer mon aide, financièrement et personnellement. C'est une belle personne, il ne faudrait pas que cet accident lui détruise la vie.

Miles merci pour votre soutien à tous !

couac40

Citation de: Alexandra101 le 30 Juillet 2020 à 11:14:29  De plus, j'ai peur que son employeur ne finisse par l'abandonner étant donné son nouvel handicap et quid de la suite de sa carrière professionnelle...

 
si elle est en contrat à durée indéterminée, au bout d'un certain temps, quand les arrêts de travail ne pourront plus être renouvelés, il y aura une procédure de licenciement pour inaptitude professionnelle, sauf à pouvoir la reclasser dans un autre poste de l'entreprise.  Après, il peut y avoir reclassement professionnel via pôle emploi ou la reconnaissance du statut d'handicapé.
 

 
En cessant d'être aimé on cesse d'être aimable (Henri Robert Petit, 1965)