Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement
15 septembre 2019 à 21:53:20
Nouvelles:

Ce site est destiné à archiver les fils inactifs du Forum Entraide Surendettement.
Retourner au forum d'aide aux surendettés actif

Dossier recevable bdf

Démarré par Christfat, 28 mai 2011 à 20:10:25

« précédent - suivant »
En bas

Christfat

28 mai 2011 à 20:10:25 Dernière édition: 02 juin 2011 à 13:19:48 par ombrelle69 »
Bonjour voila je me présente je suis marier avec 3 enfants a charges. Nous avons déposer notre dossier le 2 mai 2011 et il a été déclarer recevable le 25 mai. Je n'es pas encore reçu le papier de la banque car ma gestionnaire ne l avez pas éditer car elle était absente. J'ai eu la reponse par téléphone et le monsieur ma dit qu elle avait demande un moratoire car je suis en congé parental jusqu'en octobre 2012 et que notre capacité de remboursement était de 750 euros. Il ma dit que le courrier on le recevrai courrant semaine prochaine.

Ma question est: jusqu'à quel date les créanciers peuvent t'il faire appel de la recevabilité?

Merci pour votre reponse.

Christfat

Comailles

Bonjour Christfat et bienvenue,

C'est une excellente nouvelle que votre dossier soit recevable.

Je ne suis pas une specialiste mais pour le delai, il me semble qu'il est de 15 jours à reception du courrier RAR de la BDF. Comme le  délai pour  receptionner un RAR est de 15 jours cela donne 15 Jours + 15 jours soit 30 jours.

Vous pourrez appeler votre gestionnaire durant ce delai pour savoir si il y a des recours ( mais sans la harceler hein ;).


Et si vous nous faisiez un petit resumé de votre histoire ( les specialistes pourrait ainsi mieux vous conseiller)

ISI

Bonjour Chrisfat,

les créanciers ont 15 jours pour faire appel de la décision de la BDF.

Ensuite, au vu de ce que vous avez posté, si un plan est établi, il semblerait que vous allez payer 750 euros répartis entre les divers créanciers jusqu'à la fin de votre congé parental et de votreretour à l'emploi donc.

A l'issue, il vous faudra re-déposer. Il sera fait le point sur votre nouvelle situation.
Nounou d'enfer!

Comailles


Buse06

Citation de: ISI le 28 mai 2011 à 20:23:03
Bonjour Chrisfat,

les créanciers ont 15 jours pour faire appel de la décision de la BDF.

Ensuite, au vu de ce que vous avez posté, si un plan est établi, il semblerait que vous allez payer 750 euros répartis entre les divers créanciers jusqu'à la fin de votre congé parental et de votreretour à l'emploi donc.

A l'issue, il vous faudra re-déposer. Il sera fait le point sur votre nouvelle situation.


D'après Christfat, la BDF demande un moratoire il n'y aura donc pas de plan mais plutôt une suspension de ses obligations contractuelles.
Oui, les officines de crédits font mal : comme les grands oiseaux rapaces, ils planent au-dessus de nous, ils s'immobilisent et nous menace.

Prôner l'éducation des crédits à taux variable et prohibitif doit être le moteur alimentant la raison, un crédit doit construire l'humanité, non la détruire

ISI

Coucou la Buse,

j'ai lu le mot moratoire... ;)
Mais aussi lu: capacité de remboursement de 750 euros. Donc pas nulle...
D'où paiements possibles... ??? :-\ :P
Nounou d'enfer!

Christfat

Merci pour vos reponses.

Effectivement ma gestionnaire m avait dit qu elle demanderai un moratoire partiel ou total.

Maintenant j attend le courrier et je reviens vous tenir au courant.

Bonne soiree,

Christfat

ISI

Nounou d'enfer!

Christfat

Bonjour,

Nous avons recu le 31 mai la réponse de la recevabilité du 25 mai de la Banque de France.

Capacité de remboursement de 759 euros pendant 24 mois puis redépot car mon congé parental sera terminer.Nous devons actuellement 74642 euros et au bout de 2 ans nous devrons 58315 euros.

Sur le projet de plan conventionnel de redressement il y a ecrit   Réponse a renvoyer avant le 15 juin 2011. doit on le renvoyer si on est ok?en RAR ou simple?

Dans combien de temps  nous saurons si c'est ok pour les creanciers?

Merci                   Bonne journée

bisane

Renvoi pas RAR,je crois... mais ça doit être indiqué dans le courrier.

Les créanciers ont le même délai que vous.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Christfat

Je vais leur envoyer la feuille et dire que nous sommes d'accord.

Si j'ai bien compris les créanciers ont aussi jusqu'au 15 pour leur envoyer l'accord?

Et Apres que se passe t il?

Merci pour vos réponses rapide.

Votre site ma bien aider dans mes démarches. Vous êtes super!!!! :D

bisane

Ensuite... s'il n'y a pas de recours, plan définitif...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Smilysoul

Citation de: Christfat le 02 juin 2011 à 12:36:22
Sur le projet de plan conventionnel de redressement il y a ecrit   Réponse a renvoyer avant le 15 juin 2011. doit on le renvoyer si on est ok?en RAR ou simple?

pour ma part courrier renvoyé en courrier simple  ;)
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

Christfat

Bonjour voila j'ai un petit problème je m explique:
J'ai demander le rachat de mon assurance vie ou il y a 173 euro dessus par cheque il ne peuvent pas le faire mais ils me l'on verser sur mon compte courant se matin qui bien sur a était pris dans le dépassement de découvert. Je passe a ma banque se matin.

Ma question est: si il ne veulent pas me le mettre sur mon livret qui est a 0 euro pour que je puisse les récupérer est ce qu'il ya une solution ou j'ai perdu cette somme définitivement?

Merci

bisane

Normalement, ils doivent vous l'accorder, puisque vous êtes recevable, et qu'ils n'ont pas le droit de se prélever.

Vous pouvez vous copier ça :
Cette suspension et cette interdiction emportent interdiction pour le débiteur de faire tout acte qui aggraverait son insolvabilité, de payer, en tout ou partie, une créance autre qu'alimentaire, y compris les découverts
Article L331-3-1 du Code de la Consommation
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut