19 janvier 2021 à 10:53:59

Nouvelles:

Ce site est destiné à archiver les fils inactifs du Forum Entraide Surendettement.
Retourner au forum d'aide aux surendettés actif


perte d'emploi et surendettement

Démarré par pegase, 14 mars 2010 à 14:27:49

« précédent - suivant »
En bas

bisane

... et rien n'empêche de prévenir la BDF...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

pegase

25 juillet 2010 à 12:13:24 #16 Dernière édition: 02 décembre 2010 à 11:58:06 par bisane »
Bonjour à tous et toutes

Je me suis enfin décidé a le faire (pas eu le choix!). Voilà la lettre qui accompagnera mon dossier.
Je me suis largement inspiré des différents courriers présents sur ce forum.

Je vous fais un copier coller ci-dessous j'attends vos commentaires et corrections au cas ou j'aurais commis une bourde dans ma saisine.

Merci à tous

Objet : Dépôt de dossier de déclaration de surendettement

Madame, Monsieur,

Par la présente, je vous transmets ce jour l'entier dossier de déclaration de surendettement me concernant.

Tous les justificatifs demandés sont joints à la présente.

En effet, ma situation financière et personnelle ne me permet plus, malgré toute ma bonne volonté, de faire face à mes créances dont la charge mensuelle est de 1163,58 €, hors charges fixes mensuelles d'un montant de785,64 € hors nourriture et essence pour un salaire brut d'environ 1790  €.
Suite à ma séparation d'avec mon ex-compagne le 1er janvier 2008, j'ai dû retrouver un logement, racheter des meubles, j'ai récupéré une partie des créances que nous avions en commun et pour ce faire j'ai sollicité les réserves d'argent mises à ma disposition que j'avais ouvert il y a de cela plusieurs années.

N'arrivant pas à redresser ma situation financière, j'ai alors utilisé d'autres réserves d'argent dont je disposais pour combler mon découvert mais à chaque fois, une nouvelle facture arrivait et me remettait dans l'embarras. Je vis perpétuellement dans l'angoisse d'une nouvelle facture ma banque m'ayant retiré mon découvert autorisé, je n'arrive plus à rembourser mes créanciers.

Pour pallier à ce découvert, je fais des demandes d'avance sur salaire régulièrement à mon employeur. Toutefois, les frais bancaires importants (agios, rejets, lettre d'information, etc...) ne me permettent malheureusement pas de redresser ma situation.
J'ai tenté à diverses reprises de faire des rachats de crédit auprès d'organismes spécialisés ainsi qu'à ma propre banque afin de diminuer de manière significative le montant du remboursement de mes échéances mais en vain.

C'est la raison pour laquelle je me tourne vers vous aujourd'hui afin de solliciter votre bienveillance dans l'étude de mon dossier.

Je me tiens à votre entière disposition pour tout complément d'information.

Dans l'attente de votre réponse quant à l'étude de ma présente déclaration, je vous confirme continuer, du mieux que je le pourrais, à rembourser mes créanciers dès que j'aurais retrouvé des ressources financières car à ce jour je ne perçois toujours pas d'indemnité chômage suite à ma perte d'emploi en date du 27 Avril 2010.

Je vous prie d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de mes sincères salutations.



à suivre ici

bisane

Hello, Pégase !
J'ai mis votre lettre dans votre fil précédent, ai changé le tout de section, et me suis permise d'en changer le titre....
J'espère que vous vous y retrouverez !  ;)

Pegase, vous parlez d'une part d'un salaire de 1790 €, puis d'une perte d'emploi....
Qu'en est-il exactement ?

Par ailleurs, il faudrait indiquer le total des sommes dûes.

Et on revoit le tout dans le détail ensuite...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

pegase

Effectivement il ne s'agit pas de salaire mais d'indemnités brutes mon ancien employeur relevant du secteur public.

Quand vous dites le montant des sommes due c'est le total de tous les prêts ? Car j'y ai indiqué le montant mensuel de remboursement.

Une question quand à CRESUS dans mon département il n'y en a pas dans l'annuaire puis-je solliciter celle d'un département limitrophe du mien assez près de mon domicile sans me faire jeter ?

Jose33120

25 juillet 2010 à 13:04:21 #19 Dernière édition: 25 juillet 2010 à 13:25:29 par Jose33120 »
Bonjour pegase,

Non n'ayez aucune crainte nous ne jetons pas les personnes qui nous demande de l'aide. Vous pouvez en effet leur téléphonner et prendre rendez vous avec eux. Ils vous donnerons de bons conseils rassurez vous.

J'ai pu lire vos différents posts et dans l'ensemble du dossier en effet il faut déposer deux dossiers un pour Madame  un pour Monsieur. votre lettre de saisine semble correcte.  Quand à votre salaire diminution ou perte d'emploi quand est il exactement ? Il serait souhaitable également comme demandé par Bisane que vous nous établissiez vos charges fixes incomprésible à vous, et votre salaire, afin d'étudier les diverses possibilités. Merci de votre comprehension.

José33120
le bonheur est au bout du chemin,
la route sera longue mais heureuse à la fin.

bisane

@ José : elles sont indiquées les charges : 785,64 €

@ Pégase : pardon de mon ignorance, mais qu'entendez-vous par "indemnités brutes" ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Jose33120

@ bisane;

hop excuse moi j'avais pas mis mes lunettes.
le bonheur est au bout du chemin,
la route sera longue mais heureuse à la fin.

pegase

Bonjour à tous et toutes

J'ai fait l'objet d'une rupture conventionnelle de CDI par mon ex employeur qui relève du secteur public. Mon contrat à pris fin le 26 avril dernier, pôle emploi et mon ex employeur se renvoyant la balle je ne suis toujours pas indemnisé depuis. Ni n'ai reçu de notification de droits.

Les seuls éléments que j'ai réussi a glaner sont une indemnité brute (avant charges sociales) de 59,66 €/jour, et un éventuel début d'indemnisation a/c du 21 Juillet. Mais je n'ai pas réussi à obtenir le taux de charge sur l'indemnité brute étant donné que mon ex employeur ancien organisme public est au régime autonome.

bisane

Alors, maintenant que les choses sont à peu près claires, revenons à la lettre....

Je pense que cette phrase a son importance, à mettre en lieu et place de votre 1ère....
Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L. 331-1 et suivants du Code de la consommation.

Ensuite :
En effet, ma situation financière et personnelle ne me permet plus, malgré toute ma bonne volonté, de faire face à mes créances dont la charge mensuelle est de 1163,58 € (pour un montant total de XXXX €).
Je touche environ 1790  € d'indemnités suite à un licenciement intervenu en Avril 2010 et mes charges fixes mensuelles s'élèvent à 785,64 € hors nourriture et essence.


Et la suite me semble convenir....
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

ISI

Citation de: pegase le 28 juillet 2010 à 17:06:49
Bonjour à tous et toutes

J'ai fait l'objet d'une rupture conventionnelle de CDI par mon ex employeur qui relève du secteur public. Mon contrat à pris fin le 26 avril dernier, pôle emploi et mon ex employeur se renvoyant la balle je ne suis toujours pas indemnisé depuis. Ni n'ai reçu de notification de droits.


Pegase, j'ai été contractuelle dans le secteur public et j'ai effectivement été dépendante d'une indemnisation de leur part, et non de pôle emploi même si tenue aux mêmes obligations d'actualisation que les autres demandeurs d'emploi...

Nounou d'enfer!

catsen

Je confirme ce que dit Isi, je travaille dans un ets public et je m'occupais de régler les allocations perte d'emploi

Les règles sont les mêmes que celles des assedic, il faut demander à votre employeur à quelle date il vous versera les allocations mensuelles et par quelle méthode vous justifierez que vous êtes toujours en recherche d'emploi (dans mon cas au départ les agents signaient une attestation sur l'honneur, ensuite on a attendu que le pôle emploi nous adresse le justificatif, puisqu'il faut malgré tout faire votre pointage sur le site du pôle emploi)

Bon courage
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

pegase

@ ISI je sais bien que l'indemnisation doit être faite par mon ex employeur, il est tout de même anormal que pôle emploi traine en longueur (ils ont "égaré" pour pas dire "jeté" mon dossier 2 fois kan même !), et que mon ancien employeur ne m'aie toujours pas fourni d'attestation de droits.

Deux autres questions me travaillent je partage mon logement actuel avec une autre personne serat elle inquiétée dans la mesure ou je dépose un dossier  étant donné que les charges du logement sont divisées à hauteur de 50 % (loyer, gaz, edf, assurance habitation, eau) entre nous.

Puis je avec un dossier de surendettement prétendre à un logement social étant donné que je dépasse, les plafonds d'attribution mais comme ils se basent sur les impôts N-2 ?

Hier j'ai eu la visite d'un huissier mandaté par une société de crédit fort courtois pour une fois qui m'a conseillé de faire le plan bdf dans ma situation et de le tenir informé. Faut dire que le support qu'il a utilisé lors de son premier passage pour me laisser un mot m'a fortement déplu (une feuille A4 avec marqué dessus ouverture judiciaire forcée etc... et en bas quelques mots griffonnés "il faut que je vous voie" j'ai pas apprécié du tout et lui ai dis que si d'aventure il recommence je transmet le tout au conseil de l'ordre ca l'a vite radoucis !).

bisane

Pas de problème pour le partage des charges locatives, Pégase : il faut juste l'expliquer en annexe.

Pour le logement social, il faudrait que vous trouviez une AS qui vous soutienne....
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

ISI

Pegase,

en cas de changement de situation, les critères d'attribution pour un logement social peuvent-être révisés et vos revenus sont recalculés avec un abattement de revenus d'environ 30%...
Nounou d'enfer!

pegase

Bon après de multiples hésitations et péripéties j'ai envoyé ce jour le dossier en LRAR.

Par contre je viens de me prendre une maxi baffe par les banques en effet ayant été fiché au FICP je ne peux d'après les différents interlocuteurs ouvrir un compte bancaire dans leur organisme !!!

J'ai pas encore rencontré le conseiller de la banque jaune mais celui de 2 autres banques qui m'ont tenu le même discours.

Une question aux pros, la banque jaune elle prends les FICP ou pas ?? Si elle prends pas c pas la peine que je me déplace au RV pris autant l'annuler tout de suite afin de ne pas perdre mon temps ni le leur !!!

Vraiment l'impression d'être un criminel quand je vois comment on est traité !!!

En haut