Menu principal

Messages récents

#1
Lettres de saisine à corriger / Pa.st : lettre de saisine
Dernier message par BRUYERE - Aujourd'hui à 11:39
Qu'est ce que vous ne comprenez pas dans cette phrase  ?:

Citation de: bisane le Hier à 22:29Peut-être que le problème essentiel, dans cette lettre de saisine, réside dans le fait que vous n'arriviez pas à vous départir d'un "je" superfétatoire...


Dernière (et un peu désespérée tentative..)  >:(


Citation de: Pa.st le Aujourd'hui à 10:57Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L. 711 - 1 et suivants du Code de la consommation.
En effet, nous nous trouvons actuellement dans l'impossibilité absolue de faire face à nos dettes.

Cette situation remonte aux années 2004, où nous souscrivons nos premiers crédits à la consommation.
N
ous avons acheté notre résidence principale en 2006 en milieu rural, où un deuxième véhicule est indispensable pour les moindres déplacements. Monsieur est alors fonctionnaire territorial et perçoit un salaire de 1800€ alors que Madame est en congés parental.


Monsieur n'a de cesse, par la suite, de tenter d'augmenter les revenus du foyer, n'évaluant pas toujours les frais engendrés par ses différentes mutations. C'est ainsi qu'il se voit contraint de cumuler loyers et crédit immobilier et de faire face à d'importants frais de transport, suite à ses mutations successives, à Troyes et Metz en 2009, Wissembourg en 2011, et finalement Charleroi en Belgique en octobre 2023.
Madame a dû, suite à des problèmes de santé, cesser son travail en septembre 2023. Elle cherche activement un emploi compatible avec son état .

Nous avons souscrit un  rachat de crédits (hors crédit immobilier) en 2008 de 45 000 €, mais n'avons pas suffisamment bien géré notre budget par la suite, ce qui a conduit Monsieur à continuer à emprunter pour maintenir notre niveau de vie, sans qu'il se rende vraiment compte de l'impasse budgétaire dans laquelle cela nous conduisait. Nous refaisons un rachat de crédit ( hors crédit immobilier) de 95000€ en 2019.
Monsieur a par la suite emprunté pour honorer les échéances, sans rien dire à Madame qui n'a été mise au courant de la situation qu'il y a une quinzaine de jours.  En mars 2024  l'étude du dossier, fait avec les personnes de Crésus,  entraîne une violente prise de conscience pour Monsieur  dont la préoccupation majeure était d'honorer les prélèvements bancaires tous les mois et de subvenir aux besoins de sa famille coûte que coûte.
Nous sommes parents de deux enfants de 19 et 17 ans qui seront en études supérieures à Strasbourg à la rentrée prochaine, pour un budget estimé à environ 900 € par mois.
Nos revenus actuels sont de 3 890 €, pour un endettement total de 258 000 €, dont 49 000 € de prêt immobilier, et des mensualités de 5 263 €.
Nos charges fixes sont évaluées à 1 215 € mensuels, dont 450 € de frais de déplacement.
Madame est détentrice d'une épargne de 10000 € ( pour les besoins des enfants ) dont nous laissons le soin à la commission de déterminer la répartition entre nos différents créanciers.

Nous nous en remettons donc à la bienveillance de la Commission de Surendettement afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle. Je tiens absolument a rembourser mes dettes et cela devra prendre plusieurs années et j'en suis bien conscient.
Nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
Nous vous remercions de votre attention et nous vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.
#2
Lettres de saisine à corriger / Pa.st : lettre de saisine
Dernier message par Pa.st - Aujourd'hui à 10:57
Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L. 711 - 1 et suivants du Code de la consommation.
En effet, nous nous trouvons actuellement dans l'impossibilité absolue de faire face à nos dettes.

Cette situation remonte aux années 2004, où nous souscrivons nos premiers crédits  a la consommation,  nous avons acheté notre résidence principale en 2006 en milieu rural, où un deuxième véhicule est indispensable pour les moindres déplacements. Monsieur est alors fonctionnaire territorial et perçoit un salaire de 1800€ alors que madame est en congés parental.

Monsieur n'a de cesse, par la suite, de tenter d'augmenter les revenus du foyer, n'évaluant pas toujours les frais engendrés par ses différentes mutations. C'est ainsi qu'il se voit contraint de cumuler loyers et crédit immobilier, ou d'importants frais de transport, suite à ses mutations successives, à Troyes et Metz en 2009, Wissembourg en 2011, et finalement Charleroi en Belgique en octobre 2023.
Madame a dû, suite à des problèmes de santé, cesser son travail en septembre 2023. Elle cherche activement un emploi compatible avec son état de santé.

Nous avons souscrit un  rachat de crédits (hors crédit immobilier) en 2008 de 45 000 €, mais n'avons pas suffisamment bien géré notre budget par la suite, ce qui a conduit monsieur à continuer à emprunter pour maintenir notre niveau de vie, sans qu'il se rende vraiment compte de l'impasse budgétaire dans laquelle cela nous conduisait. Nous refaisons un rachat de crédit ( hors crédit immobilier) de 95000€ en 2019.
Il a par la suite emprunté pour honorer nos échéances, sans rien dire à Madame qui n'a été mise au courant de la situation qu'il y a une quinzaine de jours.  En mars 2024 étude du dossier, fait avec les personnes de Crésus,  prise de conscience qui me laisse dans un état psychologique déplorable... . 

Mon épouse n'était pas au courant de tout ces crédits. 
Ma préoccupation majeure était d'honorer mes prélèvements bancaires tous les mois et de subvenir aux besoins de ma famille coûte que coûte. J'ai "caché" tous ces crédit a mon épouse..

Nous sommes parents de deux enfants de 19 et 17 ans qui seront en études supérieures à Strasbourg à la rentrée prochaine, pour un budget estimé à environ 900 € par mois. 
Nos revenus actuels sont de 3 890 €, pour un endettement total de 258 000 €, dont 49 000 € de prêt immobilier, et des mensualités de 5 263 €.
Nos charges fixes sont évaluées à 1 215 € mensuels, dont 450 € de frais de déplacement.
Madame est détentrice d'une épargne de 10000 € ( pour les besoins des enfants ) dont nous laissons le soin à la commission de déterminer la répartition entre nos différents créanciers. 

Nous nous en remettons donc à la bienveillance de la Commission de Surendettement afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle. Je tiens absolument a rembourser mes dettes et cela devra prendre plusieurs années et j'en suis bien conscient.
Nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
Nous vous remercions de votre attention et nous vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.
#3
Lettres de saisine à corriger / Pa.st : lettre de saisine
Dernier message par Pa.st - Aujourd'hui à 10:56
Bonjour, 
oui recheter par le 2 eme... d'ou l"oublie"...
donc je le mentionne pas?
#4
Merci bisane.

je vais réfléchir à quel méthode de remboursement je choisirai.
#5
Hélas comme je l'avais précisé à bisane je n'ai pas pu être présent
#6
Comment s'est déroulée l'audience ?
#7
Délibéré le 4 septembre 
#8
Citation de: bisane le Aujourd'hui à 07:15Merci pour ton passage, Couac ! ;)

Espérons en effet que le bien se vende vite... et que la banque se montre raisonnablement patiente ! xxl! xxl! xxl!


Citation de: Aurelie.cm le Aujourd'hui à 00:09Nous n'aurions pas dû payer la caution?
Je posais juste la question ! :P
Car en payant, vous n'aurez plus de moyen de défense.

Citation de: couac40 le Hier à 23:582/ a priori compte tenu du patrimoine immobilier de la sci et du votre (maison perso), l'actif global a des chances d'être supérieur au passif auquel cas irrecevabilité automatique du dossier bdf pour absence de surendettement
Mais ça ne coûte rien de le tenter, car la BDF peut, elle, accorder un moratoire !  ;)
L'inconvénient pour vous serait, si vous êtes recevable et en fonction de vos projets, d'être fiché au FICP.

Citation de: Aurelie.cm le Hier à 11:32du coup les créances ne sont pour le moment plus honorées.
Il y en a plusieurs ?

Pour votre information, bien que, en effet, ce ne soit pas applicable en l'état, sauf pour vos propres crédits (personnels, donc) : Délai de grâce crédit (moratoire, révision des intérêts) - L314-20 du code consommation

Le courrier de menace pour récupérer la caution nous a fait paniquer, du coup comme il nous restait un peu d'épargne on a payé pour être tranquille... 😢


Ok donc à voir pour le surendettement... le fichage et les restrictions de paiement seraient de gros inconvénients mais moins qu'une saisie ou autre de la part du banquier.

Pour les créances, non juste le prêt bancaire et assurance. Le reste a été payé.

Merci de vos réponses et de votre soutient 🙂
#9
Citation de: couac40 le Aujourd'hui à 01:05votre question me fait prendre conscience que ..... le délai de grâce s'applique pour les crédits à la consommation, donc pour une caution liée à un prêt professionnel ..... c'est raté,  j'ai écrit trop vite ffouR

Ceci mis à part, donc si la banque appelle la caution, il faudra  attendre la première mesure d'exécution qu'elle diligentera  et à ce moment là, saisir le juge de l'exécution pour demander des délais de paiement sur 24 mois (avec une mensualité faible sur les 23 premiers et le solde à la 24ème, toujours en argumentant la vente probable de l'immeuble ) 

Avocat obligatoire...


D'accord merci beaucoup pour vos explications. Nous angoissons pas mal et nous nous sentons seuls...le fait de pouvoir avoir des conseils ici ça soulage un peu :-)

Pour le recours en grâce, je comprends mieux pourquoi je n'ai trouvé des infos que pour des crédits conso (j'ai regardé un peu internet cette nuit)
#10
Juste qu'ils abusaient avec beaucoup de pub. Même la je leur doit des écheances et je reçoit des mails. 
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures imposées, RP (Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de courriers), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement, huissiers et saisies