05 juillet 2020 à 13:52:57

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Choix d'EDF malgré une dette dans le dossier de surendettement, possible?

Démarré par kev76, 25 mai 2013 à 01:04:19

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

kev76

Bonjour,
J'espère que je poste dans la bonne rubrique...
Voilà, ma copine et moi allons déménager pour le 24 juin. Il faut donc passer par le choix des fournisseurs d'énergie, et étant chez EDF en ce moment, elle souhaiterait continuer son contrat chez eux.
Cependant, j'ai posé un dossier de surendettement (à mon seul nom) où figurait une dette d'EDF de 459€. Le dossier a été déclaré recevable, donc la créance d'EDF est bloquée.

Je me pose donc cette question: Si l'on choisit EDF et que je mets mon nom dans le contrat, peuvent-ils me refuser la fourniture d'électricité, ou vont-ils me mettre en tarif spécial?
J'ai eu malheureusement le même problème avec le service des eaux, est-ce la même chose que pour EDF?

Merci d'avance pour votre réponse.

Persévérance

Bonsoir et bienvenue  ;)

Pour l'eau on vous a refusé un contrat ou appliqué un tarif spécial ? ???
Je vais finir par réussir à essayer d'arriver de ne plus paniquer dans le vide

kev76

Bonjour, et merci de ta réponse.
Alors en fait je n'ai pas fait le déménagement encore, je pose cette question en prévision histoire de ne pas me retrouver coincé. Pour le cas des eaux je me suis mal exprimé, je disais juste que cette "peur" que l'on me refuse EDF, est aussi présente pour l'eau. En clair je pose la même question pour les deux organismes  :D.
Merci :)

bisane

Je crois que le mieux est de leur poser directement la question !  ;)
S'ils sont réticents, faites un "contrat" entre vous...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

sudlatino


kev76

15 avril 2015 à 17:14:42 #5 Dernière édition: 15 avril 2015 à 17:26:16 par biquette59 »
Bonjour à tous, j'espère que je poste dans la bonne section.

Je me permets de vous poser une question, qui, je vous avoue, me stresse un peu. Cependant, je dois vous exposer rapidement mon cas.


En 2012, je dépose un dossier de surendettement suite à plusieurs dettes et erreurs "de jeunesse". Celui-ci est déclaré recevable en octobre 2012. J'ai un compte à la caisse d'Epa***e, avec un découvert de 221€ non autorisé (avant, j'avais 300€ d'autorisés, on m'a interdit de découvert autorisé avant que je dépose le dossier). Peu de temps avant, on m'avait ordonné la clôture de mon compte (en septembre 2012) "dans le délai contractuel" et demandé de rendre mes formules de chèques et ma CB. Entre-temps, le dossier est validé, je conserve mon compte, sauf qu'en novembre, mon compte semble fermé: plus d'accès au compte en ligne, CB bloquée (en même temps, j'étais à découvert, puisque l'on ne m'a pas transféré mon découvert sur un autre compte pour pouvoir utiliser mon compte...). Avec la Banque de France qui me donne le formulaire de droit au compte, je passe à la Banque Pos***e, avec qui je n'ai aucun problème.

En décembre 2014, je commence à recevoir des mises en demeure de la part de plusieurs organismes: je croyais que la BDF, à l'issue du moratoire de 24 mois, allait me renouveler mon plan. Je dépose donc un nouveau dossier, recevable, avec un plan de redressement personnel sans liquidation judiciaire.

Le problème est celui-ci: je reçois aujourd'hui un courrier de la Caisse d'Epa***e m'informant de la clôture du compte que j'avais, et me "met en demeure" de rendre mon chéquier et ma CB. Or, étant donné que ça fait deux ans, j'ai détruit chéquier et CB il y a longtemps. Je pense que mon erreur est ici, et j'aurais dû rendre mes moyens de paiement, mais j'avoue ne pas y avoir pensé.

Je viens donc de répondre par courrier que ces moyens de paiement ont été détruits il y a longtemps, et j'ai également expliqué le fait que mon compte était inopérant, puisque j'ai dû changer de banque.
Ma question est celle-ci: Quels sont les risques que j'encours pour avoir détruit ces moyens de paiement par moi-même, et du coup, de ne pas pouvoir les rendre à la banque?

Je précise que bien évidemment, pour la CB, celle-ci doit être expirée depuis longtemps. Sur un site, il est expliqué que la législation impose à la banque de récupérer les formules de chèques, mais que le client ne risque rien si il ne les rend pas, et sur un autre site, il est écrit que la banque peut bloquer une provision de 15€ par formule non utilisée pendant un an. Du coup je ne sais pas qui croire, et j'ai peur que cela ait des incidences vis à vis du dossier de surendettement, ou que l'on me réclame des sommes astronomiques à cause de ça.

Merci d'avance pour votre réponse.

Smilysoul

messages regroupés, merci de rester sur ce fil pour poser vos questions ...
Il fallait déposer un nouveau dossier 2 mois avant la fin de votre moratoire
pouvez vous nous donner les dates exactes de votre dossier ?

si vous avez détruit vos chéquiers et CB je ne pense pas que cela a de l'importance  ;)
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

agathe


kev76

D'accord, je ne savais pas que je devais rester sur ce fil :) .
Je ne savais pas que je devais déposer un nouveau dossier, mais ce problème est réglé puisque j'en ai redéposé un, et il est recevable, avec redressement personnel sans liquidation judiciaire. J'ai reçu ce document il y a un mois et demi, depuis je n'ai plus de nouvelles, mais je pense que je dois attendre.
Merci pour votre réponse, ça me rassure que le fait d'avoir détruit par moi même chéquier et CB ne soit pas grave.
Pour les dates : 1er dépôt le 24/08/2012, recevable le 13/09/2012.
                         Redépôt le 4 février 2015, déclaré recevable avec procédure de rétablissement personnel sans liquidation judiciaire le 24 février 2015.

Smilysoul

L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

kev76

Salut à tous.
J'ai reçu aujourd'hui un courrier de la BDF m'informant que la PRP se mettait en place et que les créanciers ont 15 jours pour contester la décision d'effacement des dettes auprès du tribunal d'instance. Cela est, je pense, une bonne nouvelle, mais les créanciers contestent-ils toujours ? Dois-je aller obligatoirement au tribunal pour me défendre si une audience a lieu?
Merci

Persévérance

Les recours ne sont pas systématiques non et donc pas obligatoirement de juge  ;)
Je vais finir par réussir à essayer d'arriver de ne plus paniquer dans le vide

kev76

D'accord, j'ai plus qu'à croiser les doigts alors ! :)
Par contre j'ai vu un sujet sur le recours, qui apparemment n'existe plus depuis 2014. Est-ce la même chose? Je suis un peu perdu avec tout ça  :-\

bisane

C'est la contestation de l'orientation qui n'est plus possible.
La contestation des recommandations de PRP restent possibles, mais sont assez rares !
Comptez un délai d'un mois avant d'être certain qu'il n'y en a pas, car il faut aussi compter le délai pour aller retirer le RAR...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

kev76

Merci pour ta réponse ! Plus qu'à attendre...
Aujourd'hui j'ai reçu un courrier de la cai**e d'épa***e, un genre de réponse au courrier que je leur ai envoyé pour dire que je n'avais plus de carte à leur remettre, mais une réponse peu agréable. Et bien figurez vous que j'ai reçu un relevé de mon ancien compte (que je croyais fermé puisque je n'y avais plus accès, et je ne recevais plus de courrier chez mes parents), avec toutes les opérations depuis le 20/10/2013.

Ils me comptent 145€ de frais bancaires et cotisations, dont le bouquet liberté  (fin 2013, 7,90/mois, remboursé de la moitié à chaque fois; en 2014, 8,18€ et en 2015, 8,32€), des intérêts débiteurs tous les trois mois, et le 26 mars, des frais de lettre compte débiteur que je n'ai jamais reçu (peut être n'avaient ils pas encore ma nouvelle adresse mais quand même, 11,36€ pour un bout de papier et un timbre faut pas abuser !)

Le pire, c'est que je croyais ce compte fermé, je ne m'attendais pas à ce qu'ils continuent à prélever des frais de compte (carte bancaire )  alors que je ne pouvais plus utiliser de compte parce que ces idiots ne voulaient pas me retirer mon découvert pour me le mettre sur mon livret A, et puis je n'ai jamais reçu ma nouvelle CB puisque je ne leur ai jamais donné ma nouvelle adresse, je l'ai laissée à l'adresse de mes parents qui ont déménagé en juin 2013..

J'ai la haine contre eux et je m'en veux aussi de ne pas avoir fait la demande de fermer le compte au cas où  :-\ .
Même si ma dette risque d'être épurée, je serai outré que l'état ait à payer des sommes que je trouve injustes, à des banques qui s'en mettent suffisamment dans les poches !
Vous trouvez ça normal, vous ? D'ailleurs je viens de vérifier, en tapant mes identifiants clients (mes anciens, qui le sont encore vu que mon dernier relevé reçu aujourd'hui le mentionne), on me dit que cet identifiant n'existe pas ! Y'a bien un problème ?! C'est quand j'ai vu cela fin 2012 que j'ai décidé de changer de banque parce que je croyais qu'il était bel et bien fermé.
Merci pour votre réponse.

En haut