Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement
19 octobre 2018 à 09:24:29

Renseignements pour remplir le tableau

Démarré par Sansous, 15 septembre 2017 à 05:25:48

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Événements liés 

En bas

Sansous

15 septembre 2017 à 05:25:48 Dernière édition: 29 septembre 2018 à 18:03:05 par BRUYERE »
Bonjour,
Je me suis inscrite tôt ce matin (insomnie!) et j'ai téléchargé le tableau.
J'aurai besoin d'infos complémentaires pour bien le renseigner.
Nous avons un prêt immobilier à 2 paliers qui se compose d'un prêt conventionné (reste 13 ans 1/2 de remboursement) + un PTZ (reste 27 mensualités).
Comment indiquer séparément ces 2 prêts immobiliers dans le tableau ?
Pour ce qui est des autres crédits, faut-il remplacer "crédit" par le nom des organismes ?
Merci par avance pour votre aide.

Sansous

Suite à mon précédent message, j'ai oublié de vous préciser que l'assurance de notre prêt immobilier est également prélevée séparément, donc nous avons 3 prélèvements mensuels pour l'immobilier.


bisane

 Bonjour et bienvenue à vous !

1 - Tout d'abord merci de lire ces billets ! (clic sur le texte en bleu pour accéder aux informations
)

- vous n'arrivez plus à gérer votre budget : que faire
- Liens et informations utiles sur le surendettement


2 - pouvez vous remplir le tableau se trouvant sur ce fil et le mettre dans votre premier message ? Merci d'avance !
Tableau résumant la situation financière


3 - Un peu plus long ... pouvez vous nous raconter ce qui vous a amené au surendettement ?
- cela nous permettra de mieux connaitre votre situation !
- nous vous aiderons du mieux que nous pourrons !
- Sur ce site aucun jugement ni critique ! c'est un forum d'entraide !

prenez le temps de tout lire, de remplir ... puis de poser vos questions précises.
Nous nous efforcerons d'y répondre de notre mieux.

Voir également  les lettres types :

lettres type (modèles)
ainsi que :
Trucs et astuces pour filtrer vos appels !!!

et pour terminer...
nous vous rappelons que vous pouvez à tout moment accéder :
- à vos messages personnels (en haut à droite de la page)

- au mode d'emploi
- au plan-guide du forum
- qu'il est toujours conseillé de se rapprocher de :
   ->  l'
association cresus
   -> ou autre  association de défense de consommateurs
   -> et/ou d'un travailleur social : conseillère ESF ou Assistante Sociale



Mettez le total des sommes restant dues et des mensualités.
Pour l'assurance, mettez là plutôt dans la partie charges.

Vous pouvez "nommer" les créanciers avec des surnoms.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Sansous

15 septembre 2017 à 11:07:27 #3 Dernière édition: 15 septembre 2017 à 14:48:53 par Caren »
Merci pour votre réponse. J'ai complété le tableau que je joins à ce message.

Voici un résumé de notre situation.
Nous vivons avec des difficultés financières depuis 2005. Mon conjoint travaillait alors dans la fonction publique, j'étais pour ma part à mon compte depuis 10 ans (statut d'artisan). Mon chiffre d'affaire ne me permettant plus de régler mes charges et de me verser un salaire convenable, j'ai pris à contre-cœur la décision de déposer le bilan.

Suite à cela, j'ai sombré dans une dépression et je n'ai pas eu la force de chercher un nouvel emploi. Etant artisan je n'avais pas le droit au chômage. Nous avons tout de même décidé d'essayer de nous en sortir avec le seul salaire de mon conjoint.

Il percevait à l'époque environ 2.000 €, nous étions locataires et avions 4 prêts (2 renouvelables et 2 perso). On ne partait plus en vacances, on limitait les loisirs et sorties, on achetait tout en discount. Dans les moments difficiles on jonglait avec les prêts. On a été fiché FICP puis défiché.

En 2011, nous avons reçu un petit héritage familial qui nous a permis de rembourser par anticipation 2 de nos prêts et rééquilibrer un peu notre budget. Du coup, étant donné que nous en avions un peu assez d'être locataires, nous avons décidé d'acheter. La banque nous a consenti un prêt lissé à 2 paliers : 1 prêt conventionné remboursable en 19 ans + 1 PTZ remboursable en 8 ans. Elle nous a de plus consenti un prêt personnel englobant les frais d'agence immobilière, les frais de notaire, le rachat des 2 prêts qui nous restait + 7000 € pour des travaux à faire dans notre nouvelle maison (soit un total de 27000 €). C'est le prêt B*M dans le tableau.

La banque nous a aussi octroyé sans que nous lui demandions un prêt renouvelable de 6.000 € en nous disant que si on n'y touchait pas, il ne nous coûterait rien ! Les premiers mois tout s'est bien passé, on continuait à vivre simplement, on arrivait tout juste à boucler les fins de mois mais on était heureux d'avoir notre maison à nous.

Puis les soucis ont commencé. On a découvert des vice cachés et malfaçons au niveau du gros œuvre de notre maison. Nous avons pris un avocat pour engager une procédure judiciaire à l'encontre des vendeurs (procédure toujours en cours à ce jour). Nous avons commencé à piocher dans le prêt renouvelable. Puis les tuiles se sont accumulées.

L'un de nos chats s'est cassé une patte, 2 opérations, l'os ne s'est pas resoudé, amputation. Près d'un an de véto soit 2.000 €. Ensuite vint le tour de notre voiture, vieille et usée, qui tombait en panne tous les 4 jours. Egalement plus de 2.000 € de réparation en moins d'un an. Aujourd'hui elle est à bout de souffle et on ne peut même plus la faire réparer ! En 2015, c'est notre second chat qui a eu des problèmes de santé (occlusion intestinale). Encore une lourde facture et depuis il doit suivre un régime spécial (+ de 30 € le paquet de croquettes). Et je ne parle pas de la machine à laver qui nous lâche quand ce n'est pas le moment, l'ordi trop vieux pour accéder à internet et qu'il faut remplacer, etc...

En mars 2016, mon conjoint fatigué de 42 ans de travail a pris sa retraite, soit une baisse de revenus de + de 800 €/mois. Cette accumulation de tracas nous a conduit à prendre de nouveaux prêts pour pouvoir payer ce qu'on devait (et pour avoir ces prêts on a évidemment affirmé aux organismes qu'on en avait pas d'autres).

Nous n'avons aucun retard à ce jour mais cela va commencer dès le mois prochain. Depuis juillet, les impôts nous font une saisie sur la retraite pour des impayés de l'an dernier (450 €/mois, cela se termine en octobre). Nous ne pourrons pas régler les 3 impôts de cette année (IR, TH, TF).

Voilà où nous en sommes. C'est un peu long et embrouillé, je m'en excuse.

Durant toutes ces années de galère nous avons fait en sorte de ne pas avoir à déposer un dossier de surendettement espérant qu'un peu de chance nous tomberait dessus mais là nous n'y croyons plus, nous baissons les bras, fatigués et découragés.

Caren

Bonjour,

Pour commencer, j'ai aéré votre texte car sans retour à la ligne, ça devient vite illisible...

Vous concernant, êtes-vous à la retraite ? Vous n'avez strictement aucun revenu ? Le tableau indique 0 !

Je poursuis sur le tableau :
- Vous n'avez pas de mutuelle ?
- Vous n'avez pas indiqué votre retard d'impôts !
- Quand exactement avez-vous souscrit votre dernier crédit ?

Et le tableau, une fois modifié, sera à joindre à votre tout 1er message...

Sansous

Je ne suis pas à la retraite et je n'ai aucun revenu.


Nous n'avons pas de mutuelle.


Dans le tableau j'ai indiqué le montant des impôts sur le revenu que nous ne pourrons pas régler, la date limite étant aujourd'hui.
Nous n'avons pas encore reçu les avis d'imposition pour la TH et la TF.


Nous avons demandé une augmentation d'un prêt renouvelable en juin et nous piochons dedans chaque mois.


J'ai joins le tableau à mon 1er message comme demandé.

Caren

Citation de: Sansous le 15 septembre 2017 à 11:07:27
Depuis juillet, les impôts nous font une saisie sur la retraite pour des impayés de l'an dernier (450 €/mois, cela se termine en octobre).

Vous avez bien un retard d'impôts, en plus de ceux de cette année !

Sansous

Oui, mais il va être régularisé fin octobre car les impôts ont fait une saisie arrêt sur la retraite.
Depuis juillet, 450 € sont automatiquement retirés chaque mois du montant que nous touchons d'habitude.
La ponction a déjà été faite 2 fois (juillet et août). Il reste septembre et octobre.

bisane

Il paraît urgent de révoquer les prélèvements autres qu'immo !

Ne pourriez-vous pas songer à rechercher un emploi ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Sansous

Lorsque nous avons acheté nous avons pris une caution.
Après 3 mensualités impayées la caution prend le relais et paye la banque à notre place.
Nous envisageons donc de nous en servir.
Qu'en pensez-vous ?

agathe

La caution vont devenir le creancier et se retourner contre vous pour récupérer.

Caren

Pensez-vous que la caution va payer jusqu'en 2030 ?

Citation de: bisane le 15 septembre 2017 à 18:23:17
Ne pourriez-vous pas songer à rechercher un emploi ?


Bing avec Agathe...

Sansous

Il ne faudrait pas croire que nous sommes des idiots. Nous aussi nous avons un peu été à l'école, nous savons lire et écrire!


Pour le travail, nous ne vous avons pas attendus pour y songer, mais non ce n'est pas possible....


Que connaissez-vous de notre vie pour vous permettre de nous juger ?

bisane

Où avez-vous vu que quelqu'un vous jugeait ?  :o :o :o
On essaie juste de comprendre votre situation pour vous aiguiller au mieux, en anticipant aussi un peu la manière dont la BDF pourrait appréhender votre dossier si vous veniez à déposer..




Citation de: Sansous le 15 septembre 2017 à 19:02:32
Lorsque nous avons acheté nous avons pris une caution.
Après 3 mensualités impayées la caution prend le relais et paye la banque à notre place.
Nous envisageons donc de nous en servir.

Ce n'est pas à vous d'activer la caution mais à votre prêteur.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Sansous

Lorsque la procédure judiciaire sera terminée, nous mettrons notre maison en vente.


Nous cherchons une solution qui nous permette de tenir jusqu'à ce qu'elle soit vendue, ce qui ne se fera pas du jour au lendemain étant donné les travaux à prévoir pour la remettre en état.


Notre avocat nous a appris hier au soir que nous allons toucher quelque chose en dédommagement mais nous n'avons pas plus de détail pour l'heure.

En haut