28 Novembre 2021 à 15:22:10

Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures imposées, RP (Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

refuser ou accepter le plan proposé par la BDF

Démarré par BB-AR-66, 17 Septembre 2020 à 21:48:40

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

BB-AR-66

17 Septembre 2020 à 21:48:40 Dernière édition: 03 Octobre 2020 à 10:41:35 par bisane »
Bonjour,

Merci pour l'attention que vous porterez à mon cas, qui n'est malheureusement pas isolé, mais qui semble tellement insoluble que je me fais un devoir de réussir à surmonter l'épreuve.

Contexte du jour :

Je dois "refuser" ou "accepter" le plan proposé par la BDF, il ne me reste que 7 jours (24 septembre 2020).

Vente forcée de mon bien immobilier :
Le montant de mes revenus est faux (ils se sont basés sur mon avis d'impôt 2019 sur mes revenus de 2018)
et le délai accordé, 12 mois, avant de m'obliger à vendre mon bien immobilier pour solder mes dettes, me semble un peu court pour tenter de redresser mon entreprise ou de trouver un emploi cohérent vis à vis de mes capacités, diplômes, expérience et salaires envisageables afin de rembourser ma dette.

Ils me proposent une mensualité de 184,50 euros sur 965 euros de RSA touché chaque mois (avec un 3ème enfant à venir dans les 4 prochaines semaines). Toutefois, je n'ai a priori pas de règlement mensuel à faire, cette somme serait alloué aux dettes "hors procédures".

J'aurai aimé pouvoir financer les travaux de rénovation de mon appartement qui est actuellement vacant et pas en état d'être habité, loué ou même vendu dans de bonnes conditions (il vaut environs 120000/130000 Euros). L'agence immobilière m'a fait signé un mandat exclusif (qui était demandé par la BDF) pour un montant de 90 000 euros net vendeur car l'appartement est en travaux (nu)...

Soit je vendrais mon appartement pour solder l'ensemble de mes dettes (64000 euros brut, peut être un peu moins en révisant, créancier par créancier, les montants exigés qui doivent inclure à date des frais et autres intérêts...

J'ai aussi un problème (le serpent se mord la queue) vis à vis de mon permis et mon véhicule.

Je dois payer 2* 180 euros de contraventions majorées pour retirer le blocage administratif qui me permettrait de vendre mon véhicule. Il y a 4 autres contraventions de ce genre (radars automatiques) pour un total de 826 euros. J'ai peur qu'ils me retirent les points si je paye ces amendes, c'est la raison pour laquelle j'ai demandé mon relevé d'information intégral pour voir quels points restent à retirer...

Je ne peux pas payer ses amendes sans me mettre en danger financièrement, a priori étant donné ma situation, surendettement et RSA, je peux demander une "remise gracieuse"... portera t-elle sur l'intégralité des sommes j'en doute...

La CAF et Pôle Emploi me proposent de financier une partie des réparations en cours sur mon véhicule qui est dans un garage, mais ils me demandent le papillon vert de l'assurance, assurance qui est arrêtée depuis mars2020 car je ne voulais pas la payer pour rien... si je m'assure qu'à partir de novembre 2020, ma prime d'assurance passe de 75 à 50 euros par mois...

Je ne connais pas trop les recours possibles, si je dois attendre novembre pour assurer le véhicule, obtenir l'aide financière pour le réparer et de récupérer le RII afin de m'assurer de ne pas perdre mes 3 derniers points... ou si je dois lancer les procédures dès maintenant en bénéficiant d'autres aides vis à vis de ma situation...

L'idéal pour moi est d'obtenir le déblocage administratif sans avoir à payer mes contraventions majorées pour le vendre au plus offrant afin de financer l'achat d'un autre véhicule (plus familial et moins onéreux).

bisane

Merci d'avoir posté sur le forum ! ;)

Si je puis me permettre, votre message est quelque peu contradictoire...


Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40Le montant de mes revenus est faux (ils se sont basés sur mon avis d'impôt 2019 sur mes revenus de 2018)
J'imagine qu'ils sont désormais inférieurs ?
Comment, dès lors, pourriez-vous faire ceci ? :o ???
Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40J'aurai aimé pouvoir financer les travaux de rénovation de mon appartement

Quelles sont les dettes hors procédure ? Les amendes ?

Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40un mandat exclusif (qui était demandé par la BDF)
Je suis très très étonnée ! :P

Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40Soit je vendrais mon appartement pour solder l'ensemble de mes dettes (64000 euros brut,
Et il vous en resterait encore "un peu"... Ce ne serait déjà pas si mal, non ?

Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40peut être un peu moins en révisant, créancier par créancier, les montants exigés qui doivent inclure à date des frais et autres intérêts...
Ben ça... il aurait fallu le faire valoir en contestant l'état détaillé des dettes. C'est désormais un peu tard, me semble-t-il... :-\


Si des points de votre permis devaient être retirés, ils le sont déjà !
Le paiement ou non des amendes n'a aucune influence là-dessus.

Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40Je ne peux pas payer ses amendes sans me mettre en danger financièrement, a priori étant donné ma situation, surendettement et RSA, je peux demander une "remise gracieuse"... portera t-elle sur l'intégralité des sommes j'en doute...
Je crains que vous ne nourrissiez des rêves quelque peu irréalistes...

Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40si je m'assure qu'à partir de novembre 2020, ma prime d'assurance passe de 75 à 50 euros par mois...
Pour quelle raison ? ? ? :o ???


Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40L'idéal pour moi est d'obtenir le déblocage administratif sans avoir à payer mes contraventions majorées pour le vendre au plus offrant afin de financer l'achat d'un autre véhicule (plus familial et moins onéreux).
Il vaut si cher que ça, votre véhicule actuel que vous ne pouvez pas réparer ?
Quoi qu'il en soit, si vous souhaitez le vendre, il faudra en demander l'autorisation à la BDF.


En fonction de vos réponses, d'autres questions suivront sans doute ! ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

noirkate

Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40le délai accordé, 12 mois, avant de m'obliger à vendre mon bien immobilier pour solder mes dettes, me semble un peu court pour tenter de redresser mon entreprise
De quelle entreprise s'agit il ???
La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.

BB-AR-66

Citation de: bisane le 18 Septembre 2020 à 07:13:44Merci d'avoir posté sur le forum ! ;)

Si je puis me permettre, votre message est quelque peu contradictoire...


Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40Le montant de mes revenus est faux (ils se sont basés sur mon avis d'impôt 2019 sur mes revenus de 2018)
J'imagine qu'ils sont désormais inférieurs ?
Comment, dès lors, pourriez-vous faire ceci ? :o ???


---> quand je parle des mes revenus, il s'agit en réalité pour 2018 du revenu locatif de mon bien immobilier désormais "sans dessus dessous" (en cours de rénovation pour faire plus simple et sans pouvoir financièrement les faire avancer). Et pour 2019 du RSA "socle". entre 2018 et 2019 mes "revenus" ont été divisé par deux... et ne sont pas bien élevés... 

Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40J'aurai aimé pouvoir financer les travaux de rénovation de mon appartement

Quelles sont les dettes hors procédure ? Les amendes ?
---> oui amendes et contraventions. 

Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40un mandat exclusif (qui était demandé par la BDF)
Je suis très très étonnée ! :P

---> 
Oui, la BDF m'a demandé de mettre mon bien en vente et de leur fournir un mandat. Je n'aurai peut être pas dû faire un mandat exclusif... car l'agence tente de vendre mon bien "à la casse" puisqu'il est en rénovation... les conditions de vente ne sont pas avantageuse même si elles couvrent la totalité de ma dette personnelle. valeur du bien actuellement 90k€ contre 120K si je rénove l'appartement à minima (sol, mur, cuisine, sdb). 


Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40Soit je vendrais mon appartement pour solder l'ensemble de mes dettes (64000 euros brut,
Et il vous en resterait encore "un peu"... Ce ne serait déjà pas si mal, non ?
---> oui, c'est vrai, mais qui ne tente rien n'a rien, j'ai encore l'espoir de pouvoir soit : 
- créer du chiffre d'affaires pour solder mes dettes pros et persos
- soit trouver un boulot en cohérence avec mes qualifications et tenter de rembourser rapidement les différentes dettes
- soit vendre mon entreprise, j'avais eu une proposition il y a deux ans qui me sortait de l'ornière mais m'obligeait à bosser 2 ans sans salaire... (et vendre le reste de mon capital suivant les résultats de l'entreprise)... 
Evidemment, je finirai par me résoudre à vendre ce bien et repartir du bon pied, mais je ne peux pas le faire sans tenter de sauver ce que j'ai réussi à construire avec ma carrière professionnel (il ne me reste que cela)... Je "joue" un peu avec les délais pour trouver la solution la plus adéquate à ma situation et mes possibilités. 


Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40peut être un peu moins en révisant, créancier par créancier, les montants exigés qui doivent inclure à date des frais et autres intérêts...
Ben ça... il aurait fallu le faire valoir en contestant l'état détaillé des dettes. C'est désormais un peu tard, me semble-t-il... :-\
---> oui, malheureusement, c'est ce que j'ai cru comprendre... mais avec l'ensemble des créanciers et la situation de débordement au niveau administratif et mes émotions du moment, je n'ai pas eu l'information, pas su la lire ou la comprendre, pour agir au bon moment... toutefois, je vais tenter de reprendre contact avec chacun d'eux et tenter une ultime discussion/négociation... 

Si des points de votre permis devaient être retirés, ils le sont déjà !
Le paiement ou non des amendes n'a aucune influence là-dessus.
---> Merci, c'est ce que je crois aussi... toutefois, pour être certain, j'ai demandé par courrier un RII (relevé d'information intégral) à la préfecture... je n'aimerai pas payer pour récupérer la possibilité de vendre mon véhicule et perdre mon permis alors que l'hypothèse la plus probable est que je retrouve un véhicule (soit de fonction, soit familial suivant l'opportunité qui se présentera). 

Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40Je ne peux pas payer ses amendes sans me mettre en danger financièrement, a priori étant donné ma situation, surendettement et RSA, je peux demander une "remise gracieuse"... portera t-elle sur l'intégralité des sommes j'en doute...
Je crains que vous ne nourrissiez des rêves quelque peu irréalistes...
---> mince ^^ j'ai envoyé un premier courrier de demande de remise gracieuse à une des trésoreries concernées... j'espère que mes rêves deviendront réalité ^^ c'est une des personnes qui travaille pour leur organisme qui m'a alerté de cette éventualité... je vous tiendrai au courant... 

Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40si je m'assure qu'à partir de novembre 2020, ma prime d'assurance passe de 75 à 50 euros par mois...
Pour quelle raison ? ? ? :o ???
---> cela fera 3 ans que mon permis aura été annulé... c'est l'assureur qui m'en parlé, mais il semble ne pas pouvoir me faire un contrat à 75 euros pour les 2 premiers mois et "m'assurer" qu'il modifiera le tarif en conséquence de cette information au mois de novembre... donc j'attends finalement novembre... pour m'assurer, obtenir une aide financière pour les réparations, payer les 2 amendes qui bloquent administrativement la vente de mon véhicule et pour finalement le récupérer en attendant de trouver un acquéreur dans de bonnes conditions... 

Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40L'idéal pour moi est d'obtenir le déblocage administratif sans avoir à payer mes contraventions majorées pour le vendre au plus offrant afin de financer l'achat d'un autre véhicule (plus familial et moins onéreux).
Il vaut si cher que ça, votre véhicule actuel que vous ne pouvez pas réparer ?
---> Il est encore estimé à 12/14000 euros, je vois en vente des modèles équivalent à 10000 euros environs et il y a 500 euros de réparation immédiate à faire pour qu'il roule, et environs 3000 euros pour le remettre en bon état (carrosserie, peinture, garniture intérieur, etc...) 

Quoi qu'il en soit, si vous souhaitez le vendre, il faudra en demander l'autorisation à la BDF.
---> au juge a priori ? La BDF m'a renvoyé vers le tribunal (pas au premier sens du terme) pour obtenir cette autorisation... je ne connais pas la procédure exacte... dois-je ou puis-je les mettre devant le fait accompli en vendant le véhicule ? 


En fonction de vos réponses, d'autres questions suivront sans doute ! ;)

BB-AR-66

Citation de: noirkate le 18 Septembre 2020 à 07:30:06
Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40le délai accordé, 12 mois, avant de m'obliger à vendre mon bien immobilier pour solder mes dettes, me semble un peu court pour tenter de redresser mon entreprise
De quelle entreprise s'agit il ???

---> la mienne (SASU), je suis un chef d'entreprise en faillite professionnelle et personnelle. J'exerce dans l'évènementiel... malheureusement le COVID a ruiné mes derniers espoirs en 2020 car j'étais sorti de l'ornière en début d'année avec un chiffre d'affaires signés qui me permettait d'honorer mes dettes fiscales et sociales à titre pro et de me rémunérer de manière conséquente pour honorer toutes mes dettes personnelles... #karma... 

bisane

Avez-vous contesté les MI ?
Si oui, à quelle date ?

Pour le reste, vous continuez à ne pas vous montrer très cohérent...

Dans quels délais pensez-vous que vos revenus pourraient s'améliorer ?
Cela serait-il suffisant pour vous permettre de solder vos 64000 € de dettes dans un délai raisonnable ?

Pas très malin d'avoir consenti un mandat exclusif... qui n'était donc aucunement exigé par la BDF ! :P
Cependant, pour autant que je me rappelle, l'exclusivité peut être retiré passé un délai de 3 mois si le bien n'est pas vendu.
Si vous rénovez ce bien, vous pourrez peut-être le vendre plus cher, mais il faudra bien financer les travaux ! Ca ressemble un peu à un jeu à somme nulle, non ?

Vous êtes en procédure de surendettement : il vous est strictement interdit de négocier quoi que ce soit avec vos créanciers !!! !!-!! !!-!! !!-!!

Concernant la voiture, l'urgence semble être à régulariser les amendes, remise gracieuse ou pas !
Quant à des aides pour pouvoir la réparer, vous espérez les obtenir auprès de qui ? :o ???
Les 3000 €, je crois que vous pouvez oublier... :-\


Citation de: BB-AR-66 le 28 Septembre 2020 à 10:33:11dois-je ou puis-je les mettre devant le fait accompli en vendant le véhicule ? 
Ca conduirait à une irrecevabilité assurée ! >:( >:( >:(


La recevabilité emporte interdiction pour celui-ci de faire tout acte qui aggraverait son insolvabilité, de payer, en tout ou partie, une créance autre qu'alimentaire, y compris les découverts mentionnés aux 10° et 11° de l'article L. 311-1, née antérieurement à la suspension ou à l'interdiction, de désintéresser les cautions qui acquitteraient des créances nées antérieurement à la suspension ou à l'interdiction, de faire un acte de disposition étranger à la gestion normale du patrimoine ; elles emportent aussi interdiction de prendre toute garantie ou sûreté.

Le débiteur peut toutefois saisir le juge des contentieux de la protection afin qu'il l'autorise à accomplir l'un des actes mentionnés au premier alinéa.

article L 722-5 du code de la consommation, qui est aisi rappelé dans les courriers de recevabilité :
et à vous abstenir de céder des éléments de votre patrimoine.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

BB-AR-66

Citation de: bisane le 28 Septembre 2020 à 17:26:25Avez-vous contesté les MI ?
--> Je n'ai pas compris, qu'appelez-vous les MI ?

Si oui, à quelle date ?
--> voir ci dessus...

Pour le reste, vous continuez à ne pas vous montrer très cohérent...
--> merci, sympa... je fais ce que je peux, avec mes maigres connaissances et une situation qui vu de mon balcon me parait déjà bien compliqué à gérer... 

Dans quels délais pensez-vous que vos revenus pourraient s'améliorer ?
--> Malgré le COVID, j'essaye de rester optimiste et de faire le nécessaire pour retrouver un revenu cohérent de manière à honorer ma dette dans les 12/18 mois. 

Cela serait-il suffisant pour vous permettre de solder vos 64000 € de dettes dans un délai raisonnable ?
--> Oui, j'ai su le faire, je dois pouvoir le refaire

Pas très malin d'avoir consenti un mandat exclusif... qui n'était donc aucunement exigé par la BDF ! :P
Cependant, pour autant que je me rappelle, l'exclusivité peut être retiré passé un délai de 3 mois si le bien n'est pas vendu.
--> Oui, je l'ai accepté pour aller vite, ... je vais le dénoncer, les 3 mois sont en effet dépassé. 
Si vous rénovez ce bien, vous pourrez peut-être le vendre plus cher, mais il faudra bien financer les travaux ! Ca ressemble un peu à un jeu à somme nulle, non ?
--> Je pense qu'avec un minimum d'investissement, 5000/8000 euros, je peux revaloriser le bien à son niveau standard (120 /130 000 euros). Je ne dois refaire que les sols, murs (revetements simple et peinture), un peu d'électricité (surtout pour cacher les gaines électriques qui pendent après le retrait des cloisons pour agrandir la pièce principale et changer le compteur électrique qui se fait vieux, 20 ans) et j'ai un poil de plomberie (un coude à ajouter, un WC à déplacer et une baignoire à changer en douche... une cuisine simple à remettre et cela sera suffisant. 

Vous êtes en procédure de surendettement : il vous est strictement interdit de négocier quoi que ce soit avec vos créanciers !!! !!-!! !!-!! !!-!!
--> aie... j'aurai au minimum aimé (re)faire le point sans avoir a accepté de facto ce qu'annonces les créanciers qui ont pour certains gonflé la facture... de divers frais, intérêts, et autres montants discutables. 

Concernant la voiture, l'urgence semble être à régulariser les amendes, remise gracieuse ou pas !
--> Oui, je le ferai courant novembre quand je pourrais réaussurer le véhicule à moindre frais ayant à cette date dépassé les 3 ans de la date anniversaire de mon annulation de permis (ce qui me permettra d'avoir une diminution de 30% du montant mensuel réclamé par l'assureur, d'après ce dernier). 

Quant à des aides pour pouvoir la réparer, vous espérez les obtenir auprès de qui ? :o ???
--> Pôle Emploi, j'ai déjà rempli le formulaire. Elles sont plafonnées et doivent aider à retrouver un emploi. 

Les 3000 €, je crois que vous pouvez oublier... :-\
--> je l'indiquais pour être complet, j'ai bien conscience qu'il faudra la vendre en l'état ou financer moi même ces frais cosmétiques pour la vendre le plus proche possible de son prix évalué. Peut être existe t-il des solutions intermédiaires, je les étudierai quand j'aurai récupéré mon véhicule... 

Citation de: BB-AR-66 le 28 Septembre 2020 à 10:33:11dois-je ou puis-je les mettre devant le fait accompli en vendant le véhicule ?
Ca conduirait à une irrecevabilité assurée ! >:( >:( >:(


La recevabilité emporte interdiction pour celui-ci de faire tout acte qui aggraverait son insolvabilité, de payer, en tout ou partie, une créance autre qu'alimentaire, y compris les découverts mentionnés aux 10° et 11° de l'article L. 311-1, née antérieurement à la suspension ou à l'interdiction, de désintéresser les cautions qui acquitteraient des créances nées antérieurement à la suspension ou à l'interdiction, de faire un acte de disposition étranger à la gestion normale du patrimoine ; elles emportent aussi interdiction de prendre toute garantie ou sûreté.

Le débiteur peut toutefois saisir le juge des contentieux de la protection afin qu'il l'autorise à accomplir l'un des actes mentionnés au premier alinéa.

article L 722-5 du code de la consommation, qui est aisi rappelé dans les courriers de recevabilité :
et à vous abstenir de céder des éléments de votre patrimoine.

noirkate

les MI, ce sont les mesures imposées qui sont dans un premier temps proposées, en clair la proposition de plan  ..et qui sont susceptibles de contestation de votre part comme de la part des créanciers 

Donc avez vous contesté ce plan ? 

Je ne comprends pas trop votre histoire de voiture ... Vous avez repassé votre permis ?
La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.

BB-AR-66

oui, je l'ai contesté par LRAR dans les délais prévus. 
J'ai fais comme j'ai pu, en espérant que je ne compromets pas ma procédure. 

copie du contenu du courrier : 


BB-AR-66

Je ne comprends pas trop votre histoire de voiture ... Vous avez repassé votre permis ?

--> Oui, j'ai fini par le repasser. et je l'ai récupéré. Maintenant c'est la voiture que je n'ai plus, elle est au garage pour quelques réparations. 

bisane

02 Octobre 2020 à 17:54:58 #10 Dernière édition: 02 Octobre 2020 à 17:59:14 par bisane »
Citation de: BB-AR-66 le 02 Octobre 2020 à 15:07:41oui, je l'ai contesté par LRAR dans les délais prévus.
A quelle date, précisément ?

Citation de: BB-AR-66 le 02 Octobre 2020 à 15:07:41copie du contenu du courrier :
J'espère qu'il était un peu plus consistant... ;D


Citation de: BB-AR-66 le 02 Octobre 2020 à 12:31:22merci, sympa... je fais ce que je peux, avec mes maigres connaissances
Heu... ne vous vexez pas, hein ? Mettez vous à la place de ce qui vous lisent...
Et il n'est pas ici question de "connaissances", de quelqu'ordre qu'elles soient ! ;)


Citation de: BB-AR-66 le 02 Octobre 2020 à 12:31:22retrouver un revenu cohérent de manière à honorer ma dette dans les 12/18 mois.
64000 € en 12/18 mois, ça fait au bas mot 3500 € par mois... Et il faut vivre, à côté ! :P
Ca paraît quelque peu audacieux...

Quant à votre budget rénovation, il semble bien mince pour ce que vous souhaitez faire...
D'autant qu'à part les "indispensables", sauf à ce que les murs et sols soient pourris, la "valeur ajoutée" ne serait pas forcément celle que vous escomptez.
Faites bien vos calculs... si tant est que vous soyez en capacité financière de les réaliser.


Citation de: BB-AR-66 le 02 Octobre 2020 à 12:31:22Vous êtes en procédure de surendettement : il vous est strictement interdit de négocier quoi que ce soit avec vos créanciers !!! !!-!! !!-!! !!-!!
--> aie... j'aurai au minimum aimé (re)faire le point sans avoir a accepté de facto ce qu'annonces les créanciers qui ont pour certains gonflé la facture... de divers frais, intérêts, et autres montants discutables.
Vous avez laissé passer votre chance en ne contestant pas l'état détaillé des dettes.
Vous pouvez encore, si vous avez réellement de bons arguments, soulever ces points lors de l'audience de contestation des MI.


Citation de: BB-AR-66 le 02 Octobre 2020 à 12:31:22Oui, je le ferai courant novembre quand je pourrais réaussurer le véhicule
Vous prenez un peu les choses à l'envers, non ? :o ???
Il faudrait avant tout qu'il soit dégagé de toute contrainte administrative, avant de l'assurer et, éventuellement, de le réparer.

Le "cosmétique" à 3000 €, ça fait un peu cher le tatouage... :P


Et si on totalise ce que vous devez et ce que vous espérez pouvoir dépenser, on est plutôt à 75000 € (fourchette basse).
Avec une augmentation de revenus tout à fait hypothétique et un prix de vente de l'immo qui l'est tout autant. Au mieux (ça me semble très surestimé), vous empocheriez 45000 €, avec des montages plus ou moins réalistes.
Or la BDF (et le juge) ne peut se baser que sur des faits concrets et non sur des hypothèses.

Si vous vendez à 90 000 €, vous repartez sur des bases saines avec 26000 €.


Si vous souhaitez notre aide, qui se contentera d'être très pragmatique, vous pouvez suivre ces "instructions" : Contestation des mesures imposées et/ou recommandées - questionnaire
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

BB-AR-66

Citation de: bisane le 02 Octobre 2020 à 17:54:58
Citation de: BB-AR-66 le 02 Octobre 2020 à 15:07:41oui, je l'ai contesté par LRAR dans les délais prévus.
A quelle date, précisément ?
---> j'avais jusqu'au 25 septembre, j'ai contesté par LRAR le 16. 

Citation de: BB-AR-66 le 02 Octobre 2020 à 15:07:41copie du contenu du courrier :
J'espère qu'il était un peu plus consistant... ;D
---> désolé ^^ bug. ça n'a pas d'importance, le courrier est déjà parti.

Citation de: BB-AR-66 le 02 Octobre 2020 à 12:31:22merci, sympa... je fais ce que je peux, avec mes maigres connaissances
Heu... ne vous vexez pas, hein ? Mettez vous à la place de ce qui vous lisent...
Et il n'est pas ici question de "connaissances", de quelqu'ordre qu'elles soient ! ;)

---> Je ne comprends pas pourquoi dites-vous que je ne suis pas cohérent ?

Citation de: BB-AR-66 le 02 Octobre 2020 à 12:31:22retrouver un revenu cohérent de manière à honorer ma dette dans les 12/18 mois.
64000 € en 12/18 mois, ça fait au bas mot 3500 € par mois... Et il faut vivre, à côté ! :P
Ca paraît quelque peu audacieux...
---> il me reste 3 mois plein avant la fin de mon (dernier) exercice fiscal pour l'exercice de mon entreprise, je tente "le tout pour le tout"... En théorie, j'étais sorti d'affaire le 15 mars 2020... le COVID en a décidé autrement... je suis dans l'évènementiel. C'est compliqué, mais pas impossible, je vais tenter une dernière fois de m'en sortir par le haut en faisant le chiffre d'affaires nécessaires pour honorer mes dettes personnelles et professionnelles. 
---> je vais aussi tenter d'envisager de vendre mon entreprise... j'ai peu de passif, elle a peu de valeur, ... il y a 2 ans, je pouvais la vendre 100 000 euros... les conditions n'étaient pas réunis pour que je le fasse, peut être ne vaut elle plus rien aujourd'hui, peut être vaut elle encore ce minimum requis pour payer mes dettes et ne pas vendre "les bijous de famille"... je tenterai aussi cette solution dans les 3 mois à venir... 
---> il n'est pas impossible que je trouve une opportunité de travail, d'association, avec un CDI et un bon salaire... sur lequel, après confirmation, je pourrais peut être m'appuyer pour refinancer ma dette et régler mes créanciers. 
--->  si aucun des 3 plans précédents ne fonctionnent, si je n'obtiens pas de délais supplémentaires par le tribunal et la BDF, je vendrais mon appartement, dans les meilleures conditions possibles.


Quant à votre budget rénovation, il semble bien mince pour ce que vous souhaitez faire...
D'autant qu'à part les "indispensables", sauf à ce que les murs et sols soient pourris, la "valeur ajoutée" ne serait pas forcément celle que vous escomptez.
Faites bien vos calculs... si tant est que vous soyez en capacité financière de les réaliser.
---> oui, j'avais tenté de le vendre par moi même en l'état, dans les bonnes conditions, ... j'avais eu quelques touches. L'appartement fait moins de 30m2... les murs sont propres, j'ai un peu de rattrapage du sol à faire dans la cuisine et les opérations d'électricité et de plomberie sont vraiment minime. Il faut considérer ce montant comme un budget "maximum" pour que l'opération soit rentable... Je ferai la plupart des travaux moi même ou avec l'aide d'amis qui sont aussi dans des travaux en ce moment (ils ont les outils et quelques matériaux à me donner "gratuitement"...)


Citation de: BB-AR-66 le 02 Octobre 2020 à 12:31:22Vous êtes en procédure de surendettement : il vous est strictement interdit de négocier quoi que ce soit avec vos créanciers !!! !!-!! !!-!! !!-!!
--> aie... j'aurai au minimum aimé (re)faire le point sans avoir a accepté de facto ce qu'annonces les créanciers qui ont pour certains gonflé la facture... de divers frais, intérêts, et autres montants discutables.
Vous avez laissé passer votre chance en ne contestant pas l'état détaillé des dettes.
Vous pouvez encore, si vous avez réellement de bons arguments, soulever ces points lors de l'audience de contestation des MI.


Citation de: BB-AR-66 le 02 Octobre 2020 à 12:31:22Oui, je le ferai courant novembre quand je pourrais réaussurer le véhicule
Vous prenez un peu les choses à l'envers, non ? :o ???
Il faudrait avant tout qu'il soit dégagé de toute contrainte administrative, avant de l'assurer et, éventuellement, de le réparer.

Le "cosmétique" à 3000 €, ça fait un peu cher le tatouage... :P


Et si on totalise ce que vous devez et ce que vous espérez pouvoir dépenser, on est plutôt à 75000 € (fourchette basse).
Avec une augmentation de revenus tout à fait hypothétique et un prix de vente de l'immo qui l'est tout autant. Au mieux (ça me semble très surestimé), vous empocheriez 45000 €, avec des montages plus ou moins réalistes.
Or la BDF (et le juge) ne peut se baser que sur des faits concrets et non sur des hypothèses.

Si vous vendez à 90 000 €, vous repartez sur des bases saines avec 26000 €.


Si vous souhaitez notre aide, qui se contentera d'être très pragmatique, vous pouvez suivre ces "instructions" : Contestation des mesures imposées et/ou recommandées - questionnaire

bisane

Citation de: BB-AR-66 le 03 Octobre 2020 à 10:33:58Je ne comprends pas pourquoi dites-vous que je ne suis pas cohérent ?
Parce que vous évoquez des possibilités d'investissements qui n'existent pas... :-\


Et que le problème de la voiture, des réparations, des amendes, de l'assurance, semblent bien embrouillés.

Quel est votre statut dans cette entreprise ?


Citation de: BB-AR-66 le 03 Octobre 2020 à 10:33:58---> il n'est pas impossible que je trouve une opportunité de travail, d'association, avec un CDI et un bon salaire... sur lequel, après confirmation, je pourrais peut être m'appuyer pour refinancer ma dette et régler mes créanciers.
Rien n'est impossible !
Mais, raisonnablement, vous pensez pouvoir dégager une CR de 3500 € ? ? ? :o ???
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

bisane

Heu...

Citation de: BB-AR-66 le 17 Septembre 2020 à 21:48:40Je dois "refuser" ou "accepter" le plan proposé par la BDF, il ne me reste que 7 jours (24 septembre 2020).
Citation de: BB-AR-66 le 03 Octobre 2020 à 10:33:58j'ai contesté par LRAR le 16.


Ce serait plus productif de jouer franc jeu, non ? :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

BB-AR-66

Il n'y a pas de point d'interrogation, ce n'était pas une question. merci d'éviter ce genre de compliment inutile.

noirkate

vous avez écrit sur le forum pour demander si vous deviez contester, alors que vous l'aviez fait la veille !
La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.

bisane

Citation de: BB-AR-66 le 13 Octobre 2020 à 09:29:21Il n'y a pas de point d'interrogation, ce n'était pas une question. merci d'éviter ce genre de compliment inutile.
Je ne vois pas très bien où serait le compliment, et il n'y avait en effet pas de question, mais une affirmation :


Citation de: bisane le 03 Octobre 2020 à 12:30:30il ne me reste que 7 jours (24 septembre 2020).
... alors que c'était déjà fait ! :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

BB-AR-66

Bonjour, je souhaite supprimer mon compte et toutes les informations, publications et commentaires liés à ce dernier sans recours à l'archive de votre part. 

Merci.

bisane

Je ne comprends pas bien ce que ceci signifie :

Citation de: BB-AR-66 le 25 Janvier 2021 à 11:54:44sans recours à l'archive de votre part.
Mais je vous invite à un peu de lecture : charte éthique - précisions sur la "propriété" des messages


il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...