20 octobre 2019 à 06:11:12

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

DOSSIER IRRECEVABLE ADDICTION AU JEU

Démarré par lythana, 04 février 2013 à 14:08:07

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

lythana

04 février 2013 à 14:08:07 Dernière édition: 30 décembre 2013 à 00:07:11 par BRUYERE »
Bonjour,
Je parcours votre forum depuis plusieurs mois et je tenais tout d'abord à vous dire combien je le trouvais très bien fait et précieux tant dans le soutien qu'il peut apporter administrativement que moralement.
Mon histoire, vous la trouverez détaillée dans le courrier  joint à mon dépôt de dossier à la BDF et je vous joins également le tableau.
En résumé, addiction au jeu de casino, dossier déposé le 21/12/12 et irrecevabilité le 28/01/13 pour les trois motifs suivants : mauvaise foi, aggravation volontaire des crédits et endettement récent. L'assistante sociale qui me suit n'était pas très confiante au moment du dépôt en raison des crédits récents (dernier 08/12) mais elle me conseille toutefois de tenter le recours.
C'est à ce titre, que je me décide enfin à venir vers vous. Je vais adresser le modèle de lettre de votre forum mais je me demandais s'il convenait également de joindre le courrier adressé à la BDF comme explicatif. Quant à l'argumentaire qui sera à construire pour l'audience sur chacun des motifs, je me demandais que dire sur l'endettement récent puisque c'est un état de fait.

catsen

Bonjour Lythana,

pour le courrier de recours inutile de faire long, vous développerez quand vous serez convoquée devant le JEX  (surtout ne pas mettre de précisions qui pourraient vous porter préjudice ensuite)
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

catsen

Etes vous suivie pour l'addiction, si non je pense qu'il faut entreprendre quelque chose dès maintenant  ça vous permettrait d'appuyer votre défense et par la même occasion vous aiderait personnellement
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

lythana

Merci pour cette réponse rapide ! Je suis suivie depuis septembre 2012 au sein de l'ANPAA, centre d'addictologie, avec des justificatifs du psychologue et de l'éducatrice spécialisée qui avaient été joints au dossier.

bisane

 bbbo bbbo bbbo à votre AS, en tout cas !  ;)


Il va falloir préparer votre argumentation, et je vous fais un petit défi...
Vous pouvez résumer votre parcours en 5 tirets qui ne dépassent pas 2 lignes ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

lythana

04 février 2013 à 15:19:42 #5 Dernière édition: 04 février 2013 à 21:04:40 par bisane »

Effectivement c'est un défi, ça dépasse un peu sur la fin... :-\
-   Addiction au jeu de machines à sous débutée fin 2003, mais pas encore de prise de conscience car j'avais les moyens de mes pertes (internet + casino)
-    Début 2007, plus les moyens, prise de conscience, obligation d'avouer à mon conjoint pour la mise en place du 1er rachat de crédit (inscription sur les fichiers des casinos de ma région « à ne pas recevoir »)
-    Mai 2008 divorce suite à cette situation notamment, remboursement du rachat de crédit avec la vente de la maison
-    Juin 2009, rechute,  après 2 ans d'abstinence suite à un évènement douloureux dans le cadre du divorce
-    Mars 2011, nouveau rachat de crédit pour combler les pertes de près de 40 000 euros, interdiction national auprès du Ministère concerné (casino + sites ARJEL, puis mars 2012, nouvel engrenage de crédits pour un montant de près de 38000 jusqu'à août 2012 (jeux sur site internet non agréés par l'ARJEL)

bisane

 bbbo bbbo bbbo bbbo bbbo bbbo
Vous avez oublié d'y mettre depuis quand vous êtes soignée...  ;)


Vous auriez le courage de parcourir ce fil, et de faire pareil : 10 tirets pour les point dans lesquels vous vous retrouvez ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

zorah0412

04 février 2013 à 21:15:35 #7 Dernière édition: 05 février 2013 à 07:43:28 par bisane »
Bravo lythana!!!!!!!! bbbo bbbo bbbo bbbo bbbo bbbo bbbo j'ai aussi connu le jeu ;) :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* 
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

Comailles

 bbbo bbbo bbbo bbbo bbbo pour votre parcours bbbo bbbo bbbo bbbo bbbo

L'assistante sociale a été de très bons conseils ;)

lythana

Dès que j'ai un moment je relève ce deuxième défi. J'avais déjà lu quelques pages de ce fil. Zohra, j'ai lu votre histoire, touchante, touchée et admirative de votre courage. Comailles, merci pour ce smiley énergique !

lythana

07 février 2013 à 12:02:28 #10 Dernière édition: 07 février 2013 à 23:47:27 par bisane »
Bonjour,
Fil parcouru jusqu'au bout, alors voici le fruit de mon deuxième défi :
-          Prise de conscience de la maladie au vu du gouffre financier et à ce jour plus de honte à en parler sans que, pour autant, le sentiment d'intense culpabilité ait disparu
-          Rechute suie à des contre coups psychologiques
-          Apprendre à gérer le comportement addictif et non pas attendre à en être guérie à vie
-          Pendant le jeu, impression de pouvoir et vouloir tout maîtriser, penser pouvoir maîtriser le hasard, quel paradoxe !
-          Perte de toute notion de temps, du monde extérieur, enfermée dans une bulle, quelle douce sensation que ce sentiment de tête vide
-          Disparition de la notion de gain et de perte
-          S'en sortir en s'acceptant tel que l'on est, en essayant d'arrêter de culpabiliser, en acceptant les mains tendues,
-          Que faire pour combler le vide autrement que par le jeu ?
-          Retrouver le plaisir et le désir de communiquer
-          Se féliciter des progrès réalisés
Je ne l'ai pas encore exprimé, mais la décision de la commission m'a anéantie ; le terme volontaire dans le motif « aggravation volontaire des crédits » laisse clairement entendre que mon addiction n'a pas été comprise, alors je ne suis pas très confiante sur le recours.  Ne pas s'avouer vaincue avant, mais apprendre à survivre jusqu'à la convocation, avec du rouge sur son compte bancaire.

Comailles


zorah0412

Citation de: lythana le 07 février 2013 à 12:02:28
Bonjour,
Fil parcouru jusqu'au bout, alors voici le fruit de mon deuxième défi :
-          Prise de conscience de la maladie au vu du gouffre financier et à ce jour plus de honte à en parler sans que, pour autant, le sentiment d'intense culpabilité ait disparu
-          Rechute suie à des contre coups psychologiques
-          Apprendre à gérer le comportement addictif et non pas attendre à en être guérie à vie
-          Pendant le jeu, impression de pouvoir et vouloir tout maîtriser, penser pouvoir maîtriser le hasard, quel paradoxe !
-          Perte de toute notion de temps, du monde extérieur, enfermée dans une bulle, quelle douce sensation que ce sentiment de tête vide
-          Disparition de la notion de gain et de perte
-          S'en sortir en s'acceptant tel que l'on est, en essayant d'arrêter de culpabiliser, en acceptant les mains tendues,
-          Que faire pour combler le vide autrement que par le jeu ?
-          Retrouver le plaisir et le désir de communiquer
-          Se féliciter des progrès réalisés
Je ne l'ai pas encore exprimé, mais la décision de la commission m'a anéantie ; le terme volontaire dans le motif « aggravation volontaire des crédits » laisse clairement entendre que mon addiction n'a pas été comprise, alors je ne suis pas très confiante sur le recours.  Ne pas s'avouer vaincue avant, mais apprendre à survivre jusqu'à la convocation, avec du rouge sur son compte bancaire.



excellent!!!!!! bbbo bbbo bbbo bbbo bbbo bbbo bbbo bbbo bbbo
Je me retrouve dans votre volonté! ;)
quelle lucidité! bravo! ;)
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

biquette59


bisane

 bbbo bbbo bbbo bbbo


Je l'ai fait un peu "mine de rien", et vous n'avez pas été dupe, mais il me semble que :
- 1ère victoire : celle d'en parler vraiment !
- cela sera une force intérieure pour affronter ce qui vous attend
- cela constitue une bonne trame de départ pour une argumentation


Citation de: lythana le 07 février 2013 à 12:02:28Je ne l'ai pas encore exprimé, mais la décision de la commission m'a anéantie ; le terme volontaire dans le motif « aggravation volontaire des crédits » laisse clairement entendre que mon addiction n'a pas été comprise, alors je ne suis pas très confiante sur le recours.

Vous ne l'aviez effectivement pas vraiment exprimé, cet anéantissement... mais il était palpable !  ;)
Et, avec ce que vous avez courageusement fait, je crois que vous arriverez mieux à faire entendre ce processus addictionnel.
Or perdre la "maîtrise" (même très illusoire) représente, dans un cas tel que le vôtre, une béance infinie.

"Mine de rien", vous venez de mettre un terme, même relatif, à cette infinitude... Et à reprendre la main sur votre propre volonté !  bbbo


Pardon pour les néologismes... Difficile de faire explicite en essayant de faire court...  :-\


Gardez très précieusement ces 2 listes sur votre ordinateur, qui nous serons extrêmement utiles au moment de vraiment rédiger l'argumentation !  ;)


Dans l'attente, prenez toutes les précautions nécessaires pour retrouver une maîtrise (une vraie !  ;) ) de votre budget !
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut