28 Novembre 2021 à 15:07:29

Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures imposées, RP (Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Ma spirale vers le surendettement.

Démarré par rolandunord, 30 Août 2016 à 14:56:02

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

bisane

On ne fait pas opposition à une assignation ! On se présente à l'audience, et on défend son bout de gras.
Le prêteur ne demande des dommages et intérêts, mais de vous condamner aux dépens (normal) et une somme au titre de l'article 700, pour laquelle vous pourrez demander à ne pas être condamné.

!!-!! !!-!! !!-!! !!-!! 
Vous êtes en surendettement, et il vous est interdit de vendre sans l'accord du juge !!!!
Dont je doute qu'il accepte une telle proposition, d'autant qu'il y a une procédure en cours.

Informez sans tarder la BDF et le juge de cette assignation et de cette proposition d'achat.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

rolandunord

Bonjour,

Je reviens vers vous après avoir été quelque peu souffrant ces dernières semaines mais çà va mieux.

J'ai mandaté mon avocat habituel pour l'assignation, c'est donc lui qui va me représenter. Nous avons joint la proposition d'achat, ainsi qu'un avis de valeur d'un professionnel inférieur à la proposition pour faire pencher la balance et tenter de faire lever l'hypothèque provisoire. Reste à attendre l'audience. J'ai averti également la BDF de la proposition d'achat et de l'assignation.

Par ailleurs, puisque j'ai été destinataire du jugement écrit (enfin!!!!) pour les crédits où ma signature a été falsifiée, je comptais fournir le document au juge, ainsi qu'au créancier... accompagné du courrier suivant (parce qu'après tout, tous les autres créanciers m'ont désolidarisé depuis) pour les deux derniers résistants (carrouf et cofifi) :



Madame, Monsieur,

Dans le cadre du contrat dont le numéro est en objet et pour lequel nous sommes en litige, je vous prie de trouver en PJ :
    Ma plainte auprès du procureur de la République de Valghfg (pour rappel)

    Mon audition auprès du commissariat de Police de Deghf (pour rappel)

    Les conclusions de mon avocat (pour rappel)

    Le jugement par le tribunal Judiciaire de Valefgh



Madame  XXXX a donc été déclarée coupable d'escroquerie dans le cadre d'un ensemble d'emprunts (dont celui en objet), souscrits à mon insu et à l'aide de falsifications de ma signature ; le tout pour un montant cumulé manifestement excessif et excluant toute solidarité.


Je vous adresse donc le jugement pour escroquerie en complément, ainsi qu'au juge, dans le cadre de la procédure de vérification de la validité des créances, instance actuellement pendante, dont le numéro d'ordre est le 11-ghhgjghj.


De façon plus générale, comme l'ont fait avant vous les autres créanciers concernés, je vous demande donc, sous quinzaine et par écrit, de m'indiquer ma désolidarisation de cet emprunt et que je ne vous suis plus redevable d'aucune somme.


Le cas échéant, je serai contraints, avec l'appui d'une association, de saisir la juridiction compétente pour l'ensemble des préjudices subis par votre légèreté et votre manque de professionnalisme dans la conclusion de ce contrat.


Bien cordialement,



Voili, voiloù, qu'en pensez vous ?? Merci!

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

rolandunord

Citation de: bisane le 13 Septembre 2021 à 19:42:54Vous pouvez le tenter... ;)
Bonjour,

Manifestement j'ai bien fait! bbbo

COFIFI vient de me répondre par courrier la chose suivante :"conformément à votre demande, je vous confirme que le compte N°xxxx présente à ce jour un solde débiteur de 0 euro. Le dossier est clôturé et archivé dans nos services".

Reste CARROUF, SOCGEN et ONEYOU ayant déjà jeté l'éponge.

Evidemment de plates excuses pour avoir plongé ma vie dans un marasme indescriptible alors que j'étais victime auraient été bien senties mais que devais-je attendre d'autres de ces vautours?

Je vais envoyer une copie de ce document à ma gestionnaire BDF pour la bonne tenue de mon dossier.

Voilà, on avance... Mais que c'est long!

bisane

Citation de: rolandunord le 11 Octobre 2021 à 14:56:46de plates excuses pour avoir plongé ma vie dans un marasme indescriptible alors que j'étais victime
Ils ne pouvaient guère le deviner, hein ? :P

C'est long, mais vous allez avoir une cagnotte gigantesque ! >:D ;D
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

rolandunord

Bonjour,

MAJ de mon fil avec les infos fraiches du jour, çà avance :

J'ai reçu par CR ce matin le jugement pour la vérification des créances sollicités dans le cadre de mon deuxième plan :

- COFIFI, 700 euros demandés... (qui m'a envoyé la semaine dernière un courrier selon lequel je ne lui dois plus rien puisque le jugement stipule que j'ai été victime d'une escroquerie dans le cadre de cet emprunt)... Cette créance est écartée du plan.

- CARROUF, 3200 euros demandés....(qui ne m'a rien envoyé lui...)... Cette créances est écartée du plan.

- Concernant l'emprunt immobilier 1, je sollicitais la somme de mon premier plan BDF, soit 26479.77 euros ; le crédit logement 29120.77 euros. Le juge a tranché sur la quittance payée par le crédit logement à la SOCGEN, soit 28483.25 euros.


    - Concernant l'emprunt immobilier 2, je sollicitais pour les mêmes raisons la somme de 35926.65 euros, le crédit logement la somme de 39169,95 euros. Le juge a tranché pour 36595,01 euros (même motif).


- Concernant le PTZ, je n'avais pas sollicité de vérification de la validité puisque le montant était conforme à mon premier plan (environ 9500 euros). A noter qu'il reste aussi un crédit conso avec Mme Ex à hauteur de 3000 euros mais celui là, normal que je le rembourse puisque je l'ai effectivement signé.


En somme, je n'ai pas obtenu tout ce que je demandais mais tout de même une bonne partie.


J'ai envoyé les documents à mon avocat dans le cadre de l'audience puisque le crédit logement m'assigne le 27/10 malgré mon dossier de surendettement.

En revanche, je m'interroge vraiment sur les sommes qui étaient initialement demandées par le crédit logement et qui ne correspondaient donc pas à la réalité de ce qu'ils ont effectivement payé!!!!

bisane

Citation de: rolandunord le 15 Octobre 2021 à 11:07:40En somme, je n'ai pas obtenu tout ce que je demandais mais tout de même une bonne partie.
Une partie conséquente, même !!! bbbo bbbo bbbo

Pour votre question, votre avocat a donc désormais les choses en mains ! ;)

Pour quels motifs les dettes ont-elles été écartées ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

rolandunord

Avant mes arguments (ces contrats ont été conclus sans mon consentement et avec une falsification de ma signature), Pour cofifi et carrouf, aucun n'a fourni ses conclusions. Ce qui motive la décision du juge de ne pouvoir trancher sur la validité de la dette et il convient donc de les écarter.

bisane

Citation de: rolandunord le 16 Octobre 2021 à 08:31:40Pour cofifi et carrouf, aucun n'a fourni ses conclusions.
C'était ça qui m'intéressait ! ;)


Merci.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

BRUYERE

Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

Ulysse2013

Le pire n'est jamais sûr... mais si quelqu'un te montre qui il est, crois-le.

rolandunord

03 Novembre 2021 à 19:13:45 #462 Dernière édition: 03 Novembre 2021 à 19:44:42 par rolandunord »
Bonjour,

Je viens de recevoir le projet de plan approuvé par les créanciers !

J'ai bien l'impression que mon premier plan d'une durée de deux ans n'a pas été pris en compte... puisque je suis au premier pallier, bref parti pour 7 ans et non 5 restants!!!

Ce premier pallier durerait 12 mois, les créances écartée (cofifi, carrouf)... sont bien écartées. Sur le crédit conso SOCGEN, celui que j'ai remboursé pendant 23 mois durant le plan précédent,c'est 0 durant le premier pallier.

Le reste ce sont donc les 3 crédits immo pour 736 euros par mois.

Pour ces 3 crédits, les observations sont les suivantes : "accord sous reserve de produire 2 mandats de vente dans les 3 mois suivant la mise en place du plan définitif"
Observation générale : "sans assurance. Procédure de sortie d'indivision (jgt du 06/12/22019 qui l'autorise à vendre). Licitation accordée au bout de 12 mois si non vente. Plan sur 12 mois pour permettre la vente du bien immobilier. Mandat de vente à fournir en cas de redépôt"...

Et là, je ne pige plus rien :
- J'ai déjà fait 23 mois de premier plan et on me remet au premier pallier, est-ce à dire que je suis reparti pour 7 ans????

- Pour la vente du bien, le notaire désigné m'avait envoyé un peu bouler me disant que même avec l'accord du juge, je n'avais pas le droit de vente puis nous avons été confinés... Bref, le juge avait demandé une vente à mini 55000 euros mais j'ai maintenant l'accord de Mme ex pour mon acheteur à 30000 euros... Sauf que le crédit logement nous a assigné tous les deux (j'attends des news de l'audience par mon avocat, laquelle a eu lieu en début de semaine) et mis une hypothèque provisoire sur la maison. Bref, je ne comprends rien et ne sait quoi faire!!!
Ai-je le droit de vendre à 30000 (d'autant que la baraque a souffert, j'y réside très peu et la dernière estimation était à ce prix de 30000) si je passe par une agence ? ou à 55000 ? D'autant plus que la maison est en indivision et que je suis le seul à bénéficier d'un plan de surendettement entre mme ex et moi, à ma connaissance;

Bref, comprends rien à ce que je dois faire!

bisane

On ne vous "remet" pas au 1er palier : il y a un 1er (et unique, si je comprends bien) palier dans votre nouveau plan, et ce palier prévoit la vente de votre bien.


Citation de: rolandunord le 03 Novembre 2021 à 19:13:45Procédure de sortie d'indivision (jgt du 06/12/22019 qui l'autorise à vendre)
A part la coquille dans la date, cela veut donc bien dire que vous avez le droit de vendre, non ?


Citation de: rolandunord le 03 Novembre 2021 à 19:13:45le notaire désigné m'avait envoyé un peu bouler me disant que même avec l'accord du juge, je n'avais pas le droit de vente
Pourquoi donc ? ? ? :o ???


En tout cas, là, il n'est plus question de "droit de", mais d'obligation ! :-*
Le fait que Mme ex ne soit pas en surendettement ne change rien à l'affaire, surtout si elle est d'accord pour vendre.
Et il faut vendre au prix du marché...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

rolandunord

Alors oui, on va dire que j'ai me droit de vendre. Le prix fixé était de 55000, puis baisse d'un quart, puis un tiers après un an mais avec licitation.

Sinon, oui, obligation de vendre mais... Tant mieux, j'ai déjà un acheteur a 30000, soit la plus récente estimation, et s'il faut deux mandats de vente, je trouverai bien des agents immos.

Maintenant, il y'aurait une hypothèque provisoire du crédit logement avec l'assignation, c'est aussi pour ça que je ne comprends pas puisque dans ce cas, moi comme Mme ex n'avons pas le droit de vendre dans ce cas...

A moins que la procédure bdf passe devant celle initiée par le crédit logement?

Sinon, la notaire m'avait dit au téléphone que dixit ''les.juges et les avocats n'y comprennent rien, vous n'avez pas.le.droitnde vendre sauf aux enchères et la procédure coûteuse serait à vos frais''. Nous avons été confinés juste derrière et j'ai un peu laissé tomber, surtout que le prix a continué de chuter dans ma rue, surtout que la.maison se dégrade. 

Bref, si tel est le cas, fournir deux mandats de vente dont un d'une collègue agent immo et pourquoi pas un notaire, si mon acheteur suit toujours et Mme ex ne refait pas des siennes, je m'epargnerais 30000 euros sur les 80000 de mon plan... Surtout s'il dure effectivement 5 ans et un mois restants à 750 euros par mois. 

bisane

L'hypothèque est levée s'il y a accord du créancier.
Or la proposition de plan que vous avez reçue a été approuvée par vos créanciers !

Au nom de quoi une vente aux enchères ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...